Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nicolas Sarkozy attend-il un miracle?
L'Europe de la dette et de l'Etat-providence est sans avenir

Rennes : le musée de l’école publique refuse d’accueillir les élèves des écoles catholiques

Mais comme cela est dirigé contre des élèves des écoles catholiques, personne ne dira rien :

120418193455838_17_000_apx_470_"Créé par les délégués départementaux de l’éducation nationale d’Ille-et-Vilaine (DDEN 35), une association loi 1901, ce conservatoire propose aux enfants de redécouvrir à quoi pouvait ressembler une salle de classe à l’époque de Jules Ferry et d’assister à un cours version « un siècle plus tôt ».

Un conservatoire ouvert à tout le monde sauf… aux élèves des écoles privées. « C’est dans nos statuts, se défend Jean-Louis Robert, président de la DDEN 35. Ce conservatoire est réservé aux élèves du public et nous refusons que des élèves des écoles catholiques s’y rendent. C’est notre droit et c’est comme ça. »

Un sectarisme dont a été victime une professeur de l’école Saint-Joseph de Chantepie. « Je trouvais intéressant de faire découvrir à mes élèves cette classe d’antan. Mais quand j’ai téléphoné pour réserver, on m’a expliqué que l’accès m’était interdit. C’est incroyable ! Est-il concevable qu’en 2012 on puisse encore vivre un tel sectarisme et une telle discrimination ? »

Contactés, l’inspection d’académie ainsi que le maire de Rennes et le président du conseil général d’Ille-et-Vilaine condamnent et s’étonnent de l’attitude de la DDEN."

La plaquette téléchargeable sur leur site mentionne que la visite est gratuite pour "les scolaires des écoles publiques" et payante (2€) pour un autre public. Il est sans doute possible de leur demander des explications puisque leurs coordonnés sont en ligne...

Commentaires

Emmanuel

Il serait intéressant de saisir le défenseur des droits pour voir sa réponse...
http://www.defenseurdesdroits.fr/saisir-le-defenseur-des-droits/qui-peut-saisir-le-defenseur-et-pourquoi

HB

Un bon avocat gagnerait un procès sur ce coup là!
Ou est la soit-disant égalité républicaine?
De plus il pourrait faire gagner des dommages et intérêts largement supérieurs au prix de l'entrée!

Ceci dit il faut être naïf pour croire la guerre entre les écoles terminée.
La république est par définition sectaire, comme son Eglise la franc-maçonnerie: tous les avantages pour les initiés, la mort pour les autres!

Denis Merlin

L'enseignement étant une activité privée, il n'y a pas d'enseignement public (seule l'Eglise confère un enseignement public). Il y a des écoles privées ouvertes avec l'argent des contribuables enseignant , le laïcisme, sans titre, et avec de l'argent acquis malhonnêtement.

Il faut remettre ces petits papes laïcards à leurs places qui est strictement égale à celle des autres hommes (Déclaration universelle des droits de l'homme). Pour qui se prennent-ils ces voleurs ?

PK

Je propose qu'on fasse la même chose en disant que c'est interdit aux juifs et aux musulmans...

Ha, il y aurait une levée de boucliers ?

Il faut croire que le kilogramme de catholique ne pèse pas lourd sur le marché national... C'est sans doute l'égalité républicaine : tous égaux mais selon une échelle qui admet quand même que certains sont plus égaux que d'autres...

Mais pas de souci : il y a la grand messe républicaine dimanche : les catholiques vont voter qui Sarkozy qui Marine Le Pen (qui Hollande pour les plus protestantisés) et ils seront tous bien cocus : les Français en ont fait un sport national et les catholiques leur spécialité.

Saint-Plaix

Il y a quelque chose de "curieux" là qui devrait intéresser le Conseil d'Etat, voire même le Conseil Constitutionnel car comment une structure officielle montée avec agrément officiel d'un Ministère de la République, et qui plus est dans un but culturel et éducatif, pourrait-elle être statutairement autorisée à "interdire" certaines de ses réalisations - à but éminemment public - à certains membres de la communauté nationale?
Ceci est la marque d'une discrimination contraire aux "principes" et aux "valeurs" de la république et aux Articles XVIII et XIX de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme...
Question: l'ostracisme "statutaire" vise-t-il uniquement les écoles catholiques ou l'ensemble des écoles confessionnelles (juives, musulmanes, protestantes,etc..)?

JuLieN

Ce monsieur sait-il que l'école publique est financée entre autre par les impôts des parents des élèves des écoles catholiques?

Philippe Edmond

Les DDEN sont des commissaires politiques

http://www.contreculture.org/AT_DDEN.html

Dominique

Mais oui, c'est concevable, Monsieur Robert. Je crois que vous planez complètemnt, ce n'est pas une question de siècle, c'est une question de régime : tant que nous vivrons en république, ce sera comme ça ! Les catholiques seront persécutés en France au nom de la république. C'est la raison pour laquelle un contre-pouvoir s'est constitué en 2001 : Alliance royale, pour ceux qui ne veulent plus de ça en France, contre-pouvoir qui se présentera aux législatives 2012 !

Et pour vous ouvrir les yeux sur une république que vous semblez idéaliser, vu votre surprise devant ce rejet, voici une pensée qui est toujours d'actualité, et le sera tant que nous serons en république :

"La neutralité de l'école fut toujours un mensonge. Nous n'avons jamais eu d'autre dessein que de faire une unniversité antireligieuse, et antireligieuse d'une façon active, militante, belliqueuse." (René Viviani, "L'Humanité", 1904)

Bernard S

Ce sont les mêmes qui pondent des lois contre les "discriminations à raison de l'appartenance ou la non-appartenance à une religion etc."

sarimares

Un scandale de plus, digne héritier du poison soixante-huitard. Effectivement, "interdit aux catholiques" et "interdit aux juifs", cela n'a pas la même valeur, au pays des (non) droits de l'homme.
C'est d'une affligeante bêtise, à l'image de notre pauvre pays.

Pierrot

Petit mail envoyé...
Parlez-leur de discrimination, ils n'aimeront pas.
Il faut que des gens portent plainte, je suis sûr qu'il y a moyen de gagner pas mal sur cette affaire !

Sylvie

A Rouen, le musée de l'éducation nationale est ouvert à tout le monde, public comme privé, enseignement laïc et enseignement catholique. Il n'y a pas de discrimination. Tout le monde est sur un pied d'égalité.

Sylvie

Ne vous étonnez pas du nom du centre : il s'agit du centre Alain Savary, l'ancien ministre de François Mitterrand qui provoqua de 1981 à 1984, la guerre scolaire avec l'enseignement libre et fit descendre plus de 2 millions et demi de parents d'élèves dans les rues de Paris. J'y étais avec mes parents (aujourd'hui disparus).

gangan

Faut être malin ! il faut redemander une visite en disant que c'est une école privée Juive.

La ils auront accès et même gratuitement :)

maguelone

Vilà le mdessage que je leur ai fait parvenir

Bonjour,
Votre plaquette de présentation est mensongère.

En effet si vous y indiquez que l’acces est gratuit pour les écoles publiques et payant (2 €) pour les autres, il vous faut préciser SAUF POUR LES ECOLES CATHOLIQUES QUI SONT INTERDITES D ACCES.

On se croirait revenu au temps des hussards noirs de la République.

Rétrograde ? vous avez dit rétrograde …. qui ça ?

Où est l'ouverture d'esprit tant prôné par vos corrélégionnaires ?

Foutaises et grands mots

Amaury

Les familles et l'ecole ont interet à agir contre ce musée. Il faut saisir le juge administratif qui statuera sur la légalité de cette mesure. Il n'y aura pas forcement beaucoup de dommages et interets mais il y aura le bénéfice de la médiatisation.

Dominique

Il faut aussi écrire en masse aux parlementaires d'Ille-et-Vilaine pour leur signifier votre mécontentement :

Assemblée nationale :

- Thierry Benoît : [email protected]e.fr
- René Couanau
[email protected]
- Pierre Méhaignerie
[email protected]
- Marcel Rogemont
[email protected]
- Philipppe Tourtelier
[email protected]

Sénat :

- Virginie Klès
[email protected]
- Edmond Hervé
[email protected]
-Jacky Le Menn
[email protected]
-Dominique de Legge
[email protected]

Dominique

Inondez de prostestations pour discrimination aussi le secrétariat du maire de Rennes, Daniel Delaveau : [email protected]

Albert Levers

Quels sont leurs arguemnts pour un tel refus ?

"C’est notre droit et c’est comme ça."

Bref ! Une vraie officine de la dictature républicaine en Terre de Bretagne.

Soazig NEDELEC


Catholique et Breton TOUJOURS chantions nous....la Bretagne aussi est donc atteinte de la lèpre républicaine et laïciste...!
...lorsqu'il est question des catholiques évidement...les bretonnes aiment l'exotisme...?elles seront surement contente de porter la burqua et accueilleront la charria avec bonheur...Ma Doue Beniguet..

PGC

Totalement d'accord avec vous, Dominique. Mais l'Alliance Royale, c'est quoi au juste ? Comment se positionne-t-elle vis à vis des 2 prétendants au trône ?

Kadarn

Adsav ! Le parti du Peuple Breton vient d’interpeller le procureur de Rennes au sujet de cette affaire. Pour l'instant aucune réponse...

Kadarn

J'avais oublier de mettre le lien de l'article où l'on voit copie de la missive adressée au procureur. Il ne pourra pas dire qu'il ne savait pas!
http://blog.adsav.org/3408/discrimination-religieuse-rennes-adsav-ppb-saisit-procureur/

CONDORCETTE

les articles du Ouest-France et son forum de discussion nous apprennent que Pierre Cherel, Secrétaire Général de la DDEN est "un ancien élève de l'école laïque" et qu'il se dit "de gauche". Par contre on ne sait rien de Jean-Louis Robert, Président de la DDEN et qui déclare "c'est dans nos statuts. Ce conservatoire est réservé aux élèves du public et nous refusons que les élèves des écoles catholiques s'y rendent. C'est notre droit et c'est comme ça (...) D'ailleurs nous avons le soutien de l'inspection académique". S'agit-il de l'historien spécialiste de l'histoire sociale du 20è siècle, ex-membre du Parti communiste, intervenant dans les colloques de la Libre-Pensée et de l'Union des Athées? Si oui, certaines prises de position deviennent tout de suite plus simples à comprendre. Merci aux internautes de nous éclairer sur ce point.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.