Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Prière publique pour la vie à Bougival samedi 24 septembre
"le mal n'est pas une bagatelle"

Commentaires

Nicolas

Il faut quand même savoir que les bureaux de vote sont en préfecture et que celle ci peut être parfois loin du lieu de résidence de l'électeur.

De Fos à Toulouse (haute Garonne), il y a 135 km et 7 euro de péage autoroutier. De Hendaye à Pau il y a 148 km et 11 euro de péage.

Et tous les grands électeurs ne sont pas des gens riches. Dans ma commune certains sont chômeurs, retraités, étudiant, mère de famille. Donc 30 € de défraiement ne semblent pas forcément une dépense somptuaire.

Pia d'Olce

D'autant que la présence est obligatoire. Même une fête de famille n'est pas une raison pour s'absenter. Il faudrait être hors département et fournir en préfecture les preuves et raisons de cette absence. La préfecture seule juge !!

Nicolas

A noter également que cette indemnisation ne concerne que les grands électeurs qui ne sont pas déjà indemnisés dans le cadre de leur mandat, donc essentiellement des conseillers municipaux et des délégués supplémentaires.

K.

Puisque personne ne le signale: je suis choqué par cette pratique.
Il n'est pas nécessaire de subventionner le déplacement de la partie des grands électeurs déjà payé honorablement par l'état.
Que les délégués des conseils municipaux y ai droit, soit, mais les députés ?!

Nicolas

@K

Dans mon commentaire de 15:47:08 (et vous pouvez retrouver cette information sur les sites officielles) il est expliqué que seul les grands électeurs qui ne perçoivent pas par ailleurs d'indemnité de fonction peuvent prétendre au défraiement. Les députés, les conseillers généraux, les conseillers régionaux et la plus part des maires et adjoints aux maires ne percevront pas cette indemnité !

Papon

Tout elu devrait être payé au regard du "service" qu'il rend à la nation, celle-ci etant seule juge du montant des emoluments mérités.

lama12

Je ne suis pas choqué par le fait que les grands électeurs qui doivent aller voter à la Préfecture, soient défrayés, mais il faut noter dans l'exemple d'un trajet Poissy-Versailles:

* via-Michelin indique que la distance AR la plus courte est de 38 kms, au lieu de 45.

* il est inutile d'octroyer 15,25 € (qui doivent permettre de déjeuner pour un tel trajet)dans ce cas (si ce forfait était abandonné, cela ferait économiser 17 000 fois 15, 25 € soit 259 250 €, mais il n'y a pas de petite économie)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.