Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nicolas Dupont-Aignan contre l'avortement mais pour la loi Veil
Le 8 décembre, vie naissante de Marie : la France en lumière ! (4 bis)

Le ministre de la famille Bachelot sonne le retour du statut du faux-parent

A l'occasion d'un entretien dans La Croix, Roselyne Bachelot se déclare ministre de la famille :

B "Lors du dernier remaniement ministériel, certains ont craint que ce domaine crucial ne soit pas attribué. Ils n’ont aucune inquiétude à avoir, au contraire ! Il y a d’ailleurs dans ce ministère une grande cohérence, car la famille est le lieu même où se tissent les premiers liens de solidarité, dont je suis par ailleurs en charge. J’ajoute qu’elle a toujours été et reste l’une des priorités du gouvernement, même en temps de crise. Je vous rappelle que nous consacrons 97 milliards d’euros à la politique familiale. Nous accentuons même ce soutien, puisque l’effort en faveur de la famille est passé de 4,7% de notre produit intérieur brut en 2008 à 5,1% aujourd’hui, pour une moyenne européenne qui ne dépasse pas 2,5% du PIB."

Elle défend l'universalité des allocations familiales, contre ceux qui voudraient en faire des allocations sociales réservées aux pauvres :

"Je suis favorable à l’universalité. L’immense majorité des prestations sont déjà sous conditions de ressources et prennent donc en compte la situation des ménages. Dans ce contexte, il me semble important de garder une part d’universalité, car elle fonde notre pacte social et républicain. [...]

En matière de modes de garde, le chef de l’État s’est engagé à créer 200 000 places supplémentaires d’ici à 2012. Allez-vous pouvoir tenir cet engagement ?

Bien sûr. Je rappelle que, là encore, un effort exceptionnel a été consenti, avec 1,3 milliard d’euros supplémentaires consacrés à cet objectif dans le cadre de la convention (COG) entre l’État et la Caisse nationale des allocations familiales. Nous sommes dans les temps : fin 2009, 46 000 enfants supplémentaires ont pu être accueillis en crèche. Par ailleurs, 21 300 enfants ont été accueillis en plus en deux ans chez les assistantes maternelles. [...]

Qu’en est-il du statut du beau-parent, qui a créé tant de controverses ? Avez-vous abandonné l’idée ?

Il est fondamental de reconnaître des droits à celui ou celle qui a élevé les enfants de son partenaire pendant des années. On ne peut pas faire comme si ce passé partagé et les liens qui se sont noués n’existaient pas. Il me semble toutefois qu’il faut reprendre le débat de façon constructive et apaisée, avant l’examen parlementaire."

Commentaires

Maïe

Pas de soucis: cala foirera comme l'histoire des vaccins. C'est une question de Karma, sans doute!

senex

Le titre de ce post peut être lu de plusieurs façons.On peut lire "le ministre de la "famille Bachelot",(comme on dit la famille Fenouillard) C'est la bonne lecture si l'on constate que la notion de "famille" de ce Gouvernement n'a plus rien à voir avec la notion chrétienne de "famille",qui fut pendant des siècles le fondement de la société française,sa cellule fondamentale et le redeviendra s'il plait à Dieu . Merci

SD-Vintage

Merci Fillon le "catholique" et Sarko le chanoine du Latran, grands soutiens de Bachelot

Tonton Jean

Il y a quelque temps, combien je ne me souviens plus, j'avais lu dans un quotidien, un article sur concernant Mme Bachelot.
Un dimanche le responsable cutuelle catholique de sa paroisse l'ayant interpellé au sujet du pacs, cette dame lui a répondu: "Vous ne coyez pas qu'entre Joseph et Marie, c'etait plus un pacs qu'un mariage?"
Cette dame peut bien faire des ronds de jambe dans un journal soit-disant catholique, elle n'en fait pas moins partie du systeme laïque (materialiste) et obligatoire; J.B.

SD-Vintage

Madame est franc-maçon et va à la messe ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.