Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Liberté et économie
De l'apéro géant saucisson-pinard du 18 juin

Un cimetière d'Albi profané et taggé de croix gammées

Vous n'en entendrez pas parler, ni par les politiques, ni trop par la presse : il s'agit d'un cimetière catholique.

"Les auteurs de ces croix gammées et de la profanation ne sont pas encore identifiés mais sont connus comme des déséquilibrés jugés irresponsables. Ils ne sont pas encore interpelés et interrogés, mais on sait déjà qu'ils ont agi sans mobile idéologique, politique, cathophobe ou raciste. Ouf !".

Voilà, j'aurais mâché la conclusion insensée pour les agences de presse qui apprendraient l'évènement ici.

Commentaires

Spitfire

On apprend de source sûre, que ces déséquilibrés irresponsables seraient en fait des catholiques extrémistes !

Spartacus

Enfin une réaction sensée qui doit recevoir une énorme levée de boucliers chez les cathos! Normal, on est de plus en plus habitué à jouer les gogos en prenant pour bonnes toutes les actions des autres contre un ennemi commun. C'est vite oublier que notre Foi nous en empêche! Alors la solution?
Trouver les idées nous-mêmes et les imposer. Au lieu de se dire que l'on n'est pas nombreux, on fait l'effort de se former et de se bouger un peu! Tant que les cathos ne seront pas leaders, ces dilemnes-là reviendront sans cesse.

Alors au boulot et cessez de geindre!

PS : Si chaque râleur conter cette piqûre de rappel prenait un apéro tout seul tous les vendredis pendant deux heures avec un bon livre de formation, l'Eglise avancerait bien mieux et les cathos de France reprendraient leur place : devant les autres, aux avant-postes du combat pour le règne social du Christ au lieu de profiter des agitations des autres!

Mariemarie

Bien vu Lahire... Sur la dépêche AFP, on parle d'un groupe de jeunes désoeuvrés...
C'est dommage, moi j'étais très désoeuvrée le 18 en soirée...

Jean

Pour une fois, on n'a pas dit que le mobile n'était pas l'antisémitisme...

AncillaDomini

Les journalistes commenceront peut-être un jour à éventuellement se dire que, si l'on regarde bien, il se pourrait que ces croix gammées ne soient pas une signature mais une insulte. Comme à St-Denis il y a un an.
... Mais je les surestime un peu, je crois. :-D

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.