Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Mgr Luigi Negri nommé membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants
Vers une Journée européenne des martyrs chrétiens et de lutte contre la christianophobie ?

Carl Lang pour l'abrogation des lois Veil et Roudy

Lors de la réunion du PdF samedi dernier, Carl lang a prononcé un discours dont voici le passage consacré au respect de la Vie (21'40'') :

Carl lang 2 "L'engagement qui sera le nôtre porte et portera clairement aussi sur notre conception de l'Homme, sur notre conception de la société et sur la défense de nos valeurs sociales : le respect de la Vie, le respect de la famille, le respect de la dignité des personnes, le respect de nos libertés, le respect de la Nation, le respect du travail, la défense de notre modèle social autour des règles du droit naturel, la défense de notre modèle social à partir du respect du Décalogue et du respect des valeurs de l'humanisme chrétien [...]

Nous devons nous méfier des nouvelles idéologies de mort. Et je vais vous donner lecture d'une citation afin que sur cette question, en conscience, aujourd'hui ou demain, chacun se pose la question de savoir ce qui peut séparer la barbarie de la civilisation, ceux qui affirment des valeurs de vie et de respect de la vie et ceux qui finalement sont sur une thématique qui peut conduire à tous les totalitarismes. Cette citation est prise dans le livre de Jean-Paul II, Mémoire et Identité [citation intégrale en fin de post]

Aucune autre citation n'eût été plus claire que celle-ci. Et que cela soit clairement énoncé, nous sommes dans le camp de la défense de la Vie, du respect de la Vie et de l'accueil de la Vie. Pour cela, nous mettrons en place le jour où nous serons en situation de le faire une législation qui supprimera les lois Veil, Roudy et autres pour les remplacer par des lois d'accueil de la Vie avec un statut de la mère de famille, avec une politique résoluement familiale. Ce sera notre honneur d'opposer nos valeurs de civilisation à la barbarie (...)"  

" Parvenus à ce point, on ne peut omettre d’aborder une question plus que jamais actuelle et douloureuse. Après la chute des régimes édifiés sur les idéologies du mal, dans les pays concernés, les formes d’extermination ont en effet cessé. Demeure toutefois l’extermination légale des êtres humains conçus et non encore nés. Il s’agit encore une fois d’une extermination décidée par des Parlements élus démocratiquement, dans lesquels on en appelle au progrès civil des sociétés et de l’humanité entière. D’autres formes de violation de la loi de Dieu ne manquent pas non plus. Je pense par exemple aux fortes pressions du Parlement européen pour que soient reconnues les unions homosexuelles comme une forme alternative de famille, à laquelle reviendrait aussi le droit d’adopter. On peut et même on doit se poser la question de savoir s’il ne s’agit pas, ici encore, d’une nouvelle ’idéologie du mal’, peut-être plus insidieuse et plus occulte, qui tente d’exploiter, contre l’homme et contre la famille même, les droits de l’homme" (Jean-Paul II dans Mémoire et Identité)  

Commentaires

Edouard

Le MNR parle du succès de la marche pour la vie :

http://www.m-n-r.fr/news801.htm

Marie

Toutes mes félicitations à Carl Lang. Il est maintenant indéniable que les catholiques doivent voter pour le Parti de la France. Il n'y a pas d'autres solutions pour respecter les points non-négociables ; pas d'autre solutions pour sauver l'âme de notre France éternelle.

Edouard

Autant je comprends le souhait de rapprochement de Carl Lang avec le MNR qui porte encore la renommée de Bruno Mégret, autant je comprends le souhait de voir Jacques Bompard le rejoindre car il représente l'enracinement local et les valeurs chrétiennes et pourrait faire basculer certains MPF, autant je ne comprends pas le rapprochement avec la NDP de Robert Spieler, mythomane obsédé par le sionisme et l'islamisme et surtout pro-avortement et païen.
Carl Lang ne perdrait pas grand chose à ne pas travailler avec eux et gagnerait en revanche du côté des souverainistes (PM Couteau, MPF etc...). et sans rien renier puisqu'il combat aussi l'islamisation mais de manière plus intelligente et doctrinale. Le FN mariniste aura beau jeu d'attaquer le racialisme de l'entourage de Carl Lang !

Mathieu Torchesac

La démarche de rassemblement de Carl Lang est nouvelle en ce sens qu'il ne s'agit pas d'imposer un Nième parti mais d'accepter la diversité de la droite qui peut être un atout.

Il n'est pas indispensable que tout le monde soit d'accord avec tout ce que propose le PDF, et pour autant il n'est pas question de s'autocensurer pour ratisser plus large. L'unité peut et doit se faire sur la base de l'acceptation du décalogue et de la vocation chrétienne de la France.

A noter que Carl Lang n'est pas officiellement candidat et qu'il n'exclut pas que le candidat soutenu par le PDF n'en soit pas membre. Une telle attitude est inimaginable au FN.

Il faut souligner enfin le respect et la courtoisie dont Carl et son entourage témoignent et sans lesquels rien ne peut se construire à droite.

Anard

Je vote :OUI.

Guizmoet

Tout à fait d'accord avec Marie.
Aux français de bonne volonté, rejoignez le parti de la France pour enfin faire barrage aux idées de la culture de mort et relever la France !

Lorio

Bravo à Carl Lang pour sa volonté de ne pas tourner autour du pot et d' énoncer clairement son point de vue sur la Vie. Lang a le souhait de rassembler et non d' exclure, ce qui, dans notre famille de pensée, est extraordinaire.
Spieler est avec Lang pour un parcours commun et il accepte le point de vue de Lang

HV

Tout-à-fait d'accord avec Edouard - il y a des lignes rouges qu'il ne faut pas (plus) franchir. Il ne s'agit pas de "se plier au politiquement correct" ou que sais-je encore, mais au contraire de cesser les compromissions sur l'essentiel: la conception de l'homme.

Mais le problème se pose au sein-meme du PdF, dont un dirigeant parle de préserver l'identité "biologique" de la France... Il va falloir choisir entre les quelques centaines de personnes que ce discours peut attirer et les millions de cathos qu'il révulse.

Benoit

encore un parti qui va diviser et faire 5 %

ca me rappelle étrangement les régionales :)

antoine kröger

Je souhaiterai savoir où HV a vu le terme "identité biologique". Il n'apparait pas dans le texte ci-dessus et je me souviens pas l'avoir entendu dans le discours de Carl Lang écouté sur internet, discours par ailleurs admirable de clarté et de détermination. De surcroit ce terme me parait en contradiction totale avec l'humanisme chrétien revendiqué sans complexe.
Carl Lang semble par ailleurs à des lieues du culte de la personnalité qui a pu nuire jusqu'ici au combat de la droite nationale et c'est une condition indispensable pour rassembler.
Bonne chance et longue vie au Parti de la France, il y a longtemps qu'on attendait cela.

athos

@HV
qui a dit cela ? Et qu'a t il voulu dire ?
S'il entend par la le fait de refuser la dissolution de la race blanche dans le magma du métissage, le catholique que je suis n'est nullement choqué. Je crois que vous êtes victime de la reductio ad hitlerum, référence suprême et obligée de toute opinion contemporaine.

athos

@ edouard
qu'entendez-vous par racialisme ? Qui l'est dans l'entourage de Lang ?
Qu'est-ce qui vous permet de tenir de tels propos sur Spieler ? Pour l'avoir rencontré, je peux dire que votre opinion est particulièrement réductrice. Alors même que je suis loin de partager tous ses points de vue.
Mais, politiquement, je préférerai toujours un païen avec qui je partagerai l'essentiel en politique, à n'importe quel catholique gauchisant ou venu de l'autre bout du monde.

Guillaume

On veut le rassemblement de la droite nationale ou pas? Ce qui compte, ce n'est pas la présence de Spieler, mais c'est le projet et le programme.

Cyril

Bravo et merci Carl !


Edouard

@HV
Je pense que vous voulez parler de Thomas Joly qui a parlé de préserver "l'identité ethnique, spirituelle et culturelle de notre pays" et non pas "biologique".
Je pense qu'il exprime de manière un peu plus brute la fameuse phrase de De Gaulle sur le peuple français de race blanche etc etc...
Je ne pensais pas à lui car autour de Carl Lang, il y a des cadres plus anciens et mieux formés que Thomas Joly qui a les défauts de sa jeunesse. Ne lui donnons pas non plus trop d'importance doctrinale au sein du PDF.
Il y a toujours eu quelques dérapages mais que vaut-il mieux ? Une gauche et une droite molle comme nous les subissons depuis des décennies ?
Ce qui compte, c'est effectivement ce que le programme des uns et des autres proposera. On trouvera toujours des petites phrases un peu limites et si on s'y attache trop, il n'y aura plus que l'abstention...

HV

@Guillaume: je crois que vous vous etes trompé de site - ici, le but n'est pas le "rassemblement de la droite nationale", mais la recherche du bien commun et le respect des PNN. Le reste, ce sont des moyens.

@Edouard: je ne sais pas si nous parlons exactement de la meme citation - si oui, pardon pour l'erreur, et en tout cas l'esprit y est.
Je suis moins optimiste que vous, car de deux choses l'une:
1) ou bien tel mouvement n'a pas besoin des racialistes. Alors pourquoi les tolère-t-il, voire les invite-t-il ?
2) ou bien il en a besoin - enquel cas il est hasardeux de dire qu'ils n'ont pas d'influence.

Si, comme le dit M. Kroeger ci-dessus, le PdF revendique sans ambiguité un humanisme chrétien (qui anime, je pense, des Bild, Baeckeroot ou Rostolan), ce serait un très bon début. Mais j'aspire personnellement à de la clarté et de la cohérence sur ce fondement essentiel.

Papon

Il pourrait egalement demander l'abrogation de la loi Gayssot, cette loi digne de Nuremberg.

athos

@edouard et HV.
""l'identité ethnique, spirituelle et culturelle de notre pays" En quoi cette prhrase est-elle racialiste ? Qu'entendez-vous par racialisme ?
Qu'est-ce que l'identité biologique a de choquante ? Vous adoptez un point de vue moral sur un problème SCIENTIFIQUE. L'identité biologique existe ou n'existe pas. Point. C'est l'utilisation qui peut en être faite qui peut être soumise à un jugement éthique. Pas son existence.

HV

@athos:
Justement, il ne s'agit pas d'une description scientifique. Il s'agit de savoir si fixer comme objectif une préservation "ethnique" est racialiste - ce qu'elle est.

athos

@HV
Il y a une certaine confusion dans vos propos. L'identité biologique n'est pas l'identité ethnique. L'ethnie renvoie à des critères socio-culturels.
Et je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Vous niez la réalité scientifique de l'ethnie ? De l'identité biologique ? Etes-vous en train de dire que les races n'existent pas ? Et je vous repose la question : qu'entendez-vous par racialisme ?

[J'interviens dans cette discussion pour donner la définition du terme "ethnie" tel qu'il se trouve dans le Petit Robert : "Vient du grec ethnos = peuple. Groupement humain qui possède une structure familial, économique et sociale homogène et dont l'unité repose sur une communauté de langue et de culture".
Si l'on prend cette définition au pied de la lettre, le souhait de défendre l'identité ethnique de la France n'est donc pas choquant en soi et relève du prudentiel.
Si l'on prend le mot ethnie en lui donnant, comme c'est le cas en France, une connotation raciale alors souhaiter préserver une identité "raciale" à la France peut être interpréter comme du "racialisme", qui est un néologisme. Selon cette doctrine la race détermine la culture, en ce sens que les différences entre les races détermineraient les différences entre les aptitudes mentales, les attitudes et les mœurs. On est proche du racisme et là c'est difficilement compatible avec la Doctrine Sociale de l'Eglise.
Philippe Carhon]


PG

Quoiqu'il en soit des pensées non dites de Thomas JOLY (il a le droit de penser ce qu'il veut ce garçon), la race blanche de De Gaulle, ce n'est pas l'ethnie. Et défendre le fait national, selon la tradition de la droite nationale et du FN, ce n'est pas défendre l'ethnie : la France est une nation comprenant des peuples historiques agrégés par la monarchie essentiellement, puis la république, en 10 ou 12 siècles, dans cet ensemble unique parmi les grandes nations européennes, à la fois divers et d'une grande ''unité française'', selon l'histoire qu'en a faite Régine PERNOUD, qui est le paradoxe français, unique dans le monde.
L'ethnisme est la marque de la Nlle droite néo païenne et de culture germanique et cela contredit totalement l'humanisme chrétien et la tradition française dont se réclame Carl LANG.
Mais c'est logique : dès qu'on rassemble, on rassemble des différences, voire des dissonnances. Ce que les mêmes reprochent au FN de manière mélodramatique pour justifier leurs scissions, ils le pratiquent sans le savoir, tels des M. Jourdain du nationalisme, à la première occasion, entre humanistes catholiques et néo païens ethnistes.
Amusant à observer.
Il n'y a certes pas de quoi en faire une montagne : c'est juste d'une ironie involontaire, mais assez piquante.

HV

Merci, Philippe, de cet éclairage.

Je crois que dire défendre "l'identité ethnique, spirituelle et culturelle de notre pays" laisse entendre que l'on n'entend pas "ethnique" comme synonyme de "culturel".

Mais si c'est dans ce sens qu'on l'entend, la solution est simple: cesser d'utiliser le terme "ethnique", et s'en tenir au terme "culturel".

antoine kröger

Oh, pitié. Voici les coupeurs de cheveux en quatre de retour. On a l'impression que, dès qu'une structure catho-compatible se met en place, certains n'ont qu'un idée : chercher la petite bête pour la démolir. Et ce sont les mêmes, bien souvent, qui accusent les autres de mettre en route la machine à perdre.Dans le fond, peut-être certains ont-ils envie de perdre, ou bien se donnent-ils bonne conscience en trouvant des raisons pour ne pas s'engager et agir pour la victoire ? c'est désespérant.

HV

@Philippe Carhon: une précision toutefois: comme indiqué ci-dessus, je distingue nettement la science et la politique. Je ne vois rien de critiquable dans, par exemple, des études telles que The Bell Curve ( http://fr.wikipedia.org/wiki/The_Bell_Curve ) - une meilleure connaissance de ces questions peut permettre de mieux appréhender des questions sociales et promouvoir le bien commun.

Ce qui est dangereux, en revanche, c'est de vouloir faire de la préservation de l'identité raciale (ou "ethnique") un élément du discours politique.

Mingdi

Ethnisme, ethnicisme, racisme, racialisme, patriotisme, nationalisme, populisme, xénophobie, etc... C'est fou ce que l'on exclut, catégorise, rejette en ce moment. Je veux bien de celui-ci mais pas de celui-là. Nous voici en pleine période de redistribution des cartes. Sous le JMLP d'avant 2002 les choses étaient claires. C'était "la France aux français", "la France et les français d'abord", "français par le sang reçu ou le sang versé", "la France, aimez-là ou quittez-là", "je préfère mes filles à mes cousines et mes cousines à mes voisines", etc... On ne savait pas que JMLP allait appliquer ce dernier adage au pied de la lettre, pour notre confusion. On ne peut pas faire n'importe quoi. Il y a un minimum de crédibilité. Il y a le choc des ambitions des uns et des autres, mais il faut qu'il en sorte du bien pour tous. Leur personne n'est rien, notre principe est tout. Que le meilleur gagne.

athos

une nouvelle fois, PG croit devoir intervenir et dire absolument n'importe quoi.
Je me dois de reprendre un à un ses propos erronnés.
"Et défendre le fait national, selon la tradition de la droite nationale et du FN, ce n'est pas défendre l'ethnie : la France est une nation comprenant des peuples historiques agrégés par la monarchie essentiellement, puis la république, en 10 ou 12 siècles, dans cet ensemble unique parmi les grandes nations européennes, à la fois divers et d'une grande ''unité française'', selon l'histoire qu'en a faite Régine PERNOUD, qui est le paradoxe français, unique dans le monde. "PG tente de nous faire croire que la France serait l'agrégat de peuples fondamentalement différents. Il me faut le renvoyer à Karl-Ferdinand Werner, à Braudel et à d'autres. Les peuples qui ont constitué le creuset français étaient dans leur écrasante majorité des celtes, tous issus du même fond ethnique<, dont la diversité se limitait à la langue, mais qui partageait un fond civilisationnel commun. Je le renvoie la à l'excellent ouvrage de dominique venner, histoire et traditions des européens, 30 000 ans d'identité. Le nier, c'est faire de l'anti-histoire et se soumettre au politiquement correct.
Ecrire que la droite nationale et le FN n'ont jamais défendu l'ethnie, c'est se moquer du monde. Nous faire prendre des vessies pour des lanternes.
"L'ethnisme est la marque de la Nlle droite néo païenne et de culture germanique et cela contredit totalement l'humanisme chrétien et la tradition française dont se réclame Carl LANG."La bonne vieille méthode de la reductio ad quelque chose. . Regardez, la ND est ethniciste. La ND, c'est mal. Alors, l'ethnie, c'est mal. Syllogisme parfaitement ridicule. Et quelle ND? Parce que la aussi, il faut savoir de quoi on parle.
PG aurait du carrément agiter le spectre de hitler. Ça aurait été aussi crédible.
PG est prêt à toutes les reniements pour rendre le FN sarko-compatible.
@HV
Il est ABSOLUMENT inévitable, en cette époque de promotion effrénée du métissage, devenue une idéologie (non pas le contraire d'ailleurs de l'idéologie de la race pure mais son autre face)que la préservation des ethnies (ou races si vous voulez) soit un élément du discours politique. Parce qu'à terme, ce qui nous guette, c'est la submersion de l’Europe blanche par le continent africain. Et que refuser de le voir, sous le prétexte d'un humanisme chrétien dévoyé, c'est pour le coup ne rien avoir compris aux enjeux du 21 e siècle.
Le problème de beaucoup de catholiques, c'est de penser qu'il suffira de convertir ces masses issues de l'immigration (quand, comment, sur combien de temps, ce n'est jamais dit)pour vivre avec eux. Et bien, c'est faux. Parce qu'alors notre civilisation chrétienne et gréco-latine aura disparu. Et si pour mener le combat du sauvetage de notre civilisation, il faut me battre à côté d'un païen, oui, je le ferai.
Le reste, c'est de la discussion dans le vide, du torturage de méninges, de l'enfilage de perles.

HB2

En quoi prétendre défendre notre identité ethnique serait choquant ?
Notre pays connaît une invasion sans précédent de la part de populations extra-européennes, musulmanes et hostiles au pays d'accueil. De par leur poids démographique, ces envahisseurs inassimilables menacent l'existence-même de notre peuple. Le véritable peuple français est blanc, européen et chrétien, dans sa grande majorité, n'en déplaise aux ergoteurs. Ce qui ne veut pas dire que des personnes d'origine extra-européenne ne peuvent être françaises en s'assimilant, mais en nombre restreint voire marginal.

Notre salut passe dans l'expulsion massive des immigrés extra-européens et la préservation de notre identité nationale, pas dans un melting-pot multiracial (hé oui, grand scoop : les races existent).

Et je ne vois pas en quoi dire et penser cela ne cadre pas avec le catholicisme.

Pour faire simple, chacun chez soi et tout le monde s'en portera mieux.

HV

"torturage de méninges", "ergoteurs"... eh bien, on en reparlera au prochain scrutin, quand votre parti de prédilection se lamentera que peu d'électeurs catholiques se reconnaissent en lui.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.