Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un millier de personnes devant Notre-Dame de Paris
La Marche pour la Vie est dans l'agenda de LaVie.fr

Michèle Alliot-Marie s'engage à défendre les chrétiens d'Orient dans les instances internationales

Dans un entretien accordé à KTO aujourd'hui, Michèle Alliot-Marie, Ministre des Affaires étrangères et européennes, s’engage pour la protection des chrétiens d’Orient :

A "Ce qui fait la richesse et la grandeur de nos Etats, c’est la liberté de penser et d’exercer totalement sa religion où que l’on soit dans le monde. Je plaiderai dans toutes les instances internationales pour rappeler ce principe humain fondamental."

Le ministre entend déployer

"des actions coordonnées au niveau européen et aux Nations-Unies"

Elle a demandé

"à Madame Ashton, haute représentante de l’Union Européenne, que la prochaine réunion des ministres des affaires étrangères de l’Union Européenne, le 31 janvier prochain, soit consacrée à une réflexion sur la protection des minorités religieuses dont les minorités chrétiennes du Moyen-Orient".

Elle abordera ce sujet à Doha dans le cadre du Forum de l’Avenir du 11 au 13 janvier. Cet entretien de 18 minutes sera diffusé sur KTO ce soir à 19H30 et 21H32, samedi 8 janvier à 17H05, dimanche 9 janvier à 12H20 et 19H40.

Commentaires

c

Paroles, paroles...
Coincées entre le pétrole et la dette, la France et l'Europe ne feront rien (comme d'ailleurs les EU). La Norvège peut-être qui avec une population peu importante et des ressources en hydrocarbure peut relever la tête mais les autres pays!
Quant à attendre la réactivité de Lady Ashton!

PK

Décidément, le vote « catholique » ne doit pas être si négligeable que cela qu'à la veille d'une grande élection, tous nos anti-catholiques professionnels « inter-élection » se donnent un mal de chien de pour faire de la poudre aux yeux envers cette « communauté ».

Mais cela reste de la gesticulation qui n'effraiera personne... et qui au pire se retournera contre nos frères orientaux.. faute d'un vrai soutien le moment venu.

Les musulmans n'ont cure de paroles : ils ne craignent que les actes, au point de faire sembler de plier pour ne pas rompre (« baise la main que tu ne peux briser »).

Nos anciens le savaient (on disait « la carotte ou le bâton ») mais rien ne se perd plus que l'expérience de nos aïeux, surtout avec cette génération rendue inculte par le dévoiement imposé par l'EN...

Sans un bras de fer, les paroles ne sont que de vaines gesticulations...

On dira que c'est la marque de fabrique du gouvernement Sarkozy.

YannH

Non mais ... vous vous rendez-compte, ça c'est de l'action. On va demander aux ministres de réfléchir. P......... ! Ils vons être contents les chrétiens persécutés de savoir qu'ici on réfléchit.

JEAN DU TERROIR

Faire quelque chose en faveur des chrétiens d'Orient impliquerait une certaine indépendance diplomatique et financière que la France n'a peut-être plus, hélas.

Peut-être la crise modifiera-t'elle la donne en contraignant les Américains à changer de stratégie, ce qui permettrait peut-être d'éliminer les cause du regain de persécutions notamment en Irak..

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.