Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le refus, par un candidat, des "points non-négociables" ne suffit pas pour conclure que, quoi qu'il arrive, "voter pour lui est un péché"
Sondages : l'écart se resserre de plus en plus

Toute la CGT ne votera visiblement pas François Hollande

François Hollande n'est même pas encore élu que certains lui reprochent déjà de ne pas avoir tenu certaines promesses pourtant faciles à tenir : 

"La CGT de la centrale nucléaire de Fessenheim, que François Hollande veut fermer s'il est élu à la présidence,regrette que le candidat socialiste n'ait pas tenu son engagement pris selon eux en mars à venir rencontrer les salariés (...) Dommage de ne pas avoir tenu un engagement aussi facile à tenir", écrit dans un communiqué le syndicat, qui souligne que M. Hollande "n'était pas très loin puisqu'il était en Moselle" vendredi.

La CGT, majoritaire sur le site, dénonce "des raccourcis visant à dire que parce qu'une installation est vieille (selon certains) elle est dangereuse", soulignant que "la seule autorité compétente pour juger de la sûreté des installations est l'Autorité de sûreté nucléaire"(...)

Le 19 mars, François Hollande avait reçu à son QG de campagne à Paris des représentants des salariés de Fessenheim. Selon les syndicalistes, le candidat socialiste s'est engagé à les rencontrer à nouveau entre les deux tours, à mettre en place un "groupe" de travail entre le PS et les élus de Fessenheim.

Au premier tour, M. Hollande n'a recueilli que 12,4% des voix dans la commune de Fessenheim, contre 33,5% à Nicolas Sarkozy, partisan d'un poursuite de l'activité."

Commentaires

c

À Penly (Hte Normandie) Marine le Pen a fait 35%.
Mais dans la Manche à Beaumont Hague (Areva retraitement) et à Flamanville (EPR EDF) Hollande a fait presque 30% alors que tout dans la région est lié au nucléaire. Influence efficace du député maire de Cherbourg, que certains voient déjà ministre dans le gouvernement Hollande ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.