Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Record
Radio Orient, plus libre que Radio J ?

L'Emmanuel, une communauté dynamique en France

E La communauté de l’Emmanuel est entrée le jour de l’Annonciation dans une année jubilaire, commémorant plusieurs anniversaires: les 20 ans de la mort de son fondateur Pierre Goursat, les 30 ans de Fidesco, les 20 ans de la première reconnaissance canonique de la communauté et les 30 ans des premières consécrations dans le célibat. Son actuel modérateur a été reçu par Benoît XVI début février.

C Au fil des ans, cette communauté charismatique a pris une place croissante dans la vie de l’Eglise, notamment en France. Plusieurs évêques en sont issus (Mgr Rey de Fréjus-Toulon, Mgr Le Saux du Mans, Mgr de Kerimel de Grenoble, Mgr Jacques Benoît-Gonnin de Beauvais et Mgr de Monléon à Meaux, auxquels il faut ajouter Mgr Laffitte, secrétaire du Coneil pontifical pour la famille). Par ailleurs, leur rôle au sein des séminaires français croît régulièrement. Actuellement, la communauté regroupe -toutes nationalités confondues- 216 prêtres et 95 séminaristes (plus 21 en propédeutique), dont 27 Français, ce qui dans l’hiver des vocations actuel constitue une force d’appoint considérable. 15 ont été ordonnés en 2010.

On connaît le rôle de la communauté dans le renouveau de l’adoration eucharistique au sein de l’Eglise de France. On connaît également son engagement en matière de bioéthique ou en matière de mission. Le rôle de son ONG Fidesco est également bien connu.

La communauté s’intéresse également de près à l’enseignement supérieur. En particulier, elle est de plus en plus active au sein de l’Institut catholique d’études supérieures de La Roche sur Yon (connu sous le sobriquet de “fac Villiers”).

Commentaires

mjbo

Podemos felicitarnos por ellos.
Merci, salut!

alextheia

Beaucoup de bonnes choses mais aussi , comme souvent, des réserves légitimes concernant cette communauté qui a évoluée depuis ses débuts....
Comme toujours et comme ailleurs le discernement de la Sagesse fondée sur la Tradition ecclésiale devrait s'exercer.

Matamaures


Quand un article sur le Chemin néocatéchuménal?

[Il y en a eu plein :
http://lesalonbeige.blogs.com/.services/blog/6a00d83451619c69e200d8341c012953ef/search?filter.q=Chemin+n%C3%A9ocat%C3%A9chum%C3%A9nal

MJ]

Laguérie Gérard

La communauté fait un travail de fond tout à fait remarquable au plan spirituel et les fruits sont là pour en témoigner. Ils ont fait l'effort de s'intégrer à la vie des paroisses, c'est encore mieux. Et ce serait presque parfait si la doctine sociale de l'Eglise n'en restait pas au stade de l'incantation et si elle y faisait l'objet d'un effort de compréhension en profondeur. Mais ce n'est pas en allant chercher des conseils auprès de Michel Camdessus qu'elle s'engagera dans cette voie. Là encore le mondialisme se pare des vertus de la fraternité universelle.

COULOMB Gérard

N'oublions pas que le charismatisme vient du pentecôtisme protestant.
Voir les livres de l'Abbé Coiffet et de Daniel Raffard de Brienne.

Michel

Tout en étant très respectueux envers leurs prêtres, généralement jeunes et enthousiastes, je regrette parfois chez eux une fermeture certaine par rapport aux aspects plus traditionnels de la foi: par exemple, on vous dira toujours que "la messe est une fête", mais je n'ai jamais entendu parler de "sacrifice". Et effectivement, certaines messes sont parfois un peu folklo, même si cela reste dans certaines limites...

Martin

Pardonnez-moi, mais si je ne m'abuse Mgr de Monléon est "issu" de l'Ordre des Prêcheurs (Dominicain) et non de l'Emmanuel.

babar

+1 alextheia

Robert

Visiblement les messages précédents sont écrits par des gens qui connaissent mal cette communauté.
Elle a beaucoup évolué, s'est intégré dans les diocèses et pour avoir souvent fréquenté ses membres et assisté plusieurs fois aux sessions des jeunes de Paray le Monial, je vous assure qu'ils sont clairement catholiques jusqu'aux avertissements avant la communion, encore mieux développé que ceux de Chartres. Ils ont remis en cause, réservé à une pratique personnelle certains aspects chachas.
Malgré les réserves personnelles, les différences et les préjugés, il faudrait être de mauvaise foi pour leur faire un procès en catholicité.
Ils sont vraiment fidèles à la doctrine catholique, s'engagent sans réserve ni complexe et donnent de nombreuses vocations à l'Eglise dont des laïcs missionnaires.
Je ne serais pas étonné que leur fondateur, Pierre Goursat, soit un jour béatifié.

François

Très bon article! On pourrait souligner aussi les sessions de Paray-le-Monial qui rassemble des milliers de jeunes/familles/prêtres chaque été. En outre, le nombre croissant des laïcs engagés dans la communauté. Ce qui en fait la communauté la plus nombreuse de France. Un dernier point sur la chanson "Allegria" composé récemment par la communauté pour les JMJ et qui est entrain de faire un buz rarement vu sur internet.

RC

J'abonde totalement, et en connaissance de cause, dans le sens de Robert. D'ailleurs, on reconnaît l'arbre à ses fruits.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.