Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Avortement ou contraception? Ni la peste, ni le choléra
Chiffres embrouillés du programme de Nicolas Sarkozy

Commentaires

Alain Baron

elle n'a pas commenté la mort de François Brigneau ?

Gil

Hervé Morin va bientôt nous parler de ses souvenirs de Résistance avec lui...

Le commandant

François Brigneau vient de mourir.
RIP

Oktavius

RIen n'empèche en effet de penser à sa femme Lucie ;)

maillefer

Voilà qui me revient en mémoire le titre d'un livre de Gérard Chauvy "Aubrac, Lyon 1943" et que je n'ai pas lu...l'occasion fait le larron, comme on dit.

Job

L'occasion de rappeler qui était réellement ce Raymond Aubrac accusé par Klaus Barbie en personne d'avoir, avec sa femme Lucie, livré aux nazis Jean Moulin...

qsdfyu

hervé morin le nouveau docteur emett brown, de retour vers le futur, que c'est comique

Robert Marchenoir

Comme quoi, ils nous ont sauvés des nazis, mais il ne faut pas trop leur en demander en matière de connaissances historiques.

Ni en matière de connaissance du français, d'ailleurs.

Des hommages au pluriel ne s'adressent qu'à une femme. Vivante, bien entendu.

Un hommage rendu à un mort ne peut être qu'au singulier.

Mais nous n'allons pas opposer d'aussi futiles détails à des gens qui vont payer nos retraites, n'est-ce pas ?

Robert Marchenoir

Et malhonnête, avec ça : dans ses rectificatifs ultérieurs, elle prétend ne pas s'être trompée.

Ca lui écorcherait la bouche de présenter simplement et franchement ses excuses, en reconnaissant qu'elle ne savait pas que Lucie Aubrac était morte.

Pas du tout. Elle avait raison. Ces gens-là ont toujours raison. Ce sont ses lecteurs qui ont mal compris...

Jean Theis

Cette dame croit à la vie éternelle, c'est pourquoi elle pense à Lucie. C'est tout à fait légitime. Pourquoi s'en offusquer ?

Antoine Vaudey

J'ai toujours pensé que Twitter était un outil formidable pour les gens qui n'ont rien à dire, mais veulent le faire savoir.
Mon analyse était un peu naïve, car certains d'entre eux arrivent à dire des âneries assez conséquentes malgré le peu de caractères qu'autorise Tweeter.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.