Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Suppression de l'avantage fiscal aux jeunes mariés : du débat anticatholique au scrutin antidémocratique
RATP & SNCF : des réseaux saturés, une comptabilité opaque

Charles Millon (re)sème le trouble à droite

M L'ancien ministre de la Défense a assuré que des rétrocommissions ont été versées jusqu'en 1995 en marge d'un contrat de vente au Pakistan de sous-marins français. Charles Millon a confié que «dans les quinze jours qui ont suivi» sa nomination au gouvernement en 1995, Jacques Chirac - alors élu président - lui «a demandé de procéder à la révision des contrats d'armement et de vérifier dans la mesure du possible s'il existait des indices sur l'existence de rétrocommissions».

"Pour le contrat pakistanais, au vu des rapports des services secrets et des analyses qui ont été effectuées par les services du ministère, on a eu une intime conviction qu'il y avait rétrocommissions" 

Ce témoignage vient étayer la piste sur l'attentat de Karachi - dans lequel 15 personnes, dont 11 Français, avaient trouvé la mort en 2002. Alors que l'attentat avait dans un premier temps été attribué à al-Qaida, l'enquête s'est réorientée vers l'hypothèse de représailles pakistanaises après l'arrêt, en 1995, de versements de commissions sur un contrat d'armements.

Or, une partie de cet argent versé à des intermédiaires pakistanais, pour faciliter la signature des contrats, aurait bénéficié en retour à des responsables français. Ces rétrocommissions auraient notamment servi au financement de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1994, dont le porte-parole de campagne n'était autre que Nicolas Sarkozy. En 1995, les rapporteurs du Conseil constitutionnel avaient prôné un rejet des comptes de campagne d'Edouard Balladur. Un avis non suivi par le Conseil, alors présidé par Roland Dumas.

Commentaires

raphael charles

Merci pour cet excellent résumé dont le fou du Roi Louis XVII a essayé de faire un bon usage !

http://cril17.fr/2010/11/18/cela-se-gate-pour-sarko/#comment-44

prieur

Charles Millon en prison ! pourquoi ne s"est-il pas exprimé plus tôt.A maguouille, maguouille et demie. Tout pour flinguer Sarkozy.Ou alors pour nous rappeler sa non-existence.

1270

Le franc-maçon Roland Dumas.

raphael charles

Nous y sommes : C'est devenu une Affaire d'Etat !

D'où la question :
va-t-elle provoquer le naufrage de la V ème République ?

SOUTIEN TOTAL AUX “KARACHI” !
Voir les hyperliens sur
http://cril17.info/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.