Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Il y a 50 ans
Luc Chatel, ministre de l'Education nationale pro-mort

96 ans après le génocide, le criminel turc n'a toujours pas été sanctionné

A À l'occasion de la 96e commémoration du génocide arménien, les partis Henchag, Tachnag et Ramgavar ont participé à un rassemblement populaire qui a eu lieu hier à l'archevêché orthodoxe d'Antélias. Brandissant le slogan traditionnel « Nous n'oublierons pas ce qui s'est passé en 1915 », plusieurs milliers d'Arméniens ont assuré en chœur qu'ils «poursuivront la lutte jusqu'à ce que justice soit faite». Étaient notamment présents le catholicos arménien Aram Ier, l'évêque orthodoxe Kigam Khatchirian, le président du comité central de la Fédération des églises arméniennes anglicanes, le pasteur Sogomon Kilagbian, l'ambassadeur de la République d'Arménie au Liban, Achod Kotcharian, les hauts responsables des partis arméniens, le ministre d'État sortant Jean Oghassabian, et plusieurs députés arméniens.

Après la célébration de la messe, les chefs des partis et des ONG arméniennes ont déposé des gerbes de fleurs sur les tombes des victimes. Prenant la parole au nom du Ramgavar, Wazkin Jamkoujian a affirmé :

"96 ans sont révolus et le criminel turc n'a toujours pas été sanctionné, continuant à occulter toutes sortes de témoignages et de preuves historiques avancées".

Hagob Karakérian, qui s'est exprimé au nom du Henchag, a relevé :

"La non-reconnaissance du génocide arménien constitue une incitation à commettre d'autres génocides."

Commentaires

Xavier Soleil

96 ans sont révolus et le criminel turc n'a toujours pas été sanctionné, continuant à occulter toutes sortes de témoignages et de preuves historiques avancées".

Hagob Karakérian, qui s'est exprimé au nom du Henchag, a relevé :

"La non-reconnaissance du génocide arménien constitue une incitation à commettre d'autres génocides."

Et quid des génocides acadiens, peau-rouges et irlandais - non reconnus depuis un siècle ou deux ?

Anard

Il n'y a qu'un génocide qui vaille avec indemnisation sonnante... Point.Josué .Chut!!!

Gondolfo

Entendu à la radio, la semaîne dernière: "les championnats d'EUROPE de...(que l'on m'excuse, je n'ai même pas noté la disciplîne, tennis, bagnole ou autre jeu intellectuel)...qui se tiennent, en ce moment, à...ISTAMBUL"...

Ne doutez en rien qu'il a été décîdé en haut lieu, que cela nous convienne ou non, que ce soit démocratique (le grand mot! avec quelques autres fâbles du genre "le peuple soûverain" (pour mieux le tromper!) ou pas, que la Turquie ferait partie du "bloc européen", dussions-nous avaler cinquante lîtres d'huile de foie de morue, chaque soîr, à la petîte cuillère, en annonant "la Turquie est en Europe...bleurp...la Turquie est en Europe....gloups...) jusqu'à la dernière goutte!...SAUF SI....

PK

@ Gondolfo,

Ça fait belle lurette que la Turquie et... Israël participent aux championnats d'Europe d'un peu près toutes les disciplines sportives...

Gondolfo

@ PK

C'est bien ce que je voulais dîre. Vous ne faîtes que confîrmer les projets en cours de "bloc euro-méditerranée", j'ai même entendu parler de ce que nous pourrions appeler "élucubrations d'aujourd'hui"...espérons qu'elles ne deviendront pas "réalité de demaîn", comme en rêvent les mondialistes et les ennemis acharnés des nations, tel "le passeport euro-méditerranéen", avec lîberté totale d'aller et de venîr!!! et sans le moîndre contrôle, de tous les "ressortîssants"concernés...

Les amusements de masse, dîvers et variés, organisés pour la "distraction" des populations, font partie intégrante, entre autres manîpulations, des visées et desseins, des gens qui ne cherchent qu'une seule chose: nous mettre à leur merci, en échange d'une poîgnée de cacahouètes, et pour favoriser la réalisation de leurs délîres de nouvel ordre mondial.

Bernard Mitjavile

Comme dans le roman de science fiction "la ferme aux animaux", tous les genocides sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres. Cela dépend des victimes, des vainqueurs, des intérêts géostratégiques etc… Le génocide arménien a eu lieu contre un peuple chrétien qui avait le tort principal de se trouver géographiquement entouré de populations turques musulmannes et de gêner une certaine forme d'expansion turque, Dieu nous dit la Bible n'oublie aucune victime innocente mais cela ne signifie certainement pas que nous devons oublier ce génocide, Bien sûr sans esprit de haine à l'égard des Turcs, il est bon de rappeler les faits surtout là où ils sont niés,

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.