Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Syrie : les insurgés islamistes chassent les chrétiens
Le bien commun compte plus que le bien des partis

Commentaires

ewart

Beaucoup de chose très vraies synthétisées dans cette étonnante BD d'une grande finesse. Très surprenant.

ewart

PS : j'en profite pour vous signaler qu' il manque l'option d'affichage des ascenseurs dans les fenêtres pop-up qui s'ouvrent ainsi, donc on ne peut voir en entier. mais peut être le savez vous déjà...

[Oui, il faut cliquer droit pour ouvrir dans une nouvelle fenêtre, ce qui permet de voir toute l'image. MJ]

Exupéry

Spirou ? Incroyable, l'Esprit souffle vraiment où il veut!

Louise

Chapeau !

personne

les bras m'en tombent! Pour une fois que c'est dans le bon sens!!!

exilé

le dessinateur est Jacques Louis ("le chômeur et sa belle")

du Peyroux

Inattendu et très remarquable. Je commence à comprendre pourquoi le Planning familial se fait tant de souci !

chartreux

Les temps changeraient-ils ?

Kergoat

:D Juste parfait. Merci !

Zigfrid

Il ne faut pas laisser passer ce genre de BD sans féliciter la rédaction : c'est si rare !

Pour ma part, c'est fait :
http://www.spirou.com/journal/ecrivez-nous.php

croicel@yahoo.fr

poignant...

On peut aussi agrandir la page web.

alain21

Spirou est édité par les Editions Dupuis qui appartiennent à Media-participations.

http://www.media-participations.com/bande-dessinee/dupuis/dupuis,51.html

Tout comme Famille Chrétienne ou Magnificat

http://www.media-participations.com/presse/presse-familiale-et-religieuse/famille-chretienne,16.html

http://www.media-participations.com/presse/presse-familiale-et-religieuse/magnificat,17.html

Sans faire la fine bouche , je trouve plutôt normal de retrouver une cohérence sur des sujets essentiels.

http://www.media-participations.com/presse/presse-familiale-et-religieuse/magnificat,17.html

Cathelineau

Spirou appartient à Médias Participations, dirigé par le très catholique Vincent Montagne. Ca n'en fait pas pour autant un hebdo catho, loin de là (l'an dernier, on avait droit à un terrifiant démon surgissant en couverture de l'album du journal), mais ça peut expliquer que la rédaction ait laissé passer cette planche.

jeanduma


Me permets d'en rajouter une couche, mais je n'ai pas vu cette remarque : Spirou est bien une revue pour enfants, du genre 8 à 12 ans ?
Cà ne semble gêner personne que ce genre de sujet traîne à cet âge là ?
Si, sur un certain angle, c'est plutôt une bonne nouvelle, cette BD me paraît s'adresser à du bcp plus âgé ? A moins que je ne sois trop en avance sur une certaine idée de l'éducation...

PK

@ jeanduma

Je me suis fait la même réflexion...

Mais l'essentiel est que peut-être l'idée circule : c'est déjà un pas en avant.

Malleus

Une belle surprise en effet ; et le fait que ça en soit une dit bien l'état de perversion où s'est peu à peu portée la société.
Ne vous emballez pas sur la nature "catholique" du groupe médiaparticipation : leur plus gros succès est "le petit spirou", qui est truffé de moment scatologique, et de problématiques de sexualité - il a été pensé en concurrent direct du Titeuf de Glénat.

Tatouux

@Malleus, sans vouloir être tatillon : quand le premier album de Titeuf ("Dieu, le sexe et les bretelles") est sorti en 1992 il c'était déjà écoulé trois album du Petit Spirou, à moins que l'anticipation marketing soit possible il est difficile de parler de concurrence direct.
D'autre part ces deux albums regroupent deux univers semblables mais dans une atmosphère complètement différente, je trouve en tout cas. Il y un fossé entre perversion et humour. Même si "le petit Spirou" n'est pas une BD salvatrice, elle n'en devient pas obligatoirement destructrice.

Cette publication dans Spirou est belle, c'est un message d'espérance. D'espérance dans le sens ou l'on respecte la jeunesse autant de part sa dignité que de part son intelligence précoce ; je ne sais pas si les temps changent, mais c'est agréable de voir quelque chose de positif, vraiment positif.

jonastree

J'ai parcouru le Spirou de la semaine et n'ai pas trouvé cette page.http://www.spirou.com/journal/index.php

Oktavius

@ jeanduma ;
Vous pensez que tout ce qu'on raconte au 8-12 ans est de leur âge ? A commencer par l'école ? Cf les articles du SB sur "le baiser de la lune"

exilé

spirou N°3866 16 mai 2012 (les abonnés le reçoivent avant ! :) )

C.B.

À l'attention de jeanduma, de PK et d'autres visiteurs: il vaut mieux que "ce genre de sujet", traité de manière assez sensée, puisse germer dans des cervelles de 8-12 ans, qui ont (surtout si scolarisées dans l'enseignement public) pu être déjà confrontées à ces questions, et peut-être pas de manière aussi saine. Les "ateliers-philo" de maternelle sont tout-à-fait susceptibles d'aborder des questions de ce genre et laisser tout un chacun sur une conclusion totalement relativiste: chacun a le droit de faire ce qu'il pense être bien de son point de vue".

James

jonastree> Il s'agit du Spirou arrivé chez les abonnés, il ne paraîtra en librairie et sur le site internet qu'à partir de mercredi.

James

A noter qu'un premier album du "chômeur et sa belle" de Jacques Louis vient de sortir, début mars. très chouette !

joseph

Bravo !
Les femmes qui veulent avorter devraient être placées dans la situation de cette jeune femme de la BD ; c'est parfait : il y a la prise de conscience par la jeune femme du bébé vivant en elle , c'est magnifique .
La grande majorité des avortements n'auraient pas lieu !

Olivier M

Très beau et très touchant.

Artemis

Il y avait déjà eu le film Juno, gro succès. Comme quoi, il y a peut être qqc dans l'air du tps...

On se dmeande ce qu'elle veut dire par "quand on avorte à mon âge, on est considérée comme criminelle". Je ne vois pas trop l'âge quel a. A quel âge la pression sociale serait en défaveur de l'avortement?
Eudp avec l'auteur

Van Rijn

Pour compléter l'hstoire de cette planche,il faut savoir que le compagnon (et autre héros de cette BD)de cette jeune femme enceinte est un gars certes attachant,mais complétement irresponsable.
Une des meilleures BD (et fort drôle) d'un journal sans équivalent dans son genre et toutes générations confondues.

jeanduma

Bon, au vu du ci-dessus j'acte le fait de vivre et penser sur une autre planète... Tu quoque Salon Beige ?
Mais je me félicite toutefois de ne pas fourguer à mes enfants de 8 à 12 ans ce genre de sujet entre les pattes sous prétexte de "baiser de la lune" ou autre salade amoralo-modernisantes.
J'avoue organiser une résistance pied à pied, point à point avec les prof et maitre(sses), sans état d'âme, raisonnablement, ouvrant grand l'esprit des enfants sur d'autres fenêtres et faisant comprendre en temps et en heure ce qui est de la vie d'adulte et conservant les rêves et idéaux d'enfants...

julien

cela me fait d'autant plus plaisir que je suis editeur de cette bande dessinée

exilé

@jeanduma : c'est méritoire de votre part et je m'en réjouis pour vos enfants.

Comme je me réjouis pour les lecteurs de Spirou qui ont ainsi, de temps en temps, des petites fenetres de respiration.

Et je souhaite que ces fenetres se fassent de plus en plus présentes, pour que nous puissions conseiller, un jour, aux amateurs de BD, de s'abonner.

Et pour cela, il faut montrer que nous apprécions ces fenetres.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.