Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Si Hollande gère le budget de la France comme celui de sa campagne...
Benoît XVI : réaliser la Parole de Dieu et éviter l'activisme

Législatives : l'alliance FN-UMP, objet de discorde

Alors que Marine Le Pen lui a demandé ce matin pour qui il appelerait à voter en cas de duel PS-FN, Nicolas Sarkozy répond

«C'est un piège dans lequel je ne tomberai pas. Les candidats (de l'UMP) aux législatives resteront, se maintiendront pour que les électeurs de l'actuelle majorité se retrouvent dans leur candidat.»

Ils se maintiendront s'ils ont «12,5% des inscrits, ça veut dire que dans 99,99% des cas ça sera le cas».

"J'ajoute que ceux qui disent qu'il faut voter socialiste je dis 'ça ne vous intéresse pas la personnalité du candidat'? Si c'est M. Guérini ou si c'est M. Strauss-Kahn, il faudrait absolument voter pour lui ? Ca n'a pas de sens".

Nicolas Sarkozy ne répond pas à la question : interrogé sur des duels PS-FN, il répond "triangulaires", tout en refusant d'appeler à voter PS, comme le font les chiraquiens. Car si les candidats de l'UMP ne peuvent pas se maintenir, pour qui appelera à voter l'UMP ? Nicolas Sarkozy ne le dit pas. Et si les candidats UMP peuvent se maintenir, alors il suffirait que celui du FN arrive en tête pour être élu. Serait-ce la fin du "cordon sanitaire" ?

Commentaires

jpr

Très intéressant, Nicolas, cette focalisation sur la personnalité du candidat ! (Comme quoi, les idées on s'en fout : UMP ou PS, c'est la même politique des loges).
Mais alors, si c'est Monsieur Juppé ou Monsieur Frédéric Mitterand, c'est non également ? Sinon, ça n'a pas de sens !

c

Et il veut qu'on vote pour lui le 6 mai. Cela n'a pas de sens...

Harribey

Il prétend vouloir éviter le piège que lui tendrait, soi-disant, Marine Le Pen, alors qu'il saute à pieds joints dans celui tendu par la gauche... c'est toujours le triste et tragique mécanisme de la droite piégée, et l'analyse d'Yves-Marie Adeline en la matière n'a rien perdu de sa vérité.

Jean

Il aurait été plus intelligent en répondant qu'il considérait ses électeurs comme assez grands pour décider seuls. Bon, là, il n'a pas osé dénoncer le FN, il progresse... il a intérêt à progresser davantage s'il veut épargner à la France l'euthanasie et autres joyeusetés...

Mathieu Torchesac

Effectivement le cordon sanitaire se fissure à la base. A Vendome le FN ne présente pas de candidat et soutient un dissident UMP, en l'occurence Jean-Yves Narquin, frère de Roselyne Bachelot ? Voir à ce sujet ce jour http://www.pdfcentre.fr/

Sancenay

Cette alliance relève surement pour l'instant de l'utopie .

Mais ce que l'on peut observer c'est que le BHV de l'UMP semble pétrifié ou ne pas vouloir comprendre qu'elle a peut-être trouvé son "Florentin" qui ambitionne manifestement, élu ou pas le 6 mai de la rendre moins pesante , si ce n'est plus utile, au sein d'un paysage réadapté et assoupli aux exigences du temps.

Il est vrai cependant que cela ne peut que passer par un sérieux dégraissage , bien de saison pourtant.

Dura lex sed lex.

Bernard Mitjavile

La droite continue à être manipulée par F Mitterrand, c'est bien triste.
En tout cas, c'est vrai que la personnalité du candidat est importante, le seul problème est qu'il y en a bien peu qui aient de la personnalité., la plupart sont des perroquets qui suivent sans discuter les directives de leur parti. Quand je dis cela, ce n'est pas par antiparlementarisme, au contraire, c'est parce que j'ai une haute idée du rôle de député que je suis choqué par le système anti-démocratique des clés pour faire voter les absents selon leur parti à l'Assemblée Nationale.

SD-vintage

La DP appelle à ne pas voter PS

btk

l'histoire est un eternel recommencement :
Demosthene : "Tout ce qu’il y a de plus simple. Fais ce que tu fais brouille toutes les affaires comme tes tripes ; amadoue Démos en l’édulcorant par des propos de cuisine : tu as tout ce qui fait un démagogue, voix canaille, nature perverse, langage des halles : tu réunis tout ce qu’il faut pour gouverner. Les oracles sont pour toi, y compris celui de la Pythie."
extrait de Les Cavaliers, Portrait de la démocratie athénienne par Aristophane (424 av. J.C.)
ce que reprenait a peu pres Georges Freche :
"Les cons sont majoritaires ! Et moi j’ai toujours été élu par une majorité de cons et ça continue, parce que je sais comment les engrainer. J’engraine les cons avec ma bonne tête.."

P.GANNAT

@ MJ
Amusante réflexion : en effet, en cas de triangulaire, le premier gagne à la majorité relative. Mais ce serait pour l'UMP une fin du cordon sanitaire par défaut, et non volontairement, par une intention marquée et déclarée.
En fin de compte, tous ces débats sont presque vains : les Français trancheront.

[Ce ne serait pas une intention marqué et déclarée, mais ce serait une amélioration, non ? Cette amélioration serait-elle utile au bien commun et accessoirement au FN ?
Les Français trancheront mais les Français ont le droit aussi de réclamer l'union des droites. MJ]

P.G

@ MJ
Une entente supposerait des retraits réciproques.
Vous avez raison : l'union des droites est souhaitable en soi face à la gauche, mais sur un programme clair. Or N. SARKOZY a attaqué le Fn ce matin sur France Inter à propos de l'avortement : il lui aussi ses PNN, ce ne sont pas les nôtres.
Car au delà de la fusion électorale, demeure le sujet des idées : PNN, mais aussi Europe, €uro, etc.....
Il ne faudrait pas qu'un jour nous arrivions à un grand conglomérat mollasson, bien pire dans son absence de contenu que les pires critiques cathos adressées à M LE PEN.
Pour ce qui est du FN dans ce type de triangulaire où vous évoquiez un FN devant l'UMP, cela suppose néanmoins que la gauche unie soit derrière le FN : or le maintien de l'UMP au second tour empêchera cela, tout comme l'inverse, dans de nombreuses circonscriptions. Une entente supposerait au second tour des retraits réciproques a minima.

[Le retrait, c'est l'étape suivante.
En 2011, NS a brisé le 'front républicain' en appelant au "ni-ni" :
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/21/97001-20110321FILWWW00542-cantonalesfn-sarkozy-confirme-la-consigne.php
Ce matin, il laisse entendre que l'UMP se maintiendra, même si cela permet la victoire du FN dans certaines circonscriptions législatives.
Je constate des faits qui améliorent une possible entente UMP-FN. Il va de soi que cela ne pourra pas se faire au mépris des idées. Mais on constate quand même, là aussi, que le curseur s'est déplacé vers la droite au profit du FN. Après les discours sur Schengen, l'immigration, ... un couplet sur le soutien aux mères enceintes ?
MJ]

P.G

@ MJ
Pourquoi pas un couplet sur le soutien aux mères enceintes, je n'y avais pas pensé ?
Les chaisières catholiques feraient un coma de bonheur dans les sacristies.....tandis que les 620 enfants avortés chaque jour finiront encore à l'incinérateur.
Lui qui promeut le modèle allemand, s' il avait fait voter une vraie proportionnelle à l'allemande, 50/50, moitié proportionnelle nationale aux plus forts restes, moitié scrutin majoritaire dans de grandes circonscriptions non charcutées, il serait en position de convaincre possiblement plus d'électeurs du FN.
Le système allemand prévoit l'élection d'une première moitié d'élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour, puis l'élection d'une seconde moitié au scrutin proportionnel plurinominal. L'élection de la seconde moitié dépend des résultats découlant de l'élection de la première : la part proportionnelle est répartie de manière à corriger la mauvaise transcription des voix en sièges de la part majoritaire. Une fois cette opération réalisée la composition de l'assemblée correspond, à quelques détails près, au vote populaire. Il s'agit donc d'un système de représentation proportionnel dit personnalisé, et non d'un mode de scrutin mixte à proprement parler. Ces particularités ont contribué à la formation d'un système de partis original dans lequel coexistent deux partis dominants et plusieurs partis moyens.
Mais maintenant, c'est bien tard, cette tentative désespérée de recoller la porcelaine jetée par terre avec désinvolture.

[Oui je sais c'est bien tard. Si... si... si... Nous le regrettons tous.
Bon, et maintenant ? Qu'est-ce qui servirait le mieux le Bien commun ?
MJ]

MARE

il y aura peut etre des candidats intelligents à lU M P ??? on peut contrevenir à un ordre quand c'est pour sauver son pays du hollando communisme

Olivier M

Le cordon sanitaire finira par sauter.
Les coups de boutoir de Marine finiront par payer.
Pour cela, il faudra aussi que la fausse droite mette au placard ses dirigeants actuels, Sarkozy au premier chef.
Ce sera chose faite le 07 mai et, dès lors, l'espoir d'un rapprochement des droites vers le FN pourra prendre corps et armer la véritable alternance à la pourriture UMPS.

[Croyez-vous vraiment que les Copé, Bertrand, Juppé, NKM... soient plus ouvert sur ce sujet ? MJ]

Olivier M

Non, Copé, NKM et consors ne sont pas mieux; c'est bien pourquoi "les dirigeants actuels de l'UMP" doivent dégager, comme je l'ai écrit.
L'implosion de l'UMP y parviendra et, s'il le faut, nous les y aiderons.

[Doux rêve. La chiraquie reprendra l'UMP dès la défaite de Sarkozy. Il n'y a qu'à voir les écarts récents de Juppé, Jouanno et Raffarin dans Le Monde de demain. Et les autres ne partiront pas. MJ]

Olivier M

A chacun ses rêves.
Mais Sarkozy, surtout après 5 ans de décadence, ne fera plus rêver personne.

[Prenons les faits : après 5 ans de Sarkozy, le FN fait un excellent score. Après 5 ans de François Hollande, l'UMP reviendra au pouvoir sans aucun bénéfice pour le FN. MJ]

clovis

Vous croyez que NS veut se faire réélire. Moi,je crois le contraire car il ne fait rien pour gagner les voix MLP.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.