Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Repentance publique pour les politiciens pro-mort
Cliniquement morte, elle se réveille

Le député Besse s'inquiète du projet de loi bioéthique

Véronique Besse, député MPF, réagit à la présentation aujourd'hui par Roselyne Bachelot, en Conseil des Ministres, du projet de révision des lois de bioéthique :

B "Véronique Besse approuve la décision du gouvernement de maintenir les interdictions concernant la gestation pour autrui (mères porteuses) et le clonage des embryons humains. Pour Véronique Besse, ces interdictions sont indispensables si l'on veut empêcher la marchandisation du corps humain. En revanche, elle juge dangereux d'autres aspects du projet et s'inquiète de la surveillance accrue des enfants à naître. Véronique Besse souligne que sur des questions aussi fondamentales que la vie et le respect de la personne humaine, on ne peut pas jouer aux apprentis sorciers. Or, c'est ce que risque d'entraîner le projet de loi en autorisant la recherche sur l'embryon et sur les cellules souches. Véronique Besse regrette que le prélèvement de sang de cordon ne soit pas davantage encouragé. Il s'agit pourtant d'une technique très prometteuse pour les scientifiques et qui constitue une alternative sérieuse contre l'expérimentation des embryons."

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.