Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les catholiques à Sarkozy : nous voulons des actes
Les catholiques doivent prendre une part active à la vie politique

La fécondation in vitro nobélisée

Le prix Nobel de Médecine a été décerné au Britannique Robert Edwards, 85 ans, père de la fécondation in vitro. Robert Edwards a été récompensé

E "pour le développement du traitement de la fécondation humaine in vitro. Ses découvertes ont rendu possible le traitement de la stérilité qui affecte une large proportinon de l'humanité et plus de 10% des couples dans le monde".

Il est à l'origine de la naissance du premier "bébé-éprouvette", Louise Joy Brown, en 1978. Près de 4 millions de personnes sont nées depuis grâce à la fécondation in vitro. A propos de la procréation artificielle, l'Eglise enseigne :

"L’expérience a montré, au contraire, que toutes les techniques de fécondation in vitro se déroulent en réalité comme si l’embryon humain était un simple amas de cellules qui sont utilisées, sélectionnées ou écartées. [...] [C]ompte tenu du rapport entre le nombre total d’embryons produits et ceux effectivement nés, le nombre d’embryons sacrifiés reste très élevé. Ces pertes sont acceptées par les spécialistes des techniques de fécondation in vitro comme le prix à payer pour obtenir des résultats concluants. Il est très préoccupant de voir qu’en ce domaine, la recherche ne semble pas porter un réel intérêt au droit à la vie de chaque embryon, mais vise surtout à obtenir de meilleurs résultats en termes de pourcentage d’enfants nés par rapport aux femmes qui initient un traitement. [...]

L’Eglise considère aussi comme inacceptable au plan éthique la dissociation de la procréation du contexte intégralement personnel de l’acte conjugal: la procréation humaine est un acte personnel du couple homme-femme qui n’admet aucune forme de délégation substitutive. [...] L’Eglise reconnaît la légitimité du désir d’avoir un enfant, et comprend les souffrances des conjoints éprouvés par des problèmes d’infertilité. Ce désir ne peut cependant passer avant la dignité de la vie humaine, au point de la supplanter. Le désir d’un enfant ne peut justifier sa «production», de même que celui de ne pas en concevoir ne saurait en justifier l’abandon ou la destruction."

Addendum 15h20 : Robert Edwards s'était déclaré favorable à la recherche sur les embryons, sans aucun frein, ainsi qu'à l'eugénisme.

Commentaires

senex

"Et pendant ce temps-là, des millions d'enfants attendent d'être adoptés..."

malba

"Et pendant ce temps là, des millions d'enfants sont avortés...."

PE

@ Senex :

je ne suis pas sûr que vous soyez au courant de l'actualité de l'adoption...

Il y a de plus en plus de personnes qui veulent adopter (car de plus en plus de couples sont confrontés à la stérilité, les homosexuels veulent s'y mettre également, comme les célibataires), de plus en plus de pays qui organisent l'adoption internationale pour leurs ressortissants, de plus en plus de pays qui organisent l'adoption de leurs enfants (nationaux) par leurs compatriotes.
Tout ceci a pour effet d'augmenter la « demande » et de diminuer « l'offre ».

Pour être malheureusement confronté au problème de l'adoption, je peux vous dire que ce n'est franchement pas aussi facile que votre remarque le laisse entendre.

[Il me semble que Senex faisait référence aux enfants avortés...
MJ]

lama12

"Et pendant ce temps-là, des millions d'enfants sont exploités..."

On pourrait dire aussi "maltraités..."

senex

ExactMJ Mais des centaines de milliers d' enfants français conçus,donc vivants, sont tués, avortés et donc inadoptables par les nombreux Français demandeurs...comme PE qui souffre de cette situation insensée.
Malheureusement, on a laissé s'imposer l'idée qu"il valait mieux un enfant mort qu'un enfant confié ,disons, à la "solidarité nationale"qui peut prendre bien des formes.L'amour est inventif... ("J'ai fait pendant des années, partie des "experts" près de commissions d'adoption.)Je connais les cas de conscience qui se posent et souvent très pénibles pour les parents comme pour les commissions d'ailleurs).La législation est à revoir entièrement dans le sens du droit du vivant.Les parents demandeurs d'adoption doivent agir en ce sens.C'est tout le sens du combat catholique dont le SB est une pièce importante.Cordialement.

Simon

Ce type est un parfait exemple de "savant fou". C'est là que mènent le rejet de Dieu comme référence morale absolue et la confiance aveugle en l'homme.

Octavius

Des savants fous sont nobélisés..et Jean-Paul II ne l'a jamais été !

PE

@ Senex :
tout à fait, à la base il est révoltant de voir tous ces bébés tués dans le ventre de leurs mères mais ça l'est encore plus quand vous ne pouvez pas en avoir.
Aider ces femmes à garder leurs bébés le temps de les mettre au monde leur permettrait d'être moins traumatisées (car confier son enfant n'est quand même pas chose facile) et de réaliser le bonheur de couples stériles.

Jean Theis

Un petit journal qui n'est pas chrétien, mais acquis aux méthodes naturelles, Pratiques de Santé, livre un article du Dr Naïma Bauplé sous le titre "Grossesse programmée, pas sans risques".

L'article cite les dangers de la stimulation hormonale pour la mère
et
pour des enfants parfois fragilisés (risque de naissance prématurée, poids moindre, fausse couche, malformations et affections génétiques etc.)
L'article s'appuie sur l'étude Minerva et une étude suédoise.
Troubles de la vue,
Troubles cognitifs et intellectuels,
Désordes psychologiques,
A long terme, plus de cancers ?

Le Dr Edwards s'est lancé dans une grande inconnue. Il ne sera plus là lorsque le pourcentage d'anomalies deviendra tel qu'il sera connu du grand public.

c

Un Nobel à l'image de notre époque et sans doute un coup de semonce pour ceux qui voudraient s'opposer toujours plus à "ce meilleur des mondes".

Dans la balance au moment du jugement dernier tout sera comptabilisé.

Hormis Soeur Thérésa (et encore sans doute aujourd'hui elle ne serait pas nobelisée), heureusement que Jean Paul II (pour compléter la remarque d'Octavius) n'a pas reçu une récompense de ce type.

Par contre ce qui est sûr c'est que le Professeur Jérôme Lejeune (trisomie 21) n'a pas été récompensé parce qu'il oeuvrait de toutes ses forces pour la vie.

Dans la balance au moment du jugement dernier tout sera comptabilisé.

soizic

L'enfant est devenu un du, un droit, comme de s'acheter une nouvelle voiture ou de s'offrir un beau voyage.....
Les parents veulent tout, tout de suite comme la consommation immédiate.

Ils ne veulent pas, même s'ils sont chrétiens, attendre, que l'enfant vienne de façon naturelle
Comme il est de tradition dans des familles très catholiques d'avoir beaucoup d'enfants, ceux qui sont peut-être moins fertiles ont recours à la chimie et aux instruments.

Personne ne parle, de tous les enfants qui naissent, à la suite de ces manipulations, handicapés.

Charité

@ Soizic : je ne connais pas votre situation mais évitons de juger les gens qui ont recours ou envisagent de recourir à cette technique.
Vous parlez d'attendre la venue naturelle de l'enfant mais vous devez vous douter que pour certains couples, il ne viendra jamais de façon naturelle ou alors avec une probabilité digne de l'Euro Millions... Et là, vous êtes face à un grave dilemme, plein de souffrance.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.