Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Il y a un évêque pour répondre aux énormités de Roselyne Bachelot
Catholique et franc-maçon ? Impossible

Les collectivités locales en cessation de paiement ?

Lu ici :

"Le ministère a édité hier un document [pdf 9 pages NDMJ] dont vous aurez beaucoup de mal à lire des commentaires dans la grande presse. Bien présentée, bien segmentée, l'information que l'on peut y lire n'en est pas moins, à nos yeux, une bombe: Il y est, si vous prenez la peine de recoller l'information divisée en trois morceaux, clairement écrit que la capacité d'autofinancement des collectivités est insuffisante pour rembourser les intérêts d'emprunt et les emprunts, le pseudo équilibre se faisant par la souscription de nouveaux emprunts. Vous retrouvez cette réalité à chaque niveau de collectivité (commune, région, département). Et pourtant, comme le document l'explique, un tour de passe-passe du FCTVA permet de minimiser les dégâts !!! Alors, situation de "cessation de paiements" ou pas ? Imaginez un instant une situation similaire en entreprise..."

Commentaires

Bergstein

Une chose est sûre : un chef d 'entreprise qui gèrerait sadite entreprise comme les "élus" gèrent les "collectivités locales" (quel horrible terme !) ou l'Etat, se retrouverait bien vite devant le tribunal de commerce et serait condamné à ne plus jamais exercer !!!

jehan

"...le pseudo équilibre se faisant par la souscription de nouveaux emprunts..."

On appelle cela "faire de la cavalerie".

Les "grands ancêtres" : Ponzi et sa chaîne, plus récemment Madoff, les spéculations sur "l'art contemporain", la faillite des banques.

Dans tous les cas, c'est le contribuable qui est mis à contribution par l'Etat (complice) afin de porter secours aux voleurs et renflouer leurs caisses vides.

Nous avons à faire à un système de prédateurs.

Maïe

Hé bien sachez qu'ils ont encore un tour dans leur sac: voici ce que Jacques Atali disait au quotidien régional Le Télégramme du 30 uin 2010:
http://www.letelegramme.info/ig/generales/france-monde/france/jacques-attali-tous-ruines-dans-dix-ans-entretien-30-06-2010-973174.php?id=33096Jacques Attali publie «Tous ruiné dans dix ans?». Deux ans après un premier rapport remis à Nicolas Sarkozy, il indique les pistes qui pourraient à ses yeux permettre à la France de surmonter la crise actuelle.

Quelles mesures préconisez-vous pour empêcher la faillite de la France?
Il faut réduire les déficits. Cela peut se faire par l'augmentation des recettes; cela peut se faire aussi par la réduction des dépenses. Et, naturellement, si on ne veut pas réduire les dépenses, il faudra augmenter les recettes. C'est donc un choix politique majeur. J'ajoute qu'il faut qu'à côté du frein, nous usions aussi d'un accélérateur. Sinon on va dans le mur. Or, il y a un accélérateur disponible: c'est la capacité d'emprunt de l'Europe, puisque l'Union a zéro dette et zéro emprunt.

Christophe

Voilà le résultat des politiques qui ont transformé les élus locaux en barons et les collectivités locales en nouveaux fiefs féodaux. Il faut bien payer les frais de ces nouvelles cours! Bravo la république!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.