Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Mariage" homosexuel : réaction du MPF
Pour que la mort "au champ d'honneur" d'un soldat français ne soit plus une banalité

Christian Vanneste veut faire le ménage au sein de l'UMP

Interrogé par Nouvelles de France, Christian Vanneste souhaite que Gaylib, mouvement militant pour les "droits" des homosexuels, quitte l'UMP :

Vanneste "L'institution familiale n'est pas faite pour les personnes de même sexe qui choisissent de vivre ensemble. Les préoccupations saugrenues de cette petite minorité d'activistes homosexuels sont, à l'égard des Français, insultantes, je trouve (...) N'acceptons plus que ces bobos nous imposent leurs préoccupations ni actuelles ni nécessaires. Elles ne méritent pas notre attention !

Depuis longtemps, je dis que la présence de Gaylib au sein de l’UMP est une anomalie à laquelle il faudrait mettre un terme. Qu’il y ait des libéraux à l’UMP ne me pose pas de problème mais le libéralisme ne consiste pas à faire n’importe quoi. La liberté ne doit pas aller contre l’intérêt général et je peux vous assurer que cette minorité qui s’exprime au travers de ce groupuscule ne correspond pas à l’intérêt général (...)

Dans « Gaylib », il y a « lib » et je trouve scandaleux qu’un mouvement qui se prétend favorable aux libertés soit si hostile à la liberté d’expressionGaylib passe son temps à réclamer l’exclusion de ceux qui ne pensent pas comme ses membres. Je crois pour ma part que la liberté d’expression est un fondement de la liberté. Qu’un groupuscule à ce point intolérant puisse faire partie de l’UMP est révoltant. Ça n’est pas parce qu’ils défendent l’homosexualité que je demande leur exclusion mais à cause de leurs demandes répétées d’exclure du parti toutes les personnes qui ne pensent pas comme eux. Même si je pense que leurs idées ne sont pas celles de nos électeurs…"

Commentaires

Robert Marchenoir

"Qu’il y ait des libéraux à l’UMP ne me pose pas de problème mais le libéralisme ne consiste pas à faire n’importe quoi. La liberté ne doit pas aller contre l’intérêt général, etc."

Indépendamment de la question homosexuelle, cette déclaration est consternante.

On suppose, naturellement, que par libéralisme, Vanneste entend exclusivement libéralisme en matière de moeurs, laxisme moral. On suppose qu'il brode sur le nom du groupuscule Gaylib.

Mais enfin, voir un député soi-disant de droite dénigrer la doctrine politique appelée libéralisme, qui est tout de même au coeur des valeurs de la droite, et qui par ailleurs est née en France de penseurs français, c'est quand même lamentable.

D'ailleurs, le contenu de de sa déclaration est en lui-même très inquiétant. Prétendre que la liberté ne consiste pas à faire n'importe quoi (qui définit ce qui est n'importe quoi ?), que la liberté doit se soumettre à l'intérêt général (qui définit ce qu'est l'interêt général ?), c'est une déclaration strictement anti-libérale au vrai sens du terme, et non pas simplement opposée au détournement des institutions naturelles par les militants homosexualistes.

A moins que Vanneste n'ait utilisé le mot libéral dans son sens américain signifiant de gauche, mais ça m'étonnerait.

Anard

Bien, Mr VANNESTE.Mais qui donne de l'importance à gay gay? Les merdia.Et qui finance et entretient les media? Ne sont-ce point les amis de Mr sarko et de l'ump.Toujours à l'ump Mr Vanneste!

Andrepaul

Le mot libéral est ambigu. Hayek parle de "conservative" (en anglais). Les libéraux aux USA sont de gauche et ailleurs, Allemagne ou RU ils ne sont pas très à droite.

Quéribus

A quoi s'est abaissée l' UMP. Vraiment il faut ratisser large, y compris dans l'immoralité. L' UMP fait, encore une fois, la démonstration que seules les élections comptent.

Chrétiens persécutés

"la doctrine politique appelée libéralisme, qui est tout de même au coeur des valeurs de la droite"... mouais... à mon avis, la droite libérale (orléaniste comme on dit parfois) ne regroupe qu'une partie des gens de droite. Les plus conservateurs ont du mal à se retrouver dans ce libéralisme.

Margay

Malheureusement je pense que la direction de l'UMP est plus proche d'exclure M. Vanneste que Gayylib... alors il faudra en tirer toute le conclusion.
Mais je vous admire (tout en m'interrogeant en terme stratégique) d'essayer de tenter tout ce qui peut l'être à l'UMP pour défendre vos idées.

VD

Le problème de base est que l'homosexualité n'a pas à être défendue. C'est une affaire personnelle qui ne concerne en rien la société, seulement quelques personnes, à titre privé.

S'agiter et revendiquer pour quoi ? Pour que tout le monde leur dise : "C'est très bien, ce que vous faites." ? Cela montre déjà le peu de solidité de cette position. En quoi ce choix est-il un tel avantage pour la société dans son ensemble, qu'elle doive le promouvoir ? Aucun avantage familial, général, seulement la défense d'intérêts (financiers ?) strictement personnels. Ces mouvements n'ont aucune utilité, sauf à être un moyen de percevoir des subventions, voire de faire des émules pour se renouveler.

chouan 12

je pense que Mr Vanneste serait mieux, ainsi que d'autres députés de cet umps,ailleurs que dans ce foutoir immonde qui ne représente plus rien si ce n'est d'être à côté du chef pour en toucher les divdendes. ON verrait bien un grand nombre de ces gens avec leurs vrais idées de droite être au PDF par ex!

PEB

A l'UMP, il existe deux catégorie de libéraux:
- les libéraux-démocrates conservateurs
- les libéraux-démocrates libertaires

Gaylib appartient manifestement à cette seconde catégorie. Ce club de pensée est associé à l'UMP et lui envoie des militants plus ou moins insérés dans l'organigramme. Son influence est toutefois à relativiser. Il y a d'autres bergeries &c.

L'UMP est par construction un conglomérat des différentes droites parlementaristes. C'est aussi une machine électorale. C. Vanneste a le mérite d'avoir la confiance de ses concitoyens et de l'avoir conservé depuis de nombreuses années dans sa circonscription. Sa meilleure protection reste le vote populaire mais aussi le désir de ne pas se couper de la mouvance conservatrice: 2012 se gagnera sans doute dans un mouchoir de poche.

Le député a sans doute voulu rappeler l'existence de règles du jeu démocratique appuyées sur les suffrages populaires et le soutien inépuisable d'une équipe de militants motivés.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.