Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Benoît XVI souligne le potentiel des cellules souches adultes
Des anciens de Goldman Sachs aux commandes dans l'UE

Roméo Castellucci refait jouer des enfants

Lu ici :

"Alors qu'il avait fait supprimer des représentations parisiennes de "Sur le concept du visage du fils de Dieu" la scène durant laquelle le portrait du Christ est caillassé par des enfants à coups de grenades factices, nous avons reçu la confirmation par diverses sources (témoins oculaires et médias) que cette scène avait été réintroduite lors des représentations à Rennes."

Comme l'affirmait l'abbé Ribeton sur Radio courtoisie, n'est-il pas scandaleux de faire jouer une telle scène à des enfants de 8 ans ?

Un fait qui fait mentir Emmanuel Demarcy-Mota, directeur du Théâtre de la Ville, qui avait déclaré que cette scène ne serait jouée qu'à Avignon.