Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Carl Lang pour l'abrogation des lois Veil et Roudy
L'islam fait-il partie de la France ?

Vers une Journée européenne des martyrs chrétiens et de lutte contre la christianophobie ?

C'est la proposition faite par le sociologue italien Massimo Introvigne, représentant de l'OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) pour la lutte contre l'intolérance et la discrimination envers les chrétiens, au cours de son audition, mardi 25 janvier, au Conseil de l'Europe à Strasbourg sur le thème : « Persécution des chrétiens d'Orient, quelle réponse de l'Europe ? » :

" L'intolérance et les persécutions contre les chrétiens ne sont pas suffisamment entrées dans les consciences. Trois quarts des cas de persécutions religieuses dans le monde concernent les chrétiens mais rares sont ceux qui le savent. Il ne s'agit pas de faire concurrence à la Journée de la Mémoire pour une lutte efficace contre l'antisémitisme, qui est un succès aussi dans les école mais de proposer un outil du même genre pour rappeler tous ces martyrs, un terme qui veut dire ‘témoins', de la persécution et de l'intolérance contre les chrétiens"

Commentaires

Michel

Maintenant qu'on ne peut plus taire la persécution des chrétiens, les persécuteurs ne vont-ils pas se sentir agressés, puisqu'on sait qui ils sont?
Quelle va être leur riposte?
Prions pour la protection de Massimo Introvigne.

Dominique

La république française ne bouge pas depuis deux cents ans quand il y a persécution de chrétiens, car le régime qui est né un certain 14 juillet 1789 est un régime athéiste, c'est-à-dire "ennemi de la religion chrétienne", selon le dictionnaire Larousse du moyen français la Renaissance, mot oublié pour des raisons politiques, car les mots sont des armes, et la république en matière d'athéisme est experte.
Je ne pense pas que cette journée fera quelque chose, même si c'est une excellente idée.

Kelkin

Je croyais qu'il s'agissait de la défense des chrétiens d'Europe. Parce qu'il faudra y songer, à ça aussi, un jour...

RICHIER

Démarche à suivre d'autant qu'on peut se poser quelques questions sur la christianophobie de la commission européenne.

Mais pourquoi pas envisager aussi des messes solennelles dans toute l'Europe à chaque persécution ? Ce serait une meilleure manière de montrer notre solidarité, que des protestations vite emportées dans le feu de l'actualité.

Sur le même sujet, à quoi sert la COMECE, cet organisme représentatif des évêques européens auprés de la commission européenne?

On aimerait l'entendre davantage sur les questions spirituelles, qui apparemment l'intéressent moins que les prises de position politique.

free

Avec les loges ***, cela ne risque pas d'arriver.

rachida

C'est une bonne idée qui espérons-le ne restera pas qu'une idée

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.