Curieuse proposition de loi d'un député du PCD
Devenez l'ennemi de la Marine tout en servant la France

A Gemelli, le magnifique message du Pape pour la vie et l'amour des malades

Merci à "Benoît et moi" de nous faire connaître cette si belle vidéo de la visite du Pape aux enfants malades de l'hôpital Gemelli :

 

Cette explication traduite dûe au même blog est d'une importance capitale :

"La visite du Centre pour le soin des enfants atteints de spina-bifida revêt une signification particulière. Il est connu que ces enfants sont parmi les premières victimes de l'avortement causé par le diagnostic prénatal.
Selon la Fédération internationale pour la Spina Bifida, en Europe, quatre-vingts pour cent des enfants chez qui ce trouble est diagnostiqué sont avortés. Pierre Mertens, président de la Fédération et père d'une enfant atteinte de spina bifida, et morte à onze ans à la suite d'une intervention chirurgicale, a déclaré dans une interviewe que le problème est culturel, et réside dans une fausse conception de la "qualité de vie". Les médecins disent aux parents : il y a un problème pour votre enfant, vous pouvez choisir.

Mais les informations médicales fournies sur le handicap sont toujours négatives et souvent fausse : sur un enfant conçu avec la spina-bifida, par exemple, on affirme que son existence n'est pas digne d'être vécue, qu'il souffrira toujours, qu'il ne reconnaît pas ses parents. Je connais des octogénaires avec la spina-bifida: ils sont allés à l'université et ont obtenu leur diplôme, il y a eu aussi un ministre atteint de cette maladie. Le problème, alors, vient donc de ce qu'on attend par "qualité de vie"." Par exemple, le grand chef d'orchestre anglais Jeffrey Tate est née avec la spina-bifida, ce qui ne l'a pas empêché d'atteindre le sommet de sa profession difficile. La même chose vaut pour de nombreux universitaires.

Il ne s'agit pas seulement d'avortement. Le fameux - ou tristement célèbre - Protocole de Groningen sur l'euthanasie infantile (ndt: ce texte de 2004 autorise aux Pays-Bas les praticiens, sous certaines conditions, à pratiquer "l'euthanasie active" d'enfants de moins de 12 ans atteints de handicap; le texte en anglais de Wikipedia semble plus complet) permet aux Pays-Bas la suppression des enfants atteints de spina bifida , pour lesquels on prévoit une "qualité de la vie extrêmement basse".
Mais qui décide de la qualité de vie?
Les parents sont souvent tout simplement terrorisés par des informations inexactes sur la spina-bifida. Selon Mertens, "dans les pays où les parents reçoivent une information correcte sur la maladie, le nombre des avortements baisse. Nous, comme Fédération internationale, nous avons un projet en cours en Australie avec les médecins locaux; et lorsqu'on diagnostique la spina bifida chez un foetus, les parents sont conduits par des médecins à comprendre cette maladie. L'association des malades les suit aussi, avec la volonté de les soutenir. Donc, la majorité des parents décident d'accepter l'enfant à naître. "

L'information médicale correcte est certainement importante. Le pape, en rendant visite aux enfants malades atteints de spina bifida à Gemelli, a donné un signal qui rappelle à l'essentiel. Toute créature humaine est voulue et aimé par Dieu, et personne ne peut s'arroger le droit de décider que sa vie est de seconde zone et peut être supprimé. "Dieu - a dit le Pape aux enfants à Gemelli - s'est fait enfant comme vous, pour vous dire qu'il est toujours proche, et dire à chacun de nous que chaque enfant porte son visage.""

Commentaires

Père Hubert Lelièvre

Benoit XVI : le coeur d'un prêtre

Images à montrer à nos députés, sénateurs, sans tarder et sans modération... avant les lois de bioéthiques !

Philippe Edmond

80% des diagnostics prénataux de spina bifida conduisent à un avortement.
Et pourtant même avec une forme grave, qui conduit à la paralysie des jambes, il est possible de faire quelque chose de sa vie.

La preuve par le skate. Son grand frêre en faisait, Aaron Fotheringham a voulu le suivre avec sa chaise roulante. Maintenant il est le premier à avoir réussi un saut périlleux puis un double saut périlleux en chaise roulante.

http://unvoyageauliban.bafweb.com/index.php?2011/01/09/791-avec-l-avortement-c-est-le-skater-qu-on-assassine

Françoise

Vidéo très émouvante et belle !
Notre Pape est vraiment "super" comme disent les jeunes.

C.B.

Parions que les "nouveaux parents" (cf. vidéo de deux minutes hier) seront peu "preneurs" de tels bébés.

free

Profitons de ces émouvantes images que nous ne verront jamais dans les journaux télévisés franco-maçonniques.

Jean Theis

Il faut être très fort soi-même pour prendre de tels enfants. Voyez le cas de ce père qui a étouffé sa petite de 6 ans il y a quelques jours. Il n'en pouvait plus.

Les adoptants de tels enfants sont des héros.

ciboulette100

c'est pas gentil de me faire pleurer ainsi...

Thomas

Tapez "que faire si mon bébé est atteint de la spina bifida" sur Google et regardez les forums comme http://forum.aufeminin.com/forum/f646/__f282_f646-Spina-bifida.html#28434
Ca donne envie de pleurer... Quel génocide !

soizic

J'ai une de mes trois filles née avec un spina-bifida (heureusement bénin) elle a été opérée à un jour et j'ai toujours cru et su que Dieu la protégerait. Heureusement pour nous, le gynécologue qui me suivait ne faisait pas encore l'échographie (elle est née en 1973) C'est la plus belle (physiquementde mes trois filles)tous les hommes se retournent sur elle...
Elle n'a aucune sequelle, une très belle situation, un mari, un enfant.
Je pense souvent (avec un effroi rétrospectif) que j'aurais pu tomber sur un médeçin plus moderne et dans quelle situation nous nous serions trouvé..... Mais le Seigneur nous a protégé.

Me Fabrice BONNARD Avocat

Je suis étonné de ne voir aucun geste de bénédiction catholique... Un signe de croix sur le front... etc... Quelqu'un peut m'éclairer? Merci d'avance

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.