Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Nous voulons être les témoins des valeurs non négociables en demandant l’abrogation des lois qui ont légalisé l’avortement"
Avortement : Sud Radio brise le tabou du silence

Vols des familles nombreuses

De Gabrielle Cluzel dans le dernier numéro de Monde et Vie :

"Imaginez deux jeunes retraités prenant ensemble les transports en commun. Anciens cadres, ils sont aussi pères de famille nombreuse puisqu’ils ont respectivement 5 et 7 enfants. [...] Dans le wagon où ils se tiennent, alors qu’ils bavardent, ils sont soudain bousculés. L’individu qui les a heurtés quitte précipitamment la rame à la station suivante. Alertés, nos deux hommes tâtent leurs poches et comprennent qu’on leur a subtilisé leur portefeuille. Que font-ils ? Ils crient au voleur, et sautent sur le quai, bien sûr, avant que les portes ne se referment, pour poursuivre leur agresseur.

CSachez qu’à compter du 1er janvier 2012, cette même scène se reproduira tous les mois et nos deux braves retraités se feront ainsi régulièrement détrousser, sans en pouvoir mais. A cette différence près que le mode opératoire n’est pas celui d’un vol à la tire mais d’une entourloupe en col blanc… et que les victimes – 200 000 cadres parents de famille nombreuse dont les droits à la retraite sont illégalement diminués –, en gens trop bien élevés et culturellement peu habitués à défendre leurs « acquis sociaux », n’ont pas l’idée de protester. En effet, depuis sa création en 1947, l’AGIRC (retraite complémentaire des cadres) verse des majorations de retraite aux salariés parents de familles nombreuses. Jusqu’au 1er janvier dernier, ces majorations s’élevaient à 10 % pour 3 enfants, augmentées de 5% par enfant supplémentaire dans la limite de 30 %, le même système s’appliquant depuis 1924 dans la Fonction publique. Pourquoi ces majorations ? Parce que les parents de famille nombreuse ont des facultés d’épargne amoindries du fait de leur charge d’enfants, parce que les mères de famille nombreuse ont des carrières altérées par leurs maternités et parce que ce sont les enfants de ces familles qui, demain, paieront la retraite de ceux qui n’ont eu qu’une faible descendance.

Or, les partenaires sociaux gestionnaires de l’AGIRC ont décidé de diminuer drastiquement ces majorations: elles ne sont plus que de 10 %, quel que soit le nombre d’enfants à partir de 3 et surtout, leur bénéfice est plafonné à 1000€ par an. [...]"

Commentaires

PG

Voilà pourquoi il fallait un vote catholique pro Vie et pro famille, un vote ''utile'' pour SARKOZY dès le premier tour, contre le ''pire'' la gauche en 2007, selon bien des journaux, Fondations, Associations provie et pro famille qui se sont trompées et ont mené leurs sympathisants à l'abattoir ?
Ils devraient tous, si ce n'est s'en excuser, ou justifié, au moins le reconnaître publiquement, dire que SARKOZY a trahi les espoirs qu'il avait contribué à laisser poindre, avec leur complaisance facile il est vrai. Mais non, les mêmes ignorent de leur main droite en 2012 ce que leur main gauche avait voté et fait voter en 2007.
A méditer pour 2012.

mère de 6 enfants

On se fiche de nous! On en a assez! On a peiné toute notre vie pour élever des enfants qui payent les retraites de ceux qui n'en ont pas eu (système de retraite par répartition), notre carrière professionnelle, du moins pour les femmes s'en est ressentie et voilà les remerciements!!!!

MAZIROT

pour évaluer le montant de ce vol lié aux syndicats notamment MEDEF et CFTC(on ne rit pas) envers les engagements familiaux de la CN de 1947 des Cadres, il faut multiplier les rentes disparues par 25 ce qui donne le capital constitutif pour les remplacer.
Ceci n'est pas une première.
L'Agirc agit ainsi il y a quelques lustres en diminuant les majorations ainsi de 10% on tomba à 8% pour trois enfants.pourquoi?
Parce que le régime est en faillite et ne tient que par les taux d'appel, AGFF, CET et autres prélèvements non générateurs de créances.
Il est significatif que l'Agirc n'intègre pas ces prélèvements dans le calcul de rendement de son système.
Taux global de cotisation sur les tranches B&C: 22.85 taux créateur de créance (aléatoire): 16.24
soit une perte de 29%.
Solidarité, répartition quelle arnaque!
Normal: rien ne peut être contractuel car ce système ne peut rien prévoir:
en 1984, une caisse AGIRC (siège rue de Bucarest à PARIS) annonçait qu'il y aurait 4 actifs pour un retraité en...2010.
On en est très loin.

Nicolas

Accord honteux signé par la CFTC, FO et la CFDT, non signé par la CFE-CGC et la CGT, hélas minoritaires !
http://www.cfecgc.org/e_upload/pdf/TractHoldUpAGIRC.pdf

Thadée

et personne ne parle de "droits acquis" ???

Personne ne tente une action juridique ???

ID

En attendant, ne laissons plus passer une seule occasion de réagir à ceux qui disent "vous avez voulu plusieurs enfants, assumez !" (façon cigale et la fourmi). Répondons du tac au tac : "eh bien supprimons la retraite par répartition et on en reparle après !".

Je crois que nous avons été trop "bonne poire", dans cette société où c'est de l'héroïsme d'avoir plus de 3/4 enfants.

PG

@Thadée

Qui le pourrait ? Aucune des associations habilitées à le faire, et membres des UDAF-UNAF, ne peut vivre sans les subventions de l'ETAT qui leur donne d'un côté une infime partie de ce que leur passivité ainsi achetée permet de prendre -de voler comme le dit justement le titre du SB- aux familles.
Quand la subvention remplace le don libre défiscalisé, l'esclavage commence.

Balladur avec SARKOZY comme Ministre du budget avait rogné sur les retraites des parents de famille nombreuse, particulièrement les mères aux foyers ayant, ces naïves, élevé leurs enfants en ne travaillant pas ou peu. Cela n'avait pas empêché certains cathos conservateurs pro famille etc..... de voter et faire voter SARKOZY en 2007 : il aurait tort de se gêner en 2012......

François

@PG
Je ne vois pas bien le rapport avec Sarkozy...
Ce sont les "Or, les partenaires sociaux gestionnaires de l’AGIRC "
les politiques ne peuvent pas tout (c'est même l'inverse).

C.B.

À l'attention de "ID"
L'ennui, c'est que le pouvoir d'achat des familles nombreuses ne leur a guère permis de se constituer une retraite par capitalisation, en général, il me semble.
Ceci dit, cesser de considérer la retraite par répartition comme une évidence serait certainement une bonne chose, conforme au principe de subsidiarité, et permettrait aux fourmis -qui ont l'habitude de compter sur elles-mêmes et sur un cercle restreint où la solidarité s'exerce- de renvoyer les cigales à leur imprévoyance.

lama12

Au delà du vol des retraites des cadres (qui n'ont évolué que de 0,41 % en 2011), ce qui est monstrueux, c'est le mépris avec lequel les syndicats et les pouvoirs publics traitent une partie de la population française.

Jamais ils n'oseraient s'en prendre de cette façon aux taxis, aux cheminots, aux fonctionnaires, voire aux agriculteurs...liste non exhaustive !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.