Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le voyage du Pape au Mexique et à Cuba en photos
Lettre ouverte aux candidats aux élections

Paroles, paroles...

Je lis ici : "Nicolas Sarkozy est pour la perpétuité pour les récidivistes sexuels".

Cette question a été levée au début du quinquennat actuel après l'assassinat d'Anne-Lorraine Schmitt. On se souvient que Nicolas Sarkozy avait reçu le père de la victime et ils avaient échangé sur le problème de l'application des peines.

Monsieur Schmitt avait ensuite adhéré au tout nouvel institut pour la justice dans l'espoir d'atteindre ce but : qu'une loi condamne les récidivistes sexuels à des peines à perpétuité et que les peines soient strictement appliquées. Devant l'échec et les limites de ce même institut, il l'avait rapidement quitté. Et quelques années après, parce qu'on est en campagne électorale, le chef de l'Etat, aujourd'hui candidat, nous ressort, devant ce même institut, ces idées qu'il n'a absolument pas fait avancer.

Le malheur des autres exploité à son profit personnel : tout simplement abject.

Commentaires

mare

pour, une fois élu, encore changer d'avis selon son habitude

Olivier M

Je n'imagine pas une seconde que les Français puissent être à ce point aveuglés et dupes de ce personnage, 5 ans après ses mensonges et ses vaines promesses.
Je n'imagine pas une seconde que ses tarufferies puissent encore être avalées par des personnes sensées.
Réponse le 22 avril.

btk

s'il n'y a pas de justice en ce bas monde... il y en a une... dans le Plan de DIEU !

Denis Merlin

Proposer la "perpétuité pour les délinquants sexuels récidivistes", c'est démagogique. La politique pénale oblige à moins punir un "simple" criminel sexuel dont la victime survit, qu'un assassin.

Si le crime sexuel dont la victime reste vivante est puni comme le l'assassinat dont la victime est morte, cela va encourager les criminels sexuels à tuer. Il faut une gradation des peines.

Sarkozy doit bien avoir dans son entourage des collaborateurs assez savants pour lui signaler cette règle de législation pénale. Donc, à mon avis, cette proposition est purement démagogique. Elle est destinée à se faire passer pour un "dur" auprès des gogos. C'est du cinéma, comme d'habitude avec Sarkozy.

Sarkozy se moque de ses électeurs.

nemo

Mr Sarkozy surfe sur l'actualité l'émotion et les sondages d'opinion ... Il parle, il promet mais il n'a toujours pas publié son programme .

Combien de victimes de récidivistes en 5 ans de Sarkozysme ?

Il y a aussi des millions de récidivistes de 2007 qui s'appretent à revoter Sarkozy ...

Que faire pour leur ouvrir les yeux ?

Papon

@ OM

Vous manquez d'imagination: ce n'est pas parceque les imbeciles sont nombreux qu'ils cessent d'être des imbeciles.

Bernard DUJARDIN

Ce qu'il faut c'est premièrement se donner toutes les chances qu'il n'y ait pas une première fois, deuxièmement qu'il n'y ait de toute façon pas de possibilité de récidive. Avec la peine de mort, c'était certain. Actuellement, avec l'abolition on condamne à mort de futures victimes ... !
Alors, IL FAUT revenir sur des concepts moraux que certains rejettent parce qu'ils souhaitent favoriser une dépravation des moeurs qui les intéresse. ... ET SANCTIONNER CES DEPRAVATIONS.

vaucenay

Il faut savoir raison garder. Dire que la prestation de NS samedi dernier à la matinée organisée par l'INSTITUT Pour la JUSTICE était "abjecte" me parait très exagéré. J'y étais et m'en félicite. Bien sûr, personne n'est dupe. mais je pense que NS est probablement sincère, mais qu'il ne peut faire ce qu'il veut (heureusement d'ailleurs, diront certains !). Pour la petite histoire, n'étant pas sarkozyste, je me suis retrouvé, sans le vouloir, presque nez à nez avec lui à la sortie (il est tellement petit notre Nabotléon !). Voulant éviter de lui serrer la main, mais ne voulant pas non plus être impoli ou me montrer désagréable, je me suis débrouillé pour reculer quelque peu, en me disant : s'il s'en aperçoit, il va dire "Casse toi, pauv'..."). J'en ris encore. Ceci dit, je maintiens qu'il était mieux là que dans bien des endroits, et que sa prestation fut des plus mesurée et intéressante. Tant mieux si, par ce genre de réunion semi-publiques (si l'on peut dire), il prend mieux le poul des citoyens.

paulo

"Devant l'échec et les limites de ce même institut, il l'avait rapidement quitté." Je ne comprends pas.

[Listez ici les succès et réussites obtenu par cet institut. JL]

paulo

Je vous remercie d'avoir enfin publié un de mes messages d'incompréhension. Puisque vous m'y invitez, je vais lister les réussites de l'Institut pour la Justice:
- il s'agit déjà d'une association qui porte une voix différente auprès du gouvernement, ce qui est déjà une réussite en soi de porter la voix de la majorité silencieuse;
[Concrètement, ça donne quoi? JL]

- Nombreuses pétitions sans lesquelles des centaines de milliers de personnes ne seraient pas entendues;
[Entendues peut-être. Ecoutées, moins sûr. Suivies, pas pour l'instant. Concrètement? JL]

- Défense des victimes contre le laxisme de la magistrature de gauche;
[Ca donne quoi concrètement? JL]

- Alerter les citoyens sur les dérives de la Justice française;
[Ca donne quoi concrètement? JL]

- Proposition de lois contre les squatters de domicile par exemple (parmi mes souvenirs).
[Ca donne quoi concrètement? JL]

Même si la Justice française est lente à évoluer, et que la mobilisation semble parfois inefficace, il est bon qu'une association fasse valoir le Droit et que tous s'unissent pour la défendre.
[Ca donne quoi concrètement? JL]

paulo

Je ne suis pas engagée dans l'Institut pour la justice mais soutiens simplement son action, ce qui explique que je ne sois pas au courant précisément de toutes leurs réalisations. Il est certain que la justice française est lente à réformer. Toutefois, ce n'est pas en critiquant toutes les actions, fussent-elles dans le bon sens, que les choses avancent. Je ne comprends donc pas le dénigrement systématique auquel vous vous livrez, à moins que vous connaissiez d'autres moyens d'agir que de s'unir et d'agir tel que le fait l'Institut pour la justice, et dans ce cas je serais vraiment heureux que vous en fassiez part à vos lecteurs.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.