Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La France peut-elle donner des leçons de démocratie ?
Les militants musulmans ne pourront jamais vaincre la culture occidentale

2010 : année la plus meurtrière en Afghanistan

De Jean-Dominique Merchet :

A "En 2008, j'ai publié un livre "Mourir pour l'Afghanistan" (Ed. Jacob-Duvernet) dont lequel je tentais de comprendre "pourquoi nos hommes tombent-ils là-bas ?" Deux ans plus tard, mes doutes sur cette guerre se sont encore renforcés. Ils me conduisaient alors à vouloir "trouver une porte de sortie et vite". L'urgence est toujours là et, malheureusement, force est constater que nous sommes accrochés aux basques des Américains,  seuls maîtres du calendrier. Certes, le président Obama est Prix Nobel de la Paix, mais est-ce suffisant pour éviter tout débat ? En France, le silence de l'opposition de gauche ou des intellectuels est impressionnant. Ainsi, le Parti socialiste estime que "le calendrier de retrait des forces françaises" doit être "coordonné (....) avec le désensagement américain".

Il faut aller aux Etats-Unis pour que des intellectuels et des spécialistes s'engagent comme viennent de le faire soixante d'entre eux dans une letttre ouverte au président Obama que l'on peut lire en cliquant ici. Ont-ils raison d'en appeler à la négociation avec les Taliban ? L'affaire mérite d'être débattue, mais une chose est certaines : ils sont tous d'excellents connaisseurs du pays. On trouve parmi eux quelques Français, comme Mariam Abou Zahab, Rony Brauman, René Cagnat, Gilles Dorronsoro ou Bernard Dupaigne. Dommage qu'on ne les entende pas plus chez nous."

Commentaires

Papon

Voilà qui ressemble à un certain "mourir pour Dantzig ?"

m

Sauf que Dantzig c'était Hitler à nos frontières, tandis que l'islam il est dans nos banlieues aussi. Et que se battre en Afghanistan ne protège en rien notre pays.
Juguler les actions pangermaniques d'HItler aurait peut-être permis de limiter ses ambitions.

SD-Vintage

Sauf que les signataires sont le ventre mou de l'Occident. Personnellement, je suggère la partition du pays. Pourquoi ce qui est bon pour le Kosovo ne serait pas bon pour l'Afghanistan ? C'est un pays artificiel, comme l'Irak, la Turquie, et beaucoup de pays d'Afrique

ciboulette100

on a rien à fiche là bas. Ya qu'à faire comme pour Cuba, un bon vieux blocus et basta cosi : rien ne sort, rien ne rentre et dedans les afghans se démerdent entre eux.

M F

Bravo ciboulette100 , je souscris et signe .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.