Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Que le bienheureux père Toulorge nous apprenne à résister à la culture de mort
La génération montante des jeunes catholiques a une exigence sur les principes sociétaux beaucoup plus importante qu’il y a dix ou quinze ans

On ne résiste pas à l’islam par la laïcité. La solution est dans un réveil du christianisme.

Entretien particulièrement intéressant du père Henri Boulad, directeur du Centre culturel jésuite d’Alexandrie en Égypte.

"Pourquoi donc l’islam ne parvient-il pas à se définir lui-même ? Qu’est ce donc que l’islam ?
Père Boulad : Un homme comme Abdennour Bidar - et d’autres avec lui - essaient de prendre leurs distances par rapport aux textes médinois du Coran. Mais tous les autres qui se réclament de la position pure et dure sont d’une certaine manière plus cohérents avec eux-mêmes, avec leur livre et avec leur histoire. Dans un petit texte de deux pages - « l’Islamisme et l’Islam » - je résumais en 1994 l’essentiel de ma pensée là-dessus. Je me cite moi-même :

« L'islamisme n'est ni une caricature, ni une contrefaçon, ni une hérésie, ni un phénomène marginal et aberrant par rapport à l'islam classique orthodoxe sunnite.

Je pense au contraire que l'islamisme, c'est l'islam à découvert, l'islam sans masque et sans fard, l'islam parfaitement conséquent et fidèle à lui-même, un islam qui a le courage et la lucidité d'aller jusqu'au bout de lui-même, jusqu'à ses dernières implications.

L'ISLAMISME C'EST L'ISLAM DANS TOUTE SA LOGIQUE, DANS TOUTE SA RIGUEUR.

L'islamisme est présent dans l'islam comme le poussin dans l'oeuf, comme le fruit dans la fleur, comme l'arbre dans la graine. » 

Si l’islam est par nature radical et politique, les Frères Musulmans sont parfaitement cohérents avec leur religion" (la suite à ne pas manquer ici).

Commentaires

senex

"L'islam.cette religion qui Me fait horreur"NS à M. J Jahenny,stigmatisée du XXème siècle.

lavandin

la nature a horreur du vide : c'est ainsi que la déchristianisation permet l'expansion de l'islam sur notre continent . La laicité n'a aucun poids face à l'islam , et compte tenu de l'electoralisme ambiant, nos élus ne la feront certainement pas respecter

Estienne80

"La solution est dans un réveil du Christianisme", tout est dit ! J'ajoute que pour cela, il faudra aussi un certain "réveil" de la Charité chrétienne qui soit en mesure d'abolir l'esprit de "chapelle" ...

Bernard Mitjavile

Tout à fait d'accord. Il s'agit d'une illusion de gauche que Marine Le Pen a repris à son compte pour des raisons de contexte politique en France (je pense et j'espère que Marine est assez intelligente pour savoir que la laïcité n'est pas une réponse sur le fond au défi de l'Islam). En effet l'Islam considère la laïcité comme un signe de décadence et de faiblesse, une forme de péché qui ne fait que renforcer son incompréhension ou son rejet de la culture occidentale.

siloe08

Il n'existe aucun Islam modéré ou autre, il existe l'ISLAM. Par la laïcité l'ont ne fera que renforcer la détermination des musulmans à "conquérir" le pays. La plus part ne participant point au suffrage "républicain".

La linge c'est : conquête et uniquement cela, qu'elle s'exprime d'une façon ou d'une autre, à nos yeux plus ou moins violente, plus ou moins modérée mais la "solution finale" est la même depuis ses origines : conquête, au nom de Dieu.

"Dieu donne la terre à qui il veut" (entendue par un activiste de sharia4 / forza alizane place du châtelet lors de l'automne catholique).

Nous rentrons de Terre Sainte et (sans prendre partie à ce qui se passe là-bas), nous ne voulons pas que la France puisse un jour ressembler à Bethléem ou à Jérusalem. dans ce sens ou Israel, afin de contenir les musulmans a érigé un mur de 750 kms (dont une partie encore en barbelés, hors des villes) afin d'éviter "l'invasion" islamiste. Bien sûr, certains sauront me répondre le contexte n'est pas le même, mais nos banlieues ne sont-elle pas en devenir et déjà des zones réservées de l'Islam de tout les trafics ?

Les déséquilibres de la montée démographique est aussi problématique ici qu'en Israel, les parallèles sont faciles mais mathématiques. Nos politiciens si loin du fait religieux (ô combien particulièrement à la mairie de Paris, ou il n'en comprend plus rien) ne mesure pas le risque qu'ils encours eux même (politiquement) et font encourir au pays, par trop motivés de combattre la Chrétienté. (Serment fait dans les loges de la rue cadet).
Par contre face à un pays religieusement engagé et pratiquant l'Islam aura beaucoup plus de difficultés à se propager, du moins par la façon insidieuse qu'il le fait actuellement. Nous ne sommes plus au temps des conquêtes armées face à Charles Martel. Ne trouvant pas de point d'appui : la mosquée, il devient alors difficile de se propager, car une fois qu'elle est implanté c'est éternellement un lieu de Prière !!! Et que cela soit une salle, voire une Eglise, ou la rue !!!!
L'enjeu est ici crucial. Exemple : A Nazarteh juste en dessous de la Basilique de la Nativité des fouilles, pour la construction d'un parking ont mis à jour des ruines, qui se sont avérées être, pour partie des restes d'une mosquée. Les Chrétiens ont voulus y construire une chapelle, les mus eux ont voulus reconstruire une mosquée, de manifestations en bagarres Israel à tranché : ce sera un square . Et bien square ou pas square à l'heure de la prière la petite place est le lieu de la prière en plein air, avec appel de l'Iman etc....
Quand au slogan affiché sur une banderole, il nous renseigne exactement sur le fond réel du super projet Islamiste !!! (J'ai la photo).

Bernard Mitjavile

Tout à fait d'accord. Il s'agit d'une illusion de gauche que Marine Le Pen a repris à son compte pour des raisons de contexte politique en France (je pense et j'espère que Marine est assez intelligente pour savoir que la laïcité n'est pas une réponse sur le fond au défit de l'Islam).
En effet l'Islam considère la laïcité comme un signe de décadence et de faiblesse, une forme de péché qui ne fait que renforcer son incompréhension ou son rejet de la culture occidentale.

Exupéry

Oui, et que les catholiques sortent d'un syncrétisme béat. Comme cette Suissesse qui sur un blog Helvétique parle de "nos frères dans la foi".
Prenons l'exemple de la miséricorde divine, Allah est censé être "Le Miséricordieux".
Mais on oublie qu'Allah n’accorde pas sa clémence à celui qui l’implore, si ce dernier est en situation de "stress ou de détresse", selon l’expression islamique modernisée maintenant adoptée. Ainsi selon l’un des exemples consacrés, même si Pharaon avait reconnu et adopté le Dieu du Livre alors que la Mer Rouge l’engloutissait, il n’aurait pas pu être sauvé ; en effet, sa conversion et son imploration n’auraient pas eu lieu dans un état de sérénité.
On voit toute la différence avec le christianisme où le saint Curé d’Ars peut rassurer une femme dont le mari s’est suicidé en se jetant du haut d’un pont dans une rivière : « avant de toucher l’eau, il s’est repenti… ».
Ainsi l’expression de la miséricorde d’Allah est "verrouillée" par rapport à ce qui fait l’essence sublime du christianisme où la Miséricorde Divine est non seulement "ouverte" à tous, mais ouverture indéfinie puisqu’aucun péché ne saurait outrepasser cette Miséricorde, pour peu qu’elle soit reconnue comme nécessaire et inépuisable.

PK

À faire lire et relire à tous les benêts qui tentent de faire une séparation entre l'islam et l'islamisme !

Olaf

Merci Lahire d'avoir relayé ce travail. Nous avons besoin du père Boulad, un homme lumineux dans ces temps sombres ...

Pour ce qui relève des liens organiques de l'islam et de l'islamisme, vous pourrez lire mon dernier article, autour du livre d'Hamid Zanaz "L'islamisme, vrai visage de l'islam", toujours sur Poste de Veille.

bébert

ou un réveil du patriotisme (ou nationalisme) français que ceux-ci soient catholiques ou non: n'oubliez pas qu'une partie de la Droite n'est pas catholique, même si elle est sympathisante du catholicisme dont elle reconnait l'apport fondamental pour notre Civilisation

Daniel PIGNARD

Le Coran n’apporte pas le salut d’après la Bible. Voyez plutôt :
« Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ. Car, si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

« Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! » (Gal 1 :8)

Or comme l’Islam annonce un autre salut que l’évangile des apôtres, qu’il soit anathème (exécré).

Voici des passages de l’écriture qui vont vous montrer qu’un combat frontal doit être mené :
« Si quelqu'un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)
« Car vous supportez volontiers les insensés, vous qui êtes sages. Si quelqu'un vous asservit, si quelqu'un vous dévore, si quelqu'un s'empare de vous, si quelqu'un est arrogant, si quelqu'un vous frappe au visage, vous le supportez. J'ai honte de le dire, nous avons montré de la faiblesse. » (II Cor 11-19)

Qui trouve à redire sur les sorties du Christ qui dit comme Le Pen qu’il faut laisser les enfants se rassasier d’abord ?
« Cette femme était grecque, syro-phénicienne d'origine. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille. Jésus lui dit : Laisse d'abord les enfants se rassasier ; car il n'est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. » (Marc 7-26)

Qui trouve à redire sur les sorties de l’apôtre Paul qui définit le caractère général d’une certaine nation ?
« L'un d'eux, leur propre prophète a dit : Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux. Ce témoignage est vrai. C'est pourquoi reprends les sévèrement, afin qu'ils aient une foi saine... » (Tite 1-12)

incongru

on ne l'écoute jamais assez, un véritable "Cassandre"

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.