Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Selon que vous serez...
Retour de la dictature en Italie?

Retour au sacré : un exemple à suivre

Lu ici

"L'Eglise catholique australienne a enjoint aux prêtres et aux pompes funèbres de ne plus tolérer lors des obsèques la diffusion de musique profane, comme les tubes du groupe rock AC/DC ou l'hymne de l'équipe sportive préférée du défunt.

Certaines ouailles avaient tendance à diffuser les chansons favorites du disparu ou à agrémenter la cérémonie d'une présentation multimédia avec photos et vidéos, retraçant la vie de leur proche regretté. Or, un enterrement n'est pas la "célébration" de l'existence de quelqu'un mais bel et bien un adieu sacré, qui doit se plier aux règles liturgiques, a rappelé cette semaine l'archevêque de Melbourne Denis Hart.

"Des éléments profanes comme les hymnes de club de football, des chansons romantiques, politiques, de pop ou de rock ne doivent pas être chantés ou diffusés lors de funérailles catholiques", a-t-il expliqué, précisant que ce type de rite laïc avait en revanche sa place avant ou après la célébration".

Commentaires

Robert Marchenoir

On n'est pas obligé de demander des funérailles catholiques, non plus.

Mais des funérailles catholiques, ce n'est pas un "événement" pour lequel on loue un curé et une église, comme on pourrait louer un traiteur, une limousine ou une troupe de théâtre pour un goûter d'anniversaire.

senex

Très bien...Mais à vrai dire ce type de manifestation d'un goût douteux n'a sa place ni "avant ni après"."Malheur à vous quand on dira du bien de vous...".Le jugement particulier n'est pas une formalité et il y a lieu de s'y préparer,car "la mort n'est pas un terminus, mais une correspondance"

Machin

Il pourrait aussi exiger le port d'uniformes ?

CV

Et si l'Eglise de France faisait la même mise au point? J'ai assisté plusieurs fois à des messes d'enterrement agrémentées de poèmes, chansons de variété et autres...Idem pour des mariages ou des messes dans des établissements catholiques. Comment les prêtres peuvent-ils accepter; ils ont une mission d'éducation, et certains le font très bien, auprès de familles peu pratiquantes, qui les en remercie ensuite.

Robert Marchenoir

J'ai assisté à une messe de funérailles orthodoxes il y a peu, dans une langue que je ne comprenais pas.

Le plus frappant était l'impression (j'ignore si elle est exacte) que le rite était le même pour tout le monde (à l'exception du nom du défunt), et qu'il n'avait pas bougé depuis mille ans.

Ce qui est bien l'intérêt d'un rite. Une messe de funérailles customisée, ça n'a aucun sens.

C.B.

De lien en lien (donc un peu hors de propos ici, veuillez m'en excuser)...
En suivant le lien, un article en lien en bas de page permet de lire cette phrase étonnante:
"si les humains et les primates ont un cerveau plus grand que les autres mammifères ce serait en raison du fait qu'ils profitent à la fois de l'amour maternel au sein de l'utérus mais également après la naissance lorsqu'ils sont bercés par leur mère."
Résultat de recherches d'une université britannique (apparemment peu soupçonnable d'être une succursale du Vatican).
La science nous réserve encore de belles surprises.

Arwen

Certaines "célébrations" (je déteste ce terme passe-partout) ressemblent vite aux obsèques dans "Quatre mariages et un enterrement" .
Et j'ai assisté à des mariages sans Messe, où le curé était ni plus ni moins qu'un acteur chargé d'exécuter son numéro, sans prononcer une seule fois le mot "Dieu" au cous du mariage, tout en n'oubliant pas d'appuyer sur le bouton "on" ou "pause" de la chaîne hi-fi pour diffuser du Goldman.... Pathétique!
Un tel mariage est-il valide? On peut se le demander, vu le peu de conscience de leur engagement que semblent avoir les mariés.

Jean Theis

Enfin une réaction de l'Eglise.

J'espère qu'elle aura lieu aussi en France où ce genre d'évènements devient monnaie courante.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.