Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La Fondation de service politique regrette la modestie de la condamnation des violences antichrétiennes
L'UE veut soumettre la Hongrie

Edouard Balladur veut que l'Etat aide les musulmans à construire des mosquées

Interrogé dans Le Figaro, l'ancien Premier ministre déclare :

"La France est un pays de tradition catholique qui, l'histoire en témoigne, a eu du mal à accepter la diversité religieuse. Il faut prendre acte de celle-ci et s'en tenir à trois principes: il n'est pas question de remettre en cause la liberté de chacun de pratiquer sa religion; il doit pouvoir le faire dans des conditions décentes, ce qui signifie qu'il faut éviter les prières sur la voie publique. Il est donc normal que l'on donne aux musulmans les moyens de construire des lieux de culte où se réunir.

Faut-il dans ce cas toucher à la loi de 1905?

Sa pratique a été assouplie, tout le monde le sait, par le recours à des baux emphytéotiques permettant l'utilisation de terrains où construire des lieux de culte, ou par le financement public de bibliothèques ou de musées attenant à ceux-ci. Le troisième principe, le plus important, c'est la compatibilité entre des pratiques de vie, qui souvent ne résultent pas de règles religieuses, et la loi française."

Commentaires

Pitch

Au risque de me faire à nouveau agonir d'injures, je réitèrerait la saillie du grand Charles :
"la vieillesse est un naufrage".

Tonio

Ah le beau syllogisme !

mare


un TURC BIEN SUR!!!!
avec l' argent de nos impots!!!!

ID

Ben voyons, c'est exactement là où "ils" veulent nous faire venir...
Complètement ignare, ce Balladur, car tout lieu peu servir de mosquée, sauf les cimetières et les toilettes, donc il pourrait même leur ouvrir son appartement. Un Pétain des temps modernes qui veut vendre son pays, quoi...
Ils n'ont qu'à se cotiser comme tout le monde

L'UMP n'est plus ce qu'elle était, ou plutôt a annoncé la couleur en n'"ouvrant" pas à l'extrême droite...

Bergstein

Le plus grave dans ce que dit Balla, ce n'est pas le financement des mosquées, c'est l'interdiction de la prière dans les rues.

SD-Vintage

cette nouvelle obligation de conditions de prière décentes n'est curieusement applicable que pour l'islam. Dans les pays musulmans, beaucoup de chrétiens n'ont pas de conditions de prière décentes, n'ont pas le droit de prier dans la rue, et pourtant ne posent pas de bombes

Quéribus

Comme les autres...TRAITRE !

Nemo

Monsieur Balladur n'a toujours pas compris que l'islam n'est pas une religion ... il n'y a pas de distinction entre le temporel et le spirituel .
C'est un modèle de société en totale contradiction avec nos lois françaises : la polygammie entre autres pour ne citer que cet exemple .
Construire des mosquées (avec nos impots en plus)revient à déposer d'innombrables mines sur le sol français . Nos lois, nos moeurs, notre justice, nos femmes y seront conspués en toute légalité .
Honte à Balladur .
le SB doit organiser d'urgence le grand prix de la dhimmitude : ça se bouscule au portillon !

Victoria

Je pensais que j'allais avoir beaucoup de mal à choisir le candidat pour qui voter aux prochaines élections. Mais en fait non, pas du tout, ce sera au contraire très très facile de faire le tri...

LB

Ce monsieur est un magnifique exemple de ces élites qui nous trahissent depuis déjà longtemps, ils travaillent discrètement dans l'ombre et minent tels des sapeurs les restes d'un pays qui n'avait pas besoin de cela.

C.B.

"il n'est pas question de remettre en cause la liberté de chacun de pratiquer sa religion; il doit pouvoir le faire dans des conditions décentes, ce qui signifie qu'il faut éviter les prières sur la voie publique."
Mvouais, sauf que, me semble-t-il, dans les préceptes de l'islam, il n'y a aucune injonction de prière collective dans un lieu déterminé.
Je me trompe? Chiche, des références contraires, merci!
Au fait, parmi les traditions anciennes du catholicisme, il y a des prières, PUBLIQUES, quatre fois par ans si je ne me trompe, pour le bien-être quotidien de toute la population, croyante ou non; ça se pratiquait par des processions dans les champs pour bénir les terres, rendre grâce pour les récoltes passées et à venir, ... A défaut de reprendre l'identique ce qui rappelle peut-être trop l'époque des moissons à la faucille, le pain pétri à la main et le raisin foulé aux pieds, on peut actualiser, avec bénédiction des usines agro-alimentaires, des entrepôts logistiques des super-marchés, et redonner ainsi un petit air nouveau aux rogations?

Bertrand

ces traîtres qui n'ont de cesse d'affaiblir et d'éradiquer le catholicisme

crééant la loi de 1905 pour empêcher toute aide à l'Eglise ( ce qui prouve qu'elle est la vraie et la seule )et se désavouant eux mêmes et reconnaissant du même coup que l'islam n'est pas une religion car ils le subventionnent

Olivier Saumur

Beau syllogisme effectivement.

On pourrait peut être commencer par un autre syllogisme, plus primordial encore :
1 - Tout le monde a droit à un logement
2 - Un logement doit être décent, personne ne doit dormir dans la rue.
3 - Donc offrons un logement décent à tous ceux qui sont dans la rue.

On appelle pas cela la loi DALO ? Ça me semble autrement plus prioritaire que de construire des mosquées, puisque l'on en est à faire des arbitrages financiers avec une France ruinée.

Pitch

Balladur 1993 : "Je vous demande de vous arrêter !"

Balladur 2011 : "Je vous demande de vous prosterner !"

Toubil

Voici quelques années, Monsieur Balladur visitait, incognito après la fermeture, la Cathédrale d'Aix en Provence. Voyant l'état décrépit de la chapelle de Notre Dame d'Espérance, dit alors :
"Au lieu de gaspiller de l'argent, ils (?) devraient s'en servir pour la restaurer."
(?) = ministère de la culture ou le Premier Ministre.
Donc le même Balladur pourrait très bien dire : "Au lieu de financer des pseudos religions, vaudrait mieux restaurer les édifices de la tradition catholique."

Jacques Bonhomme


..."L’islam est un système fermé, qui prétend en­clore en lui toutes les connaissances; ce qui l’empêche fondamentalement d’accepter d’autres façons de faire et de s’y adapter...

D’autre part l’islam se définit comme une doctrine de supériorité et de suprématie. Dès lors, un musulman ne peut que considérer ses façons de faire comme meilleures, et la prétention à vouloir lui apporter des surcroîts de savoir comme une façon de l’humilier....

Dans l’état actuel des choses le monde musulman n’est pas réformable. La démocratie et l’État de droit y sont inconcevables parce qu’incompatibles avec l’islam tel qu’il est..."
Via quatre vérités.

Robert Marchenoir

"Il est donc normal que l'on donne aux musulmans les moyens de construire des lieux de culte où se réunir." (Balladur le Turc)

Non.

Il serait normal, peut-être, éventuellement, si les Français jugeaient raisonnable de laisser faire (ce qui n'est, personnellement, pas mon avis), que les musulmans se bougent le ***, et acquièrent, par un travail honnête, les moyens de construire eux-mêmes leurs lieux de culte.

Comme l'ont fait toutes les communautés immigrées par le passé.

Toutes... sauf une. Une à qui tout est dû, une qui ne sait que tendre la main, chouiner, intimider, menacer quand ça ne suffit pas, une qui ne prend jamais ses responsabilités, une qui camoufle sa nuisance sociale et sa haine millénaires sous des prétextes religieux...

Ami lecteur, sauras-tu retrouver laquelle ? Le prix, si tu gagnes, sera de retrouver ton pays qui t'a été volé.

JCM

"Le troisième principe, le plus important, c'est la compatibilité entre des pratiques de vie, qui souvent ne résultent pas de règles religieuses, et la loi française."

Voila le vrai danger de ce discours qui considère que le politique a une compétence pour interpréter ce qui relève ou non de règles religieuses. Mais pour qui se prend t-il ?
C'est au nom de cette dérive qu'on nous fait croire qu'il existe un bon islam religion-d'amour-de-tolérance-et-de-paix contre un mauvais islamisme extrémiste.

Moi je suis désolé mais je crois ce que je vois sans chercher d'interprétation théologique dans une religion qui n'est pas la mienne : si des actes de violence sont régulièrement commis au nom de l'islam c'est qu'au minimum la foi musulmane n'a pas pu les en empêché ! Vu de l'extérieur il y a donc bien continuité entre leur foi et leur acte de violence, au moins jusqu'à ce que cette violence disparaisse réellement et durablement.

Et puis M... : l'islam est bien une religion d'importation ; est-ce que j'aurai l'idée de m'installer en Chine et de demander au gouvernement chinois de me construire une église ?

marco

Dans le cas ou les politiques prendraient cette décision,il faudra leurs dire que nos églises soufrent de vétusté et qu'elles auraient bien besoin d'être rénové-c'est juste,non?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.