Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La 18ème chronique de Pierre
Luc Chatel encourage la débauche en Ile-de-France

Si la Turquie entrait dans l'UE, elle recevrait 125 milliards d'euros

Lu dans Minute :

"L’entrée de la Turquie dans l’Union européenne ferait tout simplement exploser le budget de cette dernière. C’est la conclusion alarmante d’un audit réalisé par un rigoureux institut d’analyses économiques qui a « fuité » dans la presse allemande au moment où le premier ministre turc faisait une incroyable campagne électorale… en Alsace !

Etablissement indépendant, le Gefra (Gesellschaft für Finanz und Regionalanalysen), établi dans la ville universitaire de Münster avait chiffré le coût réel des élargissements à la demande du député européen Markus Pieper (élu du Parti chrétien-démocrate allemand). Son rapport, daté du 6 janvier dernier et rédigé par son directeur, le professeur Gerhard Untiedt a « fuité » dans les médias d’outre-Rhin. Le contenu est éloquent. On y apprend qu’en cas d’adhésion, «l’Etat turc ne recevrait pas moins de 124,9 milliards d’euros au titre des fonds structurels européens soit un tiers du montant total de ces fonds». [...] Les experts allemands s’accordent sur les chiffres suivants: «Les fonds structurels prévoient pour les exercices 2007 à 2013 un total de 350 milliards d’euros.» Les principaux bénéficiaires sont, en principe, les vieilles nations européennes qui ont rejoint la famille en 2004: la Pologne devrait ainsi percevoir un total de 67 milliards, la République tchèque 27 et la Hongrie 25. «L’adhésion de la Croatie, encore à venir, ne coûterait que 7,6 milliards. En cas d’adhésion turque, par contre, ces versements devraient être suspendus, à moins évidemment d’augmenter le budget global… de 40 %.»"