Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Droits procréatifs : échec des Etats-Unis à l'ONU
Des santons de Pâques

Un professeur demande une minute de silence à la mémoire de Mohamed Merah

Lu ici :

"Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a demandé vendredi au recteur de Rouen de "suspendre immédiatement" un professeur de lycée de cette ville pour avoir "demandé à ses élèves de respecter une minute de silence en la mémoire du terroriste Mohamed Merah".

En "condamnant sans réserve", dans un communiqué, "ce comportement inqualifiable", M. Chatel a aussi demandé au recteur "d'engager une procédure disciplinaire". "Cet acte isolé", selon le ministre, "ne saurait occulter la dignité dont a fait preuve l'institution scolaire tout au long de la semaine".

Ce professeur d'anglais du lycée Gustave-Flaubert de Rouen a demandé une minute de silence aux élèves d'une de ses classes en début de journée, peu après 08H00, et une partie d'entre eux ont quitté la classe en signe de mécontentement, a-t-on appris au ministère, confirmant une information du site internet du journal Paris Normandie.

L'enseignante aurait notamment déclaré à ses élèves que le lien entre Mohamed Merah et Al-Qaïda avait été "inventé par les médias et Sarko", a-t-on précisé au ministère."

Mais est-ce un acte isolé ? Sur Facebook, une page d'hommage avait été créée avant d'être fermée à la demande du Minsitère de l'Intérieur.

En garde à vue depuis mercredi, le frère aîné de Mohamed Merah a déclaré qu'il était "très fier de son frère". Il a ajouté devant les policiers médusés qu'il ne regrettait rien et qu'il approuvait son geste.

Commentaires

Karine

Toutes mes félicitations aux élèves qui sont sortis !!
Il y a des baffes qui se perdent !
Comme en 2009 quand Nadia Morel, conseillère municipal de Vannes, avait refusé la minute de silence en hommage aux 5 soldats du 3eme RIMA morts en Afghanistan !! Mme Morel est prof des écoles, coïncidences ou ......

lavandin

Vu en titre sur le site islamiste "la voix des opprimés" : Mohamed MERAH n'est pas le tueur.

tovaritchchristianophile

c'est une facétie de mauvais goût ?

Jean

Des élèves ont quitté la salle, mécontents... soit la prof est une personne quelconque voulant faire preuve d'originalité mais moins mûre que des gamins, soit elle est une fanatique de gauche ou islamiste.

PK

Olala... une procédure disciplinaire... comme pour l'instit qui lit des histoires de viol aux gamins ?

On va lui tirer l'oreille ? Lui faire des gros yeux ? Lui demander de s'excuser - pardon de recevoir l'amân ?

bébert

rassurez-vous elle sera protégée par les Syndicats

Ethos


Le ministre en a sorti de l'EN pour bien moins que ça.

Puisse-t-il en faire de même avec ce cas.

Pitoyable. Mais combien comme ça en ce moment...


Tonio

Que serait-il arrivé à un professeur demandant une minute de silence si le coupable avait été celui que tous les gauchistes désiraient (y.c. nos ministres et candidats : Bayrou...)? Juste une petite remontrance ? Mais c'est bien sûr...

siloe08

REVOCATION !!!

chouan 12

et bien sur ses collègues syndiqués ont dit qu'elle était fragile. Non mais alors, voyons un prof ça ne se trompe jamais!

TDK1

Et moi je vous demande à tous, mes frères une minute de silence pour Philippe Isnard, prof révoqué pour avoir osé organiser un débat contradictoire sur le thème de l'avortement dans l'enceinte d'un établissement scolaire public. Il y a encore peu de temps, ce prof passait des annonces désespérées sur PACT pour trouver un poste dans le hors contrat. Il paie cher son souci d'équilibre dans le débat, plus cher que celles qui lisent des scènes de viols à des gamins ou qui demandent des minutes de silence en hommage aux terroristes musulmans. Que nos pensées soient avec lui.

SD-vintage

« le calme et la sérénité sont plus que jamais nécessaires et nous demandons que les procédures existantes puissent suivre leur cours, sans que notre collègue soit jetée en pâture aux médias. Sans préjuger des conclusions des procédures, nous apportons notre soutien moral à notre collègue », indique un communiqué commun des enseignants du lycée.

http://www.francesoir.fr/actualite/societe/prof-de-rouen-suspendue-pourquoi-rendre-hommage-a-merah-200955.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.