Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Entre euthanasie et refus de l'acharnement thérapeutique : choisir le bon terme
Les immigrés de Lampedusa veulent venir en France

La Grande Loge De France s'installe à Villeurbanne

G La Grande Loge De France a quitté ses locaux de la rue Franklin à Lyon (2e), qu’elle occupait depuis 1960, pour s'installer à Villeurbanne, au 2 rue Edouard Aynard, avec 6 temples disposés sur deux niveaux. Contrairement à la désinformation sur la division de la maçonnerie, les cinq autres grandes obédiences maçonniques - Grand Orient de France, Fédération française du Droit Humain, Grande Loge Nationale de France, Grande Loge Féminine de France, Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra - auront droit de cité dans cette enceinte. Preuve qu'elles communient toutes dans une même idéologie, toujours condamnée par l'Eglise :

"Il faut rappeler en premier lieu que la communauté des «maçons libres» et ses obligations morales se présentent comme un système progressif de symboles d’un caractère comportant un strict engagement. La discipline rigide de l’occulte qui y règne renforce par ailleurs le poids de l’interaction de signes et d’idées. Ce climat de secret comporte par dessus tout pour les inscrits le risque de devenir l’instrument de stratégies qui leur demeurent inconnues. Même si l’on affirme que le relativisme n’est pas assumé en tant que dogme, on propose cependant en réalité une conception symbolique relativiste et, ainsi, la valeur relativisante d’une telle communauté morale-rituelle, loin de pouvoir être éliminée, apparaît au contraire déterminante. [...]

Toutefois, pour un chrétien catholique, il ne lui est pas possible de vivre sa relation avec Dieu de deux façons, c’est-à-dire en la scindant sous une forme humanitaire: supraconfessionnelle, et sous une forme interne: chrétienne. Il ne peut entretenir de relations de deux sortes avec Dieu, ni exprimer son rapport avec le Créateur par des formes symboliques de deux natures. Ceci représenterait quelque chose de totalement différent de cette collaboration, évidente pour lui, avec tous ceux qui sont engagés dans l’accomplissement du bien, même à partir de principes différents. D’autre part, un chrétien catholique ne peut pas, simultanément, participer à la pleine communion de la fraternité chrétienne et considérer son frère chrétien, par ailleurs, selon l’optique maçonnique, comme un «profane».

Même, comme on l’a déjà dit, s’il n’y avait pas obligation explicite de professer le relativisme en tant que doctrine, la force relativisante d’une telle fraternité, en raison de sa logique intrinsèque elle-même a cependant en soi la capacité de transformer la structure de l’acte de foi si radicalement qu’elle ne serait plus acceptable pour un chrétien «auquel sa foi est chère» (Léon XIII). Ce bouleversement de la structure fondamentale de foi s’opère en outre, en général, de manière atténuée et sans que l’on s’en aperçoive: la solide adhésion à la vérité de Dieu, révélée dans l’Église, devient simple appartenance à une institution considérée comme une forme expressive particulière à côté d’autres formes expressives – également plus ou moins possibles et valables – de l’orientation de l’homme vers l’éternel.

La tentation d’aller dans cette direction est aujourd’hui d’autant plus forte en raison du fait qu’elle correspond entièrement à certaines convictions qui prévalent dans la mentalité contemporaine. L’opinion que la vérité ne peut être connue est une caractéristique typique de notre époque et, en même temps, un élément essentiel de sa crise générale. C’est précisément en considérant tous ces éléments que la Déclaration de la S. Congrégation affirme que l’inscription aux associations maçonniques «demeure interdite par l’Église» et que les fidèles qui s’y inscrivent «sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la Sainte Communion»."

La loge a été inaugurée samedi par le Grand-Maître Alain-Noël Dubard en compagnie du maire de Lyon Gérard Collomb et de Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne. Il y avait également le père Payen, représentant le cardinal Barbarin !

Commentaires

Renaud Rideyen

Et alors ? Le Christ ne déjeunait-il pas avec les publicains et les pécheurs ?

[Notre-Seigneur allait enseigner la Vérité et prêcher la Bonne nouvelle du Royaume me semble-t-il. MJ]

c

Dans quel monde sommes nous pour qu'un curé envoyé par un évêque aille à ce genre d'inauguration? Le dogme du relativisme, encore une fois, car il ne semble pas que le curé ait prêché en disant: je suis là pour dire que la maçonnerie est contraire au principe de l'Eglise catholique.
Mais certains évêques vont bien aux inaugurations des mosquées, ils doivent penser qu'il faut aller de la même façon aux inaugurations des "temples" maçonniques. Et pendant ce temps les malheureux fidèles qui n'ont pas un catholicisme farouchement accroché au corps, ils font quoi pour comprendre quel est l'enseignement de l'Église Catholique?
Est ce que notre hiérarchie, celle bien politiquement correcte, pourrait un peu penser à ses ouailles plutôt qu'aux "zélites" et aux mondanités?
Incompréhension de ma part devant un tel acte. Mais peut-être que ce curé faisait une mission de renseignement/information pour connaître l'ennemi?!

pedrope

Les loges du sud est et leurs sociétés connexes ont contribué à la formation d´un des plus grands esprits (meme si pas forcément à 100% dans le dogme) du XIXème siècle francophone : Joseph de Maistre.

catherine

participer à une inauguration signifie approuver; ce n'est pas la même démarche que de fréquenter des francs maçons parceque les circonstances y amènent ou qu'on souhaite témoigner auprès d'eux de la Vérité ou qu'on ne le sait pas forcément (ça n'est pas marqué sur la figure)

catherine

y aurait il moyen d'adresser une pétition à Mgr Barbarin pour monter qu'on est choqué? Lui adresser un texte d'un pape ( je crois que même le pape J.Paul II a condamné la franc maçonnerie et le fait pour un catholique d'y adhérer) et lui demander comment il concilie tout cela?

Renaud Rideyen

à MJ : qui vous fait croire que le Père Payen fait autre chose ? Ce prêtre a fondé RCF : je pense qu'il n'a pas de leçon à recevoir en matière d'Évangélisation...

[Ce qui me le fait croire ? La teneur du propos de Gérard Collomb dans l'article en lien...
Je ne vois pas bien le rapport avec RCF.
MJ]

c

Pour Joseph de Maistre, je souhaiterais des références, j'ai ses oeuvres complètes et il ne me semble pas vraiment avoir été bon élève, si tant est que les loges ont participé à sa formation!

Daquin

le primat des Gaules tenant à se faire représenter là-dedans, pas mal...

Exupéry

@Renaud Rideyen
Rien à voir. Les Publicains et les pécheurs , n'étaient pas constitué en société secrète anti-évangélique. Ils écoutaient le Christ et étaient ouverts à une éventuelle conversion.
@Pedrope
La franc-Maçonnerie à l'articulation des XIIIème / XIXème siècles n'avait pas encore le caractère subversif qu'elle à aujourd'hui. Pour un Joseph de Maistre d'hier, combien de Ferdinand Buisson, de Pierre Simon, de Henri Caillavet ?!

Bertrand

par manque de place les musulmans peuvent y aller

j'ai entendu dire que la FM en France disposait de 250fois le budjet du pays

JLA

Ceux qui sont fra-macs sont excommuniés.

Entre l'inauguration des mosquées,des loges maçonniques....l'épiscopat a du boulot.

Bibi

Je crains que M. le cardinal ne se fasse manipuler par le démon en voulant présenter un visage ouvert de l'église. A ma connaissance il n'a toujours pas réagi au sujet du Pr Isnard. Prions pour lui, il n'a pas la tâche facile...
Quand à RCF, fondée par le père Payen, rappelons qu'elle trouve très tolérable l'IVG et géniale la contraception...
Mais pourquoi chercher compliqué, peut-être le père Payen est-il tout simplement franc-maçon? Si vous lisez ce forum, père, merci de démentir?

P. de Tarloc

Il est vrai que la participation d'un légat du primat des Gaules à l'inauguration d'un des succursales de ce que le Pape Pie XI appelait la "synagogue de Satan", en référence à l'Apocalypse, me bouleverse. Il y a anguille sous roche dans ce qui n'est pas simplement dialogue, mais soutien affiché. Est-ce un nouveau mensonge des journalistes pour nous désunir un peu plus? Est-ce une subtilité politique de l'évêché que nous ne pouvons pas soupconner? Est-ce une des ces compromissions que le saint Père dénonçait en disant que l'Eglise prend l'eau (symbole dans la Bible, de mort) e toute part?
Nous le saurons bientôt. En tout cas, c'est l'occasion pour nous de réaffirmer, après les tiédeurs issues du début du siècle, et de Léo TAxil, que nous avons un ennemi, un ennemi mortel puisqu'il veut notre mort, par les moyens les plus indolores de la culture de mort.

Tétraèdre

Les loges maçonniques anti démocratiques sont aussi inacceptables en politique que les pyramides de Ponzi en économie

ID

Quelques (le mot est faible) excommunications, ça ne ferait pas de mal...

Vu de Marcq

Les commentaires montrent que des catholiques sont déconcertés par la présence du RP PAYEN, représentant du cardinal. Dommage ! Il faudrait qu'on les éclairât sur ce qui leur apparaît, à tort ou à raison, comme un scandale.
Quant à la division des Francs-maçons, ce n'est pas parce qu'ils se reçoivent, qu'ils communient dans le même ésotérisme, dans le même relativisme, que les Francs-maçons ne sont pas divisés......En vérité, je suis persuadé qu’ils se haïssent, se méprisent, se jalousent copieusement, ce qui n'est pas étonnant, puisque le Christ seul, vrai Dieu et vrai homme peut unir.

SALMONT-STRUYVEN

Une fois de plus, je ne peux que rappeler ce qui est inscrit dans le "catéchisme de l'Eglise catholique". Tout chrétien qui est franc maçon, qui participe que ce soit par la pensée ou par sa personne à lui donner du crédit, s'excommunie de lui-même de l'Eglise Catholique....personne ne peut l'ignorer !!!

Christian

Contrairement à un commentaire ci-dessus, je ne suis pas "déconcerté" mais "éclairé". Il n'y a aucune ambiguïté dans un geste de soutien à l'organisation et au développement de la franc-maçonnerie dans la région lyonnaise. Il n'y a aucune ambiguïté dans le soutien officiel de l'Eglise locale au fait franc-maçon en tant que tel. Autre chose eut été de participer à une action juste dans laquelle des francs-maçons auraient été parmi d'autres partie prenante. Cela arrive tous les jours à de bons catholiques dans leur milieu professionnel.
Mais l'assentiment affiché à l'existence de la franc-maçonnerie en tant que telle pose pour le moins quatre questions :
1. Quid de l'assentiment au magistère de l'Eglise en ce qui concerne le fond de l'initiation maçonnique et son incompatibilité avec l'initiation chrétienne ?
2. Quid de l'influence historique de la franc-maçonnerie en France, notamment sur les lois qui déconstruisent le rapport de la raison à la nature et au respect de la vie humaine ?
3. Quid de la raison exacte de cette connivence et de la dépendance à laquelle elle renvoie inévitablement ? Plus précisément, quels "services rendus" ont motivé cette sorte de représentation ostentatoire de l'Eglise et de son évêque ?
4. Quid du respect du ministère pastoral et de l'Eglise catholique enrôlée de force dans cette démarche mondaine de confusion théologique, mentale et sociale ?

Il n'y a pas à être "déconcertés" : tout est extrêmement clair.

catherine

n'hésitez pas à aller sur le site du diocèse de Lyon et à poser des questions à ce sujet; c'est ce que j'ai fait et j'attends la réponse

Joe

et vous avez reçu une réponse Catherine??

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.