Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Immigration : c'est la faute aux pays d'origine
Lettre sur la christianophobie envoyée à 40 000 élus

Pologne : le milieu pro-vie compte profiter des élections d'octobre

En pleine présidence de l'Union européenne, le Sejm (Chambre basse du Parlement polonais) se prononçait sur deux propositions de loi antagonistes. La première, d'initiative citoyenne, prévoyait une interdiction totale de l'avortement ; la seconde, présentée par un député du SLD (ex-communistes), sa libéralisation, avec la possibilité d'une interruption volontaire de grossesse (IVG) jusqu'à la 12e semaine et son remboursement. Toutes deux ont été rejetées. Mais la lutte continue, alors que les élections législatives auront lieu le 9 octobre.

Le comité Stop à l'avortement a l'intention de profiter de la campagne électorale pour mettre la pression sur les députés. Il appelle ses partisans à harceler les candidats par téléphone sur ce sujet. Le comité compte décerner un certificat de moralité aux députés. Mariusz Dzierzawski, l'initiateur de la pétition, a déclaré :

"La majorité se dit catholique et attachée aux enseignements de Jean-Paul II, dont l'opinion était claire à ce sujet. Ils devraient donc voter pour notre texte." (source)

Commentaires

Sancenay

hurrah Polska!

Guillermo

En union de prière avec la Pologne ! Déjà la nouvelle constitution de Hongrie est un signe positif, puissent ces pays montrer l'exemple aux autres pays européens !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.