Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



2012 : les propositions de Valeurs actuelles sur l'Education
376 bébés déjà sauvés

Euro : le syndrome du "Pont de la rivière Kwaï"

Lu ici :

K"Vous souvenez-vous du film « Le Pont de la rivière Kwaï » ? Il était une fois un colonel, Nicholson. Le Colonel Nicholson était le plus gradé d’un camp de prisonniers et, pour occuper ses hommes et leur permettre de rester dignes, il se laissa convaincre de construire un pont sur la rivière Kwaï. Il en était très fier, de son pont. Mais ce dernier était dangereux, d’un point de vue stratégique pour ses compatriotes anglais et lorsque qu’ils vinrent le détruire, Nicholson tenta de s’interposer. Le pont était devenu le but en soi.

En acceptant que la Chine vienne aider financièrement au sauvetage de l’euro, les dirigeants européens semblent donc bien atteints du syndrome du Colonel Nicholson. L’euro, notre pont de la rivière Kwaï moderne, était présenté comme l’instrument de puissance permettant de peser face aux autres géants, au premier rang desquels la Chine. Combien de fois nous a t-on asséné : « avec ses petits bras et ses petits francs, comment ferait la France ? ». Escroquerie désormais prouvée aux yeux de tous. La Chine est tellement heureuse de l’existence de l’euro, et notamment de la sous-évaluation du yuan par rapport à lui, qu’elle vient, sans hésiter, à son secours.

NNicolas Sarkozy, qui doit s’entretenir avec le président Hu-Jin-Tao aujourd’hui au téléphone, aura à répondre, avec tous ses « partenaires », de haute-trahison. Noëlle Lenoir, ancienne ministre des affaires européennes de Jacques Chirac, et qui ne passe pas pour une souverainiste échevelée, écrivait ce matin sur twitter : «  Fonds chinois pour l’Europe. Le début de la colonisation de l’Europe par la Chine a-t-il commencé ? Et la fin de son indépendance politique. » Comment  peser dans une négociation commerciale, désormais ? [...] Eux n’ont pas l’excuse du Colonel Nicholson. Eux ne travaillent pas dans un camp de prisonniers. C’est en toute liberté qu’ils ont choisi de sacrifier la liberté de leurs peuples au sauvetage de leur pont de la rivière Kwaï."

Commentaires

Ethos

J'ajouterai que c'est aussi en toute liberté que le sacrifice du peuple français est orchestré depuis 30 ans par une politique lamentable et suicidaire de toute une classe de nantis et de parvenus, complice dans la plus abjecte trahison, et reconduite à chaque mandature par des électeurs caniches.

Faudra-t-il que les français boivent le vin jusqu'à la lie pour enfin ouvrir les yeux et, responsables qu'ils sont, en tirer les conséquence dans tous leurs actes quotidiens et dans les isoloirs quand ils y sont conviés?

Leur défaite est à chaque fois la nôtre par l'impôt, l'insécurité et la violence anomique.

La Chine accélèrera notre remplacement.

YannH

Quelle honte ! tout cela pour ne pas reconnaître avoir eu tort. Le plus grave, c'est que "ces gens" (parce qu'il n'y a pas que Naboléon de couplable) ne seront jamais poursuivi pour "haute trahison". Nos anciens, et tous ceux qui se sont battus pour La France doivent se retourner dans leur tombe.
Lors d'un entretien avec Philippe de Villiers, N.S. lui vait dit : "toi, tu as de la chance, la France tu l'aimes. Moi, je n'ai pas le temps". Et voilà le résultat.

Albin

Bien vu .
Il faut rappeler que la Vème République a, semble-t-il, été créee pour faire le contraire de ce que ses présidents ont proclamé .

senex

La nuit de Chine ne sera pas câline..! nous aurons tout le riz que nous voulons,MAIS AVEC UNE SEULE BAGUETTE...!

Papon

La Chine fait d'une pierre deux coups: elle se debarasse de ses dollars pendant qu'ils ont encore de la valeur et elle s'invite au conseil d'administration de la premiere puissance economique mondiale: l'Europe.

claude timmerman

Noëlle Lenoir: « Fonds chinois pour l’Europe. Le début de la colonisation de l’Europe par la Chine a-t-il commencé ? Et la fin de son indépendance politique. »
J'ai relu cela trois fois en me demandant si ce n'était pas un gag!
Comment un ministre de Chirac peut-il encore oser parler d'indépendance nationale? Il fallait un certain culot, quand ces gens là, en inventant l'euro, ont liquidé l'indépendance économique de notre pays et l'ont inféodé de fait à la monnaie d'échange internationale: le dollar!
Depuis "on" s'arrange pour que le dollar soit systénatiquement souscôté et l'euro surcôté, juste histoire de voir les produits américains bénéficier encore d'un marché préférentiel en Europe...
Alors, qu'aujourd'hui un géant économique en devenir mette son nez dans ce bel engrenage conçu uniquement pour permettre aux USA de vivre sur le dos de l'Europe, cela ne peut qu'être une bénédiction pour nous!
Peut être verra-t-on ainsi se déserrer l'étau atlanto-sioniste qui nous étouffe...
Jusqu'ici, si notre pont de la rivière Kwaï est l'euro, on oublie de remarquer que toute l'action de nos politiques zélés a été de tout sacrifier à son maintien au détriment d'abord des économies nationales.
(Jamais on ne rendra assez grâce à l'Allemagne de nous avoir sauvé hier de l'incurie bancaire...)
Si syndrome de Stockholm y a, ce n'est pas des japonais (en l'occurence des chinois) dont nous sommes les prisonniers et que nous courtisons avec sympathie...
C'est de nos politiciens et de la "haute finance" américaine!
Aujourd'hui, la Chine est des principaux détenteurs de la dette américaine, et de ce fait elle est capable de peser efficacement sur sa politique financière.
Sachons bien comprendre, au point où en sont maintenant les choses, que cela ne peut se faire qu'à notre profit!
Mais évidemment cela mettra en évidence les incroyables bévues et les compromissions des plus glauques de nos gouvernants...

jean Bidel

Nicolas Sarkozy prêt à toutes les prostitutions pour éviter le naufrage du projet europeïste (malgré nos 54% de nons) avant les élections .
Quand ce Titanic-Europe coulera , ce monsieur sera bien loin (comme son pote Barroso , hors de portée de nos légitimes colères)et nous devrons éponger l'ardoise de leur délire mégalomaniaque .

senex

Claude [email protected] "cela ne peut se faire qu'à notre profit".Sans doute,sur le plan financier mais c'est oublier que ce peuple est en esclavage et que nous profitons de cet état de chose.Plus il y aura de goulag et plus nous en profiterons....C'est pas très joli,joli...De toute façon,leur système esclavagiste n'est pas durable et déjà les serfs se révoltent....AAA

Jacques

« Bonyour ! On est les Tinois ! »

MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

Excellents commentaires précédents !
Le PONT de la RIVIERE KWAÏ ? SI NON E VERO, BENE TROVATO !

Ethos

J'y reviens.

En substance, nous sommes avec nos descendants les perdants.

L'Allemagne pour un temps assez court à l'échelle du temps en tirera profit en nous dictant sa loi (enfin!).

Et ce sont les intérêts US qui sont préservés par notre extinction prodcutive et maitresse de nous-mêmes.

Mais, je ne doute pas que cela ne se passera pas ainsi, l'esprit de Jacques Bainville plane toujours.

Courage, force et honneur!

Cohen

Se départir des œillères, des aveuglements et du cadre de pensée nombriliste des pays de VIEILLE chrétienté : des pays où la chrétienté n'est qu'un souvenir de plus en plus fumeux.

Il paraît que la France devra accepter la croix pour redevenir la nation civilisatrice, fille aînée de l'Eglise. A l'heure actuelle, le Seigneur nous donne de choisir entre plusieurs croix, qui se profilent dans un avenir plus ou moins éloigné. Mieux vaut choisir sa croix maintenant, avec humilité, et dans un esprit de pénitence.
Si punition il y a, nous l'aurons bien méritée.

Ce ne sont pas les Chinois qui ont saccagé notre culture. M. Zemmour cède à la facilité dans la vidéo ci-dessus lorsqu'il énonce que nous devrons apprendre à dire "merci" en Chinois, mais aussi toutes sortes de formules, selon lui, serviles.

Par pitié, ne foncez pas tête baissée lorsque ce discours sera ressassé à qui mieux mieux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.