Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La nouvelle offensive annoncée contre le Pape est lancée
Avortement : l'Espagne a des politiciens qui défendent la vie

Profanation d'une église à Fécamp

Lu ici :

"Consternation. Stupeur. Indignation. La colère des paroissiens de Saint-Louis n'est pas feinte. Le fait aurait presque pu passer inaperçu, mais il n'est pas isolé.
Hier matin, le personnel de la Maison de quartier est le premier à alerter le presbytère de la paroisse Saint-Guillaume : la croix métallique de l'église du quartier est pliée depuis sa base, à environ quatre mètres du sol. Usure, coup de vent ? Personne ne veut y croire en apprenant que la halte-garderie des Moussaillons, proche de quelques mètres seulement, a été, elle aussi - une nouvelle fois - la cible de dégradations extérieures. [...]

Toujours est-il que l'on s'émeut à la paroisse où l'heure n'est plus au silence et à la seule méditation. « Je ne peux que rapprocher cet événement d'autres faits enregistrés en présence des paroissiens au fil des semaines passées », explique l'abbé Olivier Mabille. «Un samedi, alors que l'office débutait, un énorme pavé jeté sur une fenêtre a heureusement été arrêté dans sa course par une grille de protection. Des bouts de verre ont atterri sur ma chasuble. Une autre fois, ce sont des enfants que l'on a entendus puis vus déambulant sur le toit de l'église. Des gamins de 14-15 ans qui s'étaient fait rabrouer par des adultes présents.».

Absent de Fécamp hier, le curé de la paroisse devait regagner la ville pour un dépôt de plainte."

Commentaires

Le Goff

on est proche de la guerre civile !

François

Plus qu'une guerre civile, nous assistons indirectement à une guerre de religions.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.