Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Marche pour la vie : encore quelques places dans le car de Vendée
L'inquiétude des chrétiens de Syrie

Paul-Marie Coûteaux confirme son engagement près de Marine Le Pen

Communiqué de Paul-Marie Coûteaux :

Après la publication d’un article du Monde.fr paraissant remettre en cause ma participation à la campagne de Marine Le Pen, je tiens à préciser deux points :

  • D’abord j’ai annoncé en septembre ma décision, et celle de nombreux souverainistes, de soutenir Marine Le Pen. Je n’y reviendrai pas et confirme mon engagement à la soutenir jusqu’au bout.
  • Ensuite, j’estime que, à l’échelle de l’immense entreprise qui est la sienne, des ralliements individuels ne sauraient suffire; dans ces conditions, je ne peux concevoir mon rôle autrement qu’en créant un pôle unissant des gaullistes orphelins, des souverainistes dispersés et des patriotes désorientés au sein d’un parti clairement identifié et reconnu comme partenaire par le Front National, dans la perspective de la présidentielle et des législatives qui la suivront.

Ce parti en gestation, dénommé SIEL (Souveraineté, Indépendance, et Libertés) a déjà reçu un écho encourageant. Il sera présenté à la presse le 25 janvier et son congrès constitutif se tiendra fin février. Tous ses membres appartiendront au comité national de soutien à Marine Le Pen et tous ses candidats concourront en juin aux côtés du Front National, et des partis qui voudront s’y joindre sous une bannière commune. J’ajoute que je n’ai jamais dit autre chose en tous lieux et toutes circonstances : sans un large rassemblement national et populaire, rien ne sera possible pour la France, ni aujourd’hui, ni demain."

Commentaires

Ethos

"...sans un large rassemblement national et populaire, rien ne sera possible pour la France, ni aujourd’hui, ni demain".

Là est l'essentiel que PMC a parfaitement compris.

La tâche est cependant immense aujourd'hui tant les dos sont tounés, tant les haines et rancoeurs vivaces.

Bravo!

Pedro

Il faut nous rassembler, c'est certain. Même les Identitaires commencent à en percevoir l'intérêt. Reste à certains micro-partis de faire le pas, au lieu de jouer cavalier seul pour les législatives par exemple...

Laguérie Gérard

PMC est-il là pour rassembler ? Pour cela il lui suffisait d'adhérer au FN et d'y faire ses classes. Sa manœuvre ne ressemble-t-elle pas à celle d'un ambitieux ? Dans un premier temps, il prétend apporter les voix " gaullistes " à MLP à laquelle il arrache la concession de vingt pour cent des candidatures aux législatives. Mais si cette concession est certaine, l'apport des voix gaullistes reste une promesse de papier. Dans un second temps, il prétend que son apport a été décisif et s'en sert pour arracher d'autres concessions. Et enfin.... Giraud qui avait invité de Gaulle sur un strapontin à Alger se retrouve sur le strapontin et de Gaulle dans le fauteuil.
PMC, je vous ai compris.

PK

Le problème est qu'il est pratiquement impossible de rassembler la droite derrière quelqu'un qui a un passé politique : il est forcément connoté donc suspect de rouler soit pour son ancien camp, soit pour son ambition...

Et comme les candidats ne sont pas très nombreux non plus, le problème est sans solution.

C'est un effet de bord du système républicain : on divise pour mieux régner...

Tant qu'on jouera avec les règles de l'adversaire, on ne pourra pas gagner... du moins sans l'aide de la Providence...

antoinette

juste une réflexion de fond : gaullisme et droite nationale étaient ennemis quand on se souvenait encore des exactions du général De Gaulle et de ses multiples trahisons pour servir son ambition personnelle...
Mais il serait sûrement salutaire pour la France de "passer sur tout çà" pour évacuer les actuels ennemis de la France. Pourquoi pas ? En tout cas on a envie d'y croire

Marcel

Paul-Marie Coûteaux a un énorme avantage : Il a travaillé avec de nombreux chefs souverainistes (Jean-Pierre Chevènement, Philippe de Villiers, Philippe Seguin, Nicolas Dupont-Aignan...), il est un fin connaisseur des milieux patriotes et son réseau est large tout comme son influence est grande. Lui, tribun ? Non, mais lui homme de réseau et d'influence : énormément ! Il représente un véritable pont entre le Front National et "ceux qui hésitent, ceux qui n'osent pas encore rejoindre le grand Rassemblement, ceux qui trouvent trop mal perçu et patati et papata..." (les gaullistes, les partisans de Dupont-Aignan, les fans de Chevènements, les membres du RPF, les adhérents du RIF, les patriotes de la Droite Libre, la Droite Populaire, le CNI etc...).

Qui pourra faire le pont avec la droite nationaliste pure et dure ?

jb

PMC cherche simplement de l'argent et une rente pour les cinq prochaines années. En demandant au FN de lui réserver 20% des circonscriptions, il souhaite simplement en tirer un bénéfice financier. En effet le financement public est fonction (entre-autre) du nombre de voix acquises aux législatives sous réserve d'avoir obtenu plus de 1% des voix dans un certain nombre de circonscriptions (je ne me souviens plus du nombre, une cinquantaine)... Seul avec son micro-parti, il ne franchirait pas ce seuil... CQFD !

Patriote 75

Le jusqu'au bout .... correspond à sa réélection au Parlement Européen où il ne siège plus et ioù il a gardé de très précieuses attaches.
Et vogue la galère mariniste

carrelli

Ne pas confondre gaulliste et gaullien... Marine Lepen est gaullienne, Paul Marie Couteau est souvenrainiste et gaulliste mais il y a qd meme entre eux une racine commune: de Gaulle....
Pour ma part je fais partie du comité de soutien de MLP sans etre encarté au FN. Je ne penses pas y etre un jour d'ailleur... Mais je veux que Marine soit elue... C'est le seul espoir pour la France, en particluier face à "l'empire" si bien denoncé par Alain Sorral...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.