Conférence sur l'idéologie du gender mardi 6 décembre à Versailles
La justice soutient la présence des militants pro-mort à l'hôpital

Sébastien Chenu, cheville ouvrière du militantisme gay à l'UMP

CChargé de l'exception culturelle au sein de l'UMP et militant actif pour les droits des homosexuels, Sébastien Chenu a pris la tête de la campagne en faveur du "mariage" homosexuel au sein de la majorité. Ancien directeur du cabinet d'Axel Poniatowski, député du Vald'Oise, il a été le chef de cabinet de Christine Lagarde au ministère délégué au commerce extérieur (2005-2007), et était récemment chargé de l'analyse de l'opinion au sein du Service d'information du gouvernement (SIG).

Sébastien Chenu, qui est par ailleurs conseiller municipal de Beauvais (Oise), s'appuie sur Gaylib, qu'il a cofondé en 2002 au sein de Démocratie libérale. Présidée par un conseiller municipal de Cannes, Emmanuel Blanc, cette structure revendique 2 000 adhérents. La sénatrice de Paris Chantal Jouanno,  et les députés Sébastien Huygues (Insuffisant)et Valérie Rosso-Debord (Passable), déléguée nationale adjointe au projet de l'UMP, soutiennent ces revendications anti-famille. (source)