Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"L'islamisme s'enracine dans l'islam, n'en déplaise à certains"
Ils veulent censurer Dante et "La Divine comédie"

Commentaires

davidcavipo

c'est comme honorer la mémoire d'Hitler ...

Jean Theis

Vous n'avez encore rien vu.

Rappelez-vous les danses de joie planétaires après le 11 septembre.

gangan

il faudrait etre sur que ce soit lui ou sont les preuves a part celle de tf1 ?

Oktavius

Et des "Scouts de France" ont organisé une "chasse au trésor" dans le quartier !!!http://www.liberation.fr/c/01012398132-c

L'Orignal

Nous ne devons pas l'honorer mais nous devons quand même le pardonner et prier pour son âme...

Benoît

Ce qui est sûr, c'est qu'avec les tenues portée par nombre des participants, malheureusement, la police aura du mal à identifier les individus !

De telles manifestations font pourtant l'apologie du crime ! Cela nous annonce des lendemains ..... !

Mais surtout, pas d'amalgame.

Bernard

Et si on les coffrait ces 30 là?

Qui plus est, est il normal de mobiliser 100 policiers, payes par nos impots, pour assurer le droit de ces racailles à manifester leur soutien?

chouan 12

et ils sont restés statiques, ce n'est pas le cas lorsque des catholiques prient le chapelet devant un avortoir ou devant un théâtre immonde, cherchez l'erreur!

1998ssa

C'est n'importe quoi !
Mais au nom de quelle liberté on peut laisser faire de telles manifestations ???

Nabulione

@ Gangan : vous remportez la palme, vous !!!

Et ses aveux lors de ses communications avec le Raid ? Des inventions ? Donc, le procureur de la République, présent sur les lieux, serait complice d'une forfaiture ?

Comme vous y allez, comme c'est commode...

Noe

Compte tenu des liens entretenu par le "terroriste" avec les services de contre-espionnage français, il est permis de se demander si ce jeune homme n'a pas fait l'objet d'une odieuse manipulation destinée à garantir la réélection de Sarkozy au prochain suffrage présidentiel. Depuis la fréquentation des prisons US en Afghanistan avec le rapatriement en France payé par l'Etat, puis les séjours en Israël et au Pakistan jusqu'à la vie de patachon et d'affoleurs de quartiers sensibles, son parcours semble se croiser étrangement avec des anges gardiens qui ont su garder l'arme au pied jusqu'à la liquidation finale.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.