Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les supermarchés Casino au service de l'islamisation
Un rassemblement de soutien aux sans-papiers fait un flop

Grande-Bretagne: la pilule dès l'âge de 11 ans

Lu sur le blog de Jeanne Smits:

"Cela se passe en Grande-Bretagne, et c'est une information publiée par le « General Practice Research Database » (organe de recherche officiel sur la pratique de la médecine générale) : plus de 1.000 petites jeunes filles âgées de 11 et 12 ans se sont vu prescrire la pilule contraceptive en 2009 par leur médecin généraliste, la plupart du temps à l'insu de leurs parents. C'est cinq fois plus qu'il y a dix ans…

Et 200 jeunes filles de 11 à 13 ans ont carrément reçu des « vaccins anti-grossesse » à action prolongée, ou des implants contraceptifs."

Commentaires

Alain

Comme c'est intéressant, les journeaux du soir (Evening Standard) parlaient des enfants qui prennent du crack à 11 ans...

http://www.thisislondon.co.uk/standard/article-23862985-london-11-year-olds-taking-crack-cocaine.do

Exupéry

La nouvelle perversion qui s'attaque à une jeunesse de plus en plus "tendre", à une dimension apocalyptique.

J. de Liège

Ces médecins sont d'infectes crapules. Ils devraient être rayés du Conseil de l'Ordre des Médecins.
Pour prescrire la "pilule", ils ne sont certes pas catholiques.
Mais pour bloquer les équilibres hormonaux de très jeunes filles, il faut avoir perdu la raison.
Par ailleurs, pour encourager par leurs prescriptions la perversion du sexe dès l'enfance, il faut être pervers soi-même.
Enfin, il ne faut méconnaître la médecine pour prescrire "la pilule" dont les effets secondaires sont aussi nombreux que graves.

S'il existait une pilule de chasteté, médecine supérieure, qui la prescrirait ???

J. de Liège

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.