Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



95% des profanations visent les chrétiens
L'APL et la demi-part fiscale ne sont pas des niches fiscales

Face à la pression homo, le cardinal de Buenos Aires fait appel aux contemplatives

Alors que la bataille fait rage en Argentine à propos de la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, le cardinal Jorge Bergoglio, archevêque de Buenos Aires, a écrit à toutes les religieuses cloîtrées de la capitale. Extraits :

"Ne soyons pas naïfs : il ne s'agit pas d'un simple combat politique : c'est le projet de détruire le plan de Dieu. Il ne s'agit pas d'un simple projet législatif (celui-ci est seulement un instrument), mais une « movida » du père du mensonge qui prétend embrouiller et tromper les enfants de Dieu. Jésus nous dit que, pour nous défendre face à cet accusateur mensonger, il nous enverra l'Esprit de Vérité. Aujourd'hui la Patrie, devant cette situation, a besoin de l'assistance spéciale de l'Esprit Saint qui mette en lumière de la Vérité au milieu des ténèbres de l'erreur ; elle a besoin de cet Avocat qui nous défende des sortilèges de tant de sophismes par lesquels on tente de justifier ce projet de loi, qui embrouillent et trompent même des gens de bonne volonté.

C'est pourquoi j'ai recours à vous et vous demande oraison et sacrifices, les deux armes invincibles qu'avouait détenir la petite sainte Thérèse. Suppliez le Seigneur pour qu'Il envoie son Esprit aux Sénateurs qui doivent exprimer leur vote. Qu'ils ne fassent pas, mus par l'erreur ou par des situation de conjoncture, mais selon ce que la loi naturelle et la loi de Dieu leur dicte. Demandez-le pour eux, pour leurs familles : que le Seigneur les visite, les fortifie et les console. Demandez qu'ils fassent un grand bien pour la Patrie."

Commentaires

pmc

En France, on n'a pas encore un cardinal ou évêque pour faire la même demande aux cloîtré(e)s ...

RL

avons-nous seulement des évêques qui, sans oser le proclamer, pensent ce que ces paroles expriment ? Il y en a sans doute, mais on ne les entend pas

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.