Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'unité à gauche derrière Hollande? Pas si sûr...
"Le discours militant sur la laïcité du candidat socialiste est particulièrement mal compris par les chrétiens"

FN-UMP : alliance impossible ?

Paul-Marie Coûteaux déclare à Nouvelles de France :

"Je souhaite pour ma part que l’on commence à faire baisser d’un cran les tensions, l’animosité, le mépris, qui existe de la part de certains cadres de l’UMP vis-à-vis de Marine le Pen. Nicolas Sarkozy sait bien que s’il veut être élu, il lui faut que 80 ou 90% des électeurs de Marine Le Pen se reportent sur sa candidature au deuxième tour. Pour y arriver, je lui conseille de changer de langage et de faire taire les petits personnages qui, très loin des enjeux de l’histoire, ne cessent de nous insulter. M. Guéant nous a traité il y a quelques semaines de « nationaux » et « socialistes », bref de nazis. Nathalie Kosciusko-Morizet, confirmée dans ses fonctions de porte-parole de Nicolas Sarkozy a publié un ouvrage proprement insultant sur Marine le Pen et a même déclaré que, si le deuxième tour devait opposer Madame le Pen à François Hollande elle voterait pour ce dernier. Et nul n’a oublié que Nicolas Sarkozy a promis débarrasser la France du Front national. Mépris, mépris, mépris, et finalement méprise : la faute morale se traduit en faute politique…

J’en passe, en fait d’insultes et d’outrances, elles ne cessent pas : ce matin encore, Henri Guaino traitait les électeurs de Marine le Pen de désespérés et de paumés – ce qui est aussi faux que politiquement stupide. Comment voulez vous que, dans ces conditions, nous appelions à voter pour M. Sarkozy et les siens? C’est sans doute dommage, car il faudra bien un jour ou l’autre refermer le piège ouvert par François Mitterrand et réunir les patriotes – il y en a à l’UMP ! Pour l’heure, impossible, personne ne comprendrait et personne ne suivrait.

Ce mépris, cette animosité existent-ils aussi au FN ?

Certainement, et ils se nourrissent des insultes que je viens d’évoquer (cas typique des altercations où les récriminations des uns nourrissent les superlatifs des autres), sans compter des épisodes ahurissants comme le Traité de Lisbonne qui fut une véritable claque de M. Sarkozy aux Français qui avaient dit non à la Constitution européenne en 2005, à commencer par nous autres souverainistes…

Je souhaite que le ton change car nous sommes confrontés à une situation angoissante, la perspective d’une gauche socialo-communiste hégémonique qui, déjà, domine les institutions culturelles (Université, édition, médias) et par là, la sphère politique : la gauche dirige la majorité des grandes villes, des départements, des régions, le Sénat… [...]

Je ne sais ce que je ferai le 6 mai. Je voudrais d’abord obtenir un changement de ton (y compris de la part des députés de la Droite Populaire pourtant si proches de nous – et dont le programme est à peu de choses près le même que celui du SIEL); je souhaite que l’UMP soit un parti de droite qui cesse d’insulter la droite, le peuple de droite, les valeurs de la droite, et les intellectuels de droite. Il faudrait aussi qu’elle donne des garanties sur plusieurs sujets majeurs : l’Union européenne, l’immigration, le redressement de l’Ecole et de l’Université française, le rétablissement des enseignements classiques, et, comme l’a fait le SIEL, prenne quelques engagements sur les « points non négociables » énoncés par Benoît XVI. Ce sont les conditions pour commencer à discuter – mais, à douze jours du second tour, il est bien trop tard…"

Commentaires

Sagamore

Bravo monsieur le Député ! Voilà enfin une analyse brillante et lucide ! Il était temps.

Laissons le petit Nicolas changer de ton et d'attitude avant de lui faire allégeance sans combattre et lui donner nos voix comme des moutons.

Et de grâce, ne soyons pas amnésiques, une fois de plus, et soyons réalistes : avons-nous été plus cocufiés en 1981 ou en 2005 ?

Il doit s'engager, car il en va de l'avenir de la France. Et pour une fois, ce sont les patriotes qui peuvent lui imposer de tenir ses engagements. Alors ne manquons pas cette occasion historique.

Benoit

Bravo M. Couteau !!!

Avant de demander aux électeurs du FN de se porter secours au soldat Sarko contre la gauche, que la "droite" Ump cesse d'insulter et de mépriser le peuple des patriotes. Qu'elle prennent en compte leur voie, qu'elle nous apporte les garanties minimum ...

cad

Bravo.

Vlady 17

Oui, bravo ... bien dit !! N. Sarkozy, malgré tout, est plus à droite que F. Hollande ! Mais que c'est difficile de signer un chèque en blanc à des gens qui n'ont que mépris à notre égard ... et qui vont prendre ce chèque en se bouchant le nez !

JLA

Demandez à Mr.Vanneste comment il a été traité au sein de l'UMP,vous aurez un début d'explication.

Olivier M

Si Sarkozy proposait au FN des postes de ministres d'Etat, 100 places éligibles au FN et sans candidats UMP aux législatives, alors oui, peut-être pourrait-on discuter d'un soutien à cet homme.

Mais on est bien loin et il est bien tard.
La "droite" aurait du se choisir un autre cheval, celui là n'est plus crédible, plus vendable, plus rachetable.

Tournons la page.

Buffalo

C'est tout simplement à une révolution culturelle à laquelle il faudrait procéder. Il faut que les patriotes de l'UMP larguent les amarres avec cette culpabilité qui les fait rougir devant la gauche depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. il faut briser l'hégémonie culturelle de la gauche, ne plus avoir honte d'être patriote, hostile à l'immigration de masse, favorable à l'Etat minimal. Il faut renvoyer dans leurs buts tous les donneurs de leçon de gauche. Un seul homme de droite s'y est vraiment employé pendant quarante ans, avec un courage, une persévérance digne d'éloge: c'est Jean-Marie Le Pen. Il n'a jamais ployé le genou devant la gauche. Le Pen n'est pas un homme d'extrême-droite. Il n'a jamais bougé, mais c'est l'échiquier politique tout entier qui n'a jamais cessé de se déplacer vers la gauche...Il était inévitable qu'un jour le FN se retrouvât à l'extrême-droite de cet échiquier, mais par un mouvement qui ne fut point le sien.

VD

Il est en effet temps de dénoncer la marxisation des esprits et l'horreur de cette idéologie qui imprègne toute cette classe politique (laquelle ne se rend même plus compte qu'elle se gauchise depuis des décennies).

clovis

Qu'il est agréable de lire l'analyse de Paul Marie Coûteaux! C'est si clair et si vrai que, dans un monde enfumé comme le nôtre, on n'en revient pas! La petite espérance de Péguy fait encore des siennes! Il était temps! Merci PMC et aussi merci MLP de mener la barque de la droite française! On vous soutiendra à fond.

francis De Ville Souchet

C'est justement pour chaque point cité par M.Couteau qu'à nouveau ce sera blanc dans l'urne par droit et devoir vis à vis de ma possibilité de voter au sein de ce dialogue de sourd imposé.
Je paye mes contributions mais si j'ai la possibilité de m'exprimer je le fais aussi.
Par exemple, si j'adhère aux 3 PNN, rien mais absolument rien pour tous ceux qui gravitent autour des "3 points"(les spéculateurs à l'inverse des 3 PNN) de ce que l'on appelle la droite ou la gauche,ce fameux clivage prétenduement nécesaire au bon fonctionnement de la dite "démocratie".
Les peurs et les effervessences,passées dans le bac de décantation, s'envolent comme la fumée mais en aucun cas ne doivent prendre le dessus sur la réalité et ne pas ébranler les convictions pronfondes:soit c'est blanc, soit c'est noir.-

c

Tout à fait d'accord.
Il faut le dire haut et fort partout, parce que déjà on nous refait le coup des bolcheviques à nos portes si l'on fait passer HOllande en ne soutenant pas Sarkozy, alors que l'on vit depuis des années dans un monde aux idées "soixante huitardes".

Dominique

Il faudrait aussi que certains FN cessent d'insulter publiquement, notamment sur "France Soir", qui est leur fief, les royalistes d'Alliance royale en appelant à leur génocide par ces mots :"Les royalistes à la guillotine !" "Mort au roi !"

On ne peut prétendre aimer la France et être patriote quand on montre tant de haine envers son propre peuple et tant de haine envers son histoire et l'héritier du Trône de France d'aujourd'hui.

S'ils ont à se plaindre des insultes de l'UMP, les royalistes ont à se plaindre des insultes des FN qui demandent publiquement aux maires de ne pas parrainer Alliance royale !

Ils s'étonnent après de se voir traiter de F-haine !

PG

Excellente analyse : la balle est dans le camp UMP.
Mais il aura fallu que le FN soit très haut, et menace la réélection de son leader naturel, tellement imbu de lui-même qu'il ne connait plus le peuple de France : il disait à P de VILLIERS avoir du mal à comprendre la France profonde, et elle le lui a bien rendu.
Ce qui signifie, contrairement à ce que pensent qq journalistes de droite nationale catholique, que plus le FN est haut, plus l'UMP bouge et non le contraire, comme on veut maintenant nous le vendre trop tard, ecclésiastiques à l'appui, arrivant eux également bien tardivement pour soutenir les justes idées chez l'adversaire, alors qu'elles sont présentes à côté d'eux.
Et que tout faire pour dévaloriser le FN en permanence sur des pailles ne fait que renforcer les poutres de ces clans et noyaux dirigeants qui à l'UMP font taire les gens de droite (Cf VANNESTE).
Poignez vilain, il vous oindra, oignez vilain, il vous oindra.

PG

Pour compléter mon propos ci dessus sur l'UMP et son leader candidat, réécoutons ses propos fanfarons et méprisants sur la fin du FN au PE, à côté de B. KOUCHNER, homme de droite élu à l'UMP par les électeurs UMP ? :
http://www.dailymotion.com/video/xqb3d2_quand-sarkozy-meprisait-l-electorat-front-national_news

Il est sanctionné et il change en 48 h., au moins en paroles. Et oui, c'est cela les convictions profondes qui résisteront à la culture de mort......durant 5 ans encore ?

Croicel

Bravo pour cet article qui donne du Beauce au cœur, j'en ai marre de le faire railler par tous dans cet entre deux tours.

scat

A Dominique:

Ne racontez pas n'importe quoi! On saît bien que les électeurs FN n'appellent pas au meurtre de miliotants royalistes et les militants FN ont même plutôt une sympathie pour l'idée royale. Vous devez confondre avec le Front de gauche ou autres.

Je parcoure les forums depuis des années et je n'ai jamais lu pareilles insultes venant de leur part.
Alors, s'il y en a, cela doit vraiment être marginal...
Je suis militant FN et plutôt pour le roi, comme bien d'autres !

Bernard Mitjavile

Paul Marie Coûteaux a raison. L'UMP devrait entre autres se débarasser des NKM et Baroin qui ont une attitude injustifiable vis à vis du FN. Le problème, c'est que ce rejet par l'UMP a eu des conséquences néfastes même au sein du FN, un rejet dogmatique du "mondialisme", ennemi mal défini et des propositions économiques irréalistes. Là aussi, il y aurait un examen critique à faire. Il ne suffit pas d'être critiqué par des imbéciles prétentieux pour avoir forcément raison.

lecteur

Souvenez-vous du comportement prêté à N. Sarkozy envers le frère de F. Amara :

http://www.purepeople.com/article/fadela-amara-mon-frere-a-paye-sa-dette-je-n-ai-jamais-demande-a-nicolas-sarkozy-d-interceder-en-ma-faveur_a31966/1

http://www.purepeople.com/article/fadela-amara-des-liens-avec-nicolas-sarkozy-plus-forts-qu-on-le-pensait_a31062/1

Si c'est là la conception de la France et de la République de ce candidat, ce n'est assurément pas la mienne.

Je ne voterai jamais pour M. Sarkozy.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.