Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'eugénisme industriel : un marché très lucratif
"Jeunes européens" terroristes de retour en France

Où sont tous ceux qui s'indignaient à propos du coran non-brûlé ?

On a besoin d'eux pour s'offusquer publiquement des violences meurtrières contre les chrétiens en Inde et en Indonésie.

  • C Dans la soirée du 13 septembre, des incidents ont éclaté dans plusieurs localités du Cachemre indien. A Pulwama, à 25 km au sud-est de Srinagar, capitale d’été du Jammu-et-Cachemire, une foule de musulmans en colère a tenté de mettre feu à l’Ecole du Bon Pasteur, une école catholique. L’établissement a échappé aux flammes grâce à l’intervention rapide des pompiers et des forces de l’ordre.
  • A Poonch, localité située à proximité immédiate de la ligne de partage entre le Cachemire indien et le Cachemire pakistanais, des informations font état d’actions visant à incendier deux écoles protestantes. Le couvre-feu a été déclaré dans cette région.
  • Un peu plus au sud, dans l’Etat du Pendjab, une église chrétienne a été attaquée par des manifestants musulmans à Malerkotla. Le bâtiment a été endommagé par un incendie et les autorités ont décrété un couvre-feu.
  • En Indonésie, une pasteure protestante et son assistant ont été blessés à l’arme blanche le dimanche 12 septembre.

Commentaires

raphael charles

Sirât Alizza à Limoges : “C’est le Code Pénal qu’il faut brûler !”
http://www.fdesouche.com/

Marc

Mais, ce ne sont que des chrétiens.

Ils n'intéressent personne...

SD-Vintage

dans le cachemire indien, une école chrétienne a été brûlée, y compris sa bibliothèque qui comprenait de nombreux corans par une foule musulmane en colère. Les musulmans n'ont pas manifesté leur colère devant cet acte sacrilège. La totalité des élèves et des professeurs étaient musulmans, à l'exception du directeur qui était protestant.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.