Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les candidats face à l'Eglise
Phrase du jour

Un sex-shop à 90m d'une école

La Confédération Nationale des Associations Familiales Catholiques et l'association CLER Amour et Famille ont déclenché une procédure contre l'établissement, en s'appuyant sur la loi sur la protection de l'enfance, qui, depuis 2007, interdit «l'installation, à moins de 200 mètres d'un établissement d'enseignement, d'un établissement dont l'activité est la vente (…) d'objets à caractère pornographique» (rappel de l'affaire ici).

Selon Le Figaro, cet établissement "dérange les catholiques". C'est bien le problème : les non-catholiques se satisfont-ils vraiment que leurs enfants passent devant ce type de boutique ? Une éducation saine ne concerne-t-elle vraiment que les catholiques ?

Commentaires

laure

C'est tout de même dommage que les sex-shop ne dérangent pas autant nos élus que les sites internet tels que megaupload.... qui savent être si rapides, intraitables et efficaces, quand ils le veulent.....

Enfin, un peu d'ouverture les amis ! Le sex-shop au coin de la rue permettra enfin aux élèves de mettre un peu de fantaisie dans les cours dispensés en SVT dès la 4ème! Passer de la théorie à la pratique en sortant de cours, avec en plus un pass contraceptif en poche, quelle jeunesse libérée nous est enfin promise!
(en plus, cela doit déjà amener une clientèle très sélecte qui rassurera les parents).

PK

Les non-catholiques sont près à sacrifier tout pour être de bons citoyens : si on leur explique que leurs enfants ne craignent rien, ils abdiqueront...

Il reste encore un zest de morale aux catholiques, ce qui semble être fort mal vu aujourd'hui. Le ton du Figaro montre combien il est éloigné de cette morale et donc du camp auquel il est censé appartenir...

Bon, d'un autre côté, le Figaro, journal de droite, il n'y a plus que les sous-marins de la majorité pour le croire...

mère de 6 enfants

Un sondage en cours dur m6 actu,indique que 74% des personnes qui ont répondu ne sont pas d'accord: cela dépasse le cadre des "intégro-catholiques"!

les Berruyers

Nous avions un espace fantasmes près de chez nous, à 128 m d'une école primaire (dans la même rue, sur le même trottoir)
Il vient de déménager sur le trottoir d'en face, mais il se trouve maintenant à 226m (face à l'arret de bus) et il dispose maintenant en plus d'une vitrine présentant des sous vêtements...

dragasès

C'est sûr c'est affligeant mais les vitrines des "Presses" sont couvertes(au niveau des yeux des enfants d'ailleurs)de première page de magazine pornos...

prahamic

Serait-il possible d'avoir Les références de ce texte de lois et ainsi savoir s'il est possible de dénoncer de la même manière les marchands de journaux qui mettent des publicités pour journaux pornographiques à hauteur d'enfants?

Merci

Artemis

Il y a une pétition organisée?

Noe

A ce compte-là, on pourrait en profiter pour interdire les publicités pour la lingerie féminine ou masculine qui sont autant de provocations visuelles grandeur nature destinée à exciter des pulsions coupables. Les adolescents sont des cibles de choix pour de telles agressions dont les auteurs prétendent ignorer l'impact moral sur les spectateurs soumis à un bombardement quotidien d'images à caractère érotique qui à la longue s'incrustent dans le subconscient pour agir inconsciemment sur le comportement. Curieusement le fait n'est pas relevé par les autorités morales ou religieuses de ce pays à cause peut-être d'une complicité inavouée.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.