Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Encore une apocalypse promise aux Irlandais
Tant que les chrétiens de toutes sensibilités ne mettront pas la vie comme priorité politique, au-dessus des partis, elle sera mal défendue

Pyrénées-Orientales : des tombes chrétiennes profanées par des satanistes

Cet évènement n'émeut plus personne. Seule dépêche dans la presse, cette coupure locale avec photo :

"C’est la stupeur dans le village depuis la découverte mardi après-midi de tombes profanées au cimetière. Quatre sépultures canouhardes ont été recouvertes de tags sataniques, toutes sont situées au début de la même allée.  Pentagrammes et inscriptions ont visiblement été réalisés avec une bombe de peinture dans la nuit de lundi à mardi. Après avoir constaté les dégradations, la municipalité a déposé une plainte hier à la gendarmerie pour “dégradation de sépultures”.

Une enquête est bien sûr en cours afin d’identifier le ou les auteurs de ces actes.  En attendant, le maire Jean-Louis Chambon peinait hier à qualifier ces agissements :  « Je trouve cela innommable et à dénoncer. Je pense que ça a été fait par des ados ou des adultes parce que ce n’est pas improvisé, c’est quelqu’un de déjà bien informé du monde sataniste ».  C’est la première fois qu’une dégradation de ce genre est constatée au cimetière de Canohès".

Chrétienté de France, nouvelle Eglise du silence?

Commentaires

maillefer

Des ados ? probablement. Qui profitent du climat ambiant, contaminés par la cathophobie générale, peut-être.
Mais s'il s'avère que ces ados-là sont de "vrais satanistes", qui va s'atteler à en rechercher les causes, qui va se demander quels moyens ont été utilisés, de quelles façons ils le sont devenus ?
Se bornera t-on à accuser les nombreux jeux vidéo, dont certains sont véritablement violents et immondes ?
On devrait aussi se pencher du coté de certains éditeurs, notamment ceux qui se targuent " de véhiculer le souffre " .

ibidum

Le président du CRIF est attendu sur place de même que le président du CFCM. Attendons.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.