Appel pour sauver la médecine prénatale de la dérive eugéniste
En aucun cas l'utilisation de préservatif est moralement acceptable

Succession de Philippe de Villiers dans le canton de Montaigu

6 candidats étaient en lice dimanche à la cantonale partielle de Montaigu pour succéder à Philippe de Villiers. Voici les résultats :

  • C Antoine Chéreau (photo), maire de Montaigu (MPF) : 42,44 %. 
  • Michel Allemand (sans étiquette) : 24,27 %.
  • 17,50 % pour Maï Haeffelin (PS) ;
  • 9,18 % pour Daniel Rondeau (Europe écologie Les Verts) ;
  • 3,37 % pour Jean-Marie Dieulangard (FN)
  • 3,25 % pour Patrick Suchot (Front de gauche-PCF).

Les 2 premiers s'affronteront lors du second tour dimanche 28 novembre.

Commentaires

alain21

Le candidat du Front de Gauche doit être au Parti de Gauche (PG) de Mélenchon.

Cela m'étonnerait qu'il soit au PDF de Carl Lang ou alors je ne comprends plus la politique française. :)

[Merci : c'était une coquille reprise de la source. En fait, il est le candidat du Front de Gauche et du PC. MJ]

Loulou

Bravo à Antoine Chéreau ! Il faut qu'il continue le bon travail réalisé par Philippe de Villiers dans ce canton.

Sylvie

S'il voit son nom associé à un parti d'extrême droite, le candidat du Front de Gauche risque de prendre cela pour une blague et d'appeler son patron afin de savoir si le PDF ne s'est pas associé à lui.

PDF c'est bien pour la droite... Mais pourquoi il n'y a pas un parti de Gauche ou PDG ?

Vincent

C'est qui?
Un illustre inconnu encarté au MPF -parti associé à l'UMP- succède au Fou du Puy.

On passe du Fou du Puy à "la digue, la digue du... de Montaigu".

JB

Hum... Qui disait que le FN était de retour... ?

Phil

A JB:

Jean-Marie Dieulangard, FN, 3,37%... c'est sans doute ce qu'on appelle "l'effet Marine"....!!

Bon, je lui trouve une excuse, le vote national se fait dans ce secteur essentiellement par le vote MPF et les scores FN sont souvent bien faible en Vendée surtout dans le propre canton de Ph. de Villiers...

PG

@ Phil et JB

Il y a a eu une élection partielle dans le SUD : le FN y a fait une remontée spectaculaire.
Il y a aussi l' ''effet critique dans un fauteuil'' de ceux qui ne militant pas et ne connaissant pas bien la Vendée.....
La Vendée est un département difficile pour le FN, comme le Grand Ouest en général, et la présence du MPF y a brouillé les cartes du vote ''national '' et ''souverainiste'', pour le plus grand bonheur de l'UMP et de N. SARKOZY : P de V parti, c'est le règne de l'UMP, en attendant la gauche, peut-être hélas.

Christophe

à Vincent :

l'"illustre inconnu" dont vous parlez est maire, conseiller régional et président de la communauté de communes de Montaigu. Votre mépris n'a d’égal que votre ignorance de la politique locale. Exercez donc des responsabilités locales (la vraie droite n'attend que vous !) avant de refaire le monde confortablement assis devant votre ordinateur en dénigrant des candidats que vous ne connaissez pas

Phil

A PG: par "élection partielle dans le Sud", vous voulez parler de la municipale partielle dans le Gard, un des départements les plus favorables au FN, à Bagnols sur Cèze oû le FN a fait un peu plus de 16%? (Le Pen en 2002: 25,16%)
On est loin du compte quand même...

Le reste de votre propos: je connais tout cela par coeur. merci

CASTELMAURE

PG, on ne peut parler de "remontée spectaculaire" du FN avec des taux d'abstention pareils! Et de toutes façons, cela reste loin des résultats des années 80 et 90 et méritera d'être réétudié...aux prochaines cantonales de mars 2011 où les candidats FN affronteront les notables UMP locaux plus "droitiers" que leur appareil.

Mais rien à voir avec la Vendée où l'on ne peut dire n'ont plus que le vote MPF "brouille le vote national et souverainiste" car, contrairement à l'électorat droitier du Sud-Est, l'électorat conservateur vendéen ne voterait de toutes les façons pas FN et on peut se demander d'ailleurs si le vote Villiers local était réellement un vote "partisan". Si l'on estime que "oui", il faut admettre qu'une bonne partie de l'électorat vendéen approuvait la politique locale de "P2V" mais pas toujours ses positions nationales et européennes, même si elles sont dans la continuité.

Une erreur du FN a été de réclamer que Villiers rejoigne le FN (ce qui n'aurait servi à rien ni à l'un ni à l'autre) sans envisager de réels accords avec la "droite institutionnelle" dans le Sud-Est (ce qui aurait été plus utile et éviterait d'avoir la PACA gérée par la gauche jusqu'en...2014!)

Mais tout cela prendra fin avec le nouveau mode de scrutin "territorial" en 2014.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.