Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pierre-Olivier Arduin : Le diagnostic prénatal en question
Jean-Michel Ribes sévit à Versailles

Attaque contre Mgr Castet

Suite aux ordinations diaconales qu'il a célébré au séminaire de la Fraternité Saint-Pierre, le 12 mai, Mgr Alain Castet, évêque de Luçon subit une fronde au sein de son diocèse, relayée par la presse locale (cliquer pour l'agrandir) :

C

Vous pouvez prier pour lui et peut être lui témoigner votre sympathie : [email protected] ; Eveché de Luçon, place Leclerc 85400 Luçon.

Commentaires

dragases

Si les journaleux ont un malaise,qu'ils aillent voir un médecin!

Pitch

"(...) un geste qui heurte une partie de l'Eglise de Vendée (...)".

Il n'existe pas de chose comme "Eglise de Vendée"... Il n'y a qu'une seule Eglise Catholique, apostolique et romaine.

Si ceux qui ne se reconnaisent pas en elle souffre "d'un malaise", qu'on tire la chasse et qu'ils disparaissent !

CC

de quel journal s'agit-il?
cc

[Ouest-France. MJ]

AML

Encore de bons cathos qui ont perdu l'occasion de se taire...

Rob

Bravo à vous Mgr, ne vous laissez pas intimider par ces ennemis de l'unité de l'Eglise qui pourtant nous font prier pour elle chaque dimanche...

Mû de Jamir

Ignorance et/ou mauvaise foi, comme d'habitude, chez les journalistes.
Inconscience, chez ces chrétiens "frondeurs" de Vendée :
Combien de prêtres au séminaire, dans la grande famille des tradis ?
VS
Combien de prêtres au séminaire, dans l'"église diocésaine" ?


c

De passage à la Roche sur Yon, j'ai assisté à plusieurs reprises à la messe dite le dimanche soir par Mgr Castet il est à Luçon à l'autre bout du diocèse le dimanche matin), selon la forme ordinaire.
Cette attaque est lamentable car il est un pasteur pour tous et ne fait aucun sectarisme. Il a la possibilité d'aller à la messe selon le rite extraordinaire dans son diocèse, dans de nombreux lieux et à des horaires familiaux, contrairement à d'autres diocèses où l'on aimerait qu'il y ait ces possibilités.
Honte sur ces catholiques "manipulés".

Loic

Il faudrait faire comprendre à ces attardés de journalistes que la Messe en latin et la Messe à l'endroit et donc face à Dieu c'est justement une application du Concile Vatican II. Rappelons que la seule Messe célébrée pendant le Concile etait la Sainte Messe traditionnelle.

Pharamond

On a beau connaître l'intolérance naturelle des progressistes cela surprend toujours de les voir si opiniâtres à propager la haine.

Pa

Les torchonlistes ont le reflexe pavlovien monté en eux dès que le mot integriste/catholique est prononcé. Etre integre au catholicisme sans ideologie c'est un crime qui merite l'ostracisme.

maire

On appréciera la note n°2 : "faisait parti"
Mgr Williamson aurait-il quitté la FSSPX ?

Drôle d'oiseau que ce canard mal informé ! Un comble pour des prétendus journalistes.

MLD

Mais qu'est-ce qui leur prend ? De nombreux évêques français, et non des moindres, ont procédé à des ordinations de prêtres de la Fraternité Saint-Pierre. Ces journalistes doivent confondre avec la Fraternité Saint Pie X. S'il le juge utile, Monseigneur Castet saura certainement leur apporter toutes les précisions nécessaires.

C.B.

L'auteur (Philippe Ecalle) de cet article ne doit pas avoir grande connaissance des "cérémonies" catholiques pour les confondre avec des spectacles et imaginer que le célébrant est un acteur ayant mal assimilé les principes élémentaires de communication; l'opinion de ce journaliste (?) qui considère comme ringardes des "cérémonies dos au public" montre qu'il n'a "rien compris au film".
Qui pourrait avoir la charité chrétienne de lui faire savoir que lesdites "cérémonies" ne sont pas des spectacles, et que ceux qui y participent ne sont pas des "spectateurs".

Denis Merlin

Ceux qui se réclament du Concile Vatican II l'ont-ils seulement lu ?

Si oui, alors je les renvoie à la déclaration "Dignitatis humanæ" afin qu'ils puissent réfléchir à ses implications.

Bernard S

"On tourne le dos au concile Vatican II", commente un "abbé" : en toute logique, si une ordination selon le rite ancien tourne le dos à ce concile, c'est donc que ce concile a tourné le dos au rite ancien.

chouan 12

le malheur, c'est que pas grand monde n'a lu le concile et trop se permettent de donner des leçons en commençant par certains évêques (qui eux devraient l'avoir lu) et trop de prêtres venus de 68. il est grand temps par exemple puisque trop de sermons sont insipides et sans saveur qu'on lise à la place le concile, ça changerait les idées à beaucoup, quant aux différentes fraternités heureusement les avons nous et bientôt nous en compterons une de plus selon les voeux très chers de notre St Père. Et il aimerait bien voir les orthodoxes rejoindre Rome, ce qui se fera un jour. Et ces cathos de pointe qui prétendent faire du social mais qui n'aiment pas leurs frères en Jésus-Christ parce qu'ils ne pensent pas comme eux, pratiquent beaucoup plus et ne fanfaronnent pas quand ils aident les autres, ils feraient bien avant de parler d'intégristes de voir qui est le plus intégriste car je puis dire par expérience que chez les "tradis", comme on dit il y a bcp plus de fraternité et qu'on peut réellement parler de communauté d'Eglise , ce qui est rarement le cas dans les dites paroisses où l'on veut à tout pris créer des communautés, mais une communauté ça ne se commande pas du haut de la chaire ça se vit!

jpsouq

Quelle désinformation que cet article ! Les catholiques qui critiquent (injustement en plus) les "tradis" n'ont rien de mieux à faire ??

Courage Monseigneur, continuez votre apostolat qui donne des fruits, malgré les hurlements de certains...

Jean Theis

Le pire des persécutions vient toujours du sein de l'Eglise et non de l'extérieur.

Avec cette affaire, on voit que la France est réellement en danger.

ludovic

Pitoyable niveau de journalisme !!! On sent les derniers soubressaux d'une génération qui n'aura légué que bons sentiments et misère (l'un entraine l'autre et réciproquement d'ailleurs).

Sawyer

Article orienté.
Pas vers l'est mais peut-être pas l'autre le Grand?

btk

Origine de la Fraternité

La Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre est une société cléricale de vie apostolique de droit pontifical. Cette communauté de prêtres catholiques, sans vœux religieux, travaille à une double mission dans le monde : premièrement, la formation et la sanctification des prêtres dans le cadre de la liturgie traditionnelle du rite Romain ; deuxièmement, l’action pastorale de ces prêtres sur le terrain, au service de l’Eglise.

La Fraternité a été fondée le 18 Juillet 1988 à l’Abbaye de Hauterive (près de Fribourg, Suisse) par une douzaine de prêtres et quelques séminaristes. Peu de temps après sa fondation et grâce à l’aide du Cardinal Ratzinger, elle a été accueillie par Mgr Joseph Stimpfle, évêque d’Augsbourg (Allemagne) à Wigratzbad, sanctuaire marial bavarois. C’est là que se trouve aujourd’hui le séminaire européen de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre. Celle-ci compte maintenant environ 200 prêtres et 110 séminaristes.

http://fssp.org/fr/presentation.htm

xav007

N'en demandons pas trop tout de même à un gratte-papier de la PQR qui passe chaque jour, au gré de papiers insipides, des chiens écrasés à la page religion, traitant l'un comme l'autre avec la même légèreté...

Olivier M

En ce moment, la presse écrite et radio-phonique (Europe 1 notamment, réputée pro-Sarkozy) fait une campagne indigne contre le Pape et l'Eglise sur le sujet du "Vatican-gate".
Là encore, c'est la presse qui monte en épingle les réactions des gauchistes pseudo-catholiques du genre Golias et en fait une généralité, alors que les fidèles, dans leur immense majorité, ne pensent rien que de normal sur l'odination de prêtres catholiques.
Carl les prêtres de FSSP sont catholqiues il me semble, en tous cas au moins autant que les autres.
Tous nos encouragements à monsiegneur Castet.

 Philippe

bon courage Monseigneur ! nous sommes en union dans l'épreuve.

PK

Et dire que tous ceux qui se réclament de Vatican II pour fustiger la Tradition ne savent pas que Vatican II demande que l'ordinaire du chant soit le... latin.

Ce serait bien qu'on applique enfin Vatican II dans les églises où l'on célèbre la messe de Paul VI.

Soleo23

Il faut bien reconnaitre que le type de messes à la mode est d'une platitude, d'une insipidité, d'une pauvreté qui fait fuir. Les églises se sont vidées. On s'y ennuie à mourir, en écoutant chantonner des psaumes aux paroles débiles, dirigées par des bonnes femmes qui n'ont rien à faire dans le choeur.
Vivement, le retour à la tradition.

de cacqueray

je me réjouis des soutiens exprimés mais je suggère aussi que nous écrivions notre indignation pour ce déni de vérité à
http://www.ouest-france.fr/contact.php

clovis

Soutenons Mgr Castet sans problème et de tout notre coeur.

Sur les deux formes du rite romain, et à l'attention des commentateurs en particulier Soleo23 avec qui je suis bien d'accord, voici comment ici nous avons fait évoluer les choses grâce au soutien de notre jeun curé (la quarantaine). Nous chantons la messe de 11h30 en latin et grégorien un dimanche par mois environ. C'est la forme ordinaire. Au début ça a grincé, aujourd'hui on vient nous remercier: cela a pris deux ans et demi.

Cet exemple fait ressortir le caractère unificateur du chant grégorien entre les deux formes du même rite romain. En élevant aussi haut que possible le niveau liturgique de la forme ordinaire par le latin et le chant grégorien (propre et ordinaire, ce dernier en dialogue avec l'asistance), je pense que nous préparons le terrain à la forme extraordinaire.

Cassianus

@PK
La platitude est encore très demandée, malheureusement, et bien des prêtres qui voudraient faire mieux en sont découragés par l'activisme féroce de laïques "engagés". Un évêque a tout de même plus de liberté qu'un petit prêtre, qui risque parfois gros, professionnellement, en osant s'opposer à l'arrière-garde progressiste. Il n'est pas rare, en effet, que les évêques aient plus d'égards pour des laïques combatifs que pour leurs prêtres, même quand ceux-ci ne font que tenter d'accomplir leur devoir. Il y a, on peut le dire, une tyrannie de la platitude, qui est la conséquence inévitable de la démocratisation de l'Eglise. A partir du moment où l'on a cru devoir faire participer les fidèles à des décisions pastorales, les églises ont été dominées par la niaiserie, le mauvais goût et la vulgarité.

Léon974

Dieu vous garde et vous bénisse Monseigneur ! Et Vive la Tradition Catholique !

Benoît

Ce journal est un torchon ! Je ne m'en servirai même pas en papier pour les WC !

Les commentaires faits par ce prétendu journaliste sont intolérables, faux, tendencieux.

Quel rapport entre Mgr Wiliamson et la Fraternité St Pierre ? Pourquoi donc parler de cet évêque ?

Il prétend que la Fraternité St Pierre rejette le Concile Vatican II ! Mais ce sont plutôt les progressistes qui en déformant ce Concile l'on rejeté avec toute la tradition des autres Conciles que le précèdent ! Un exemple : le latin : ce mauvais journaliste sans culture religieuse aucune, aurait du lire avant d'écrire ses débilités, la Constitution Liturgique du Concile Vatican II où il est écrit que le latin et le chant grégorien doivent avoir la première place dans la liturgie.

Bref une seule solution : ne surtout pas acheter ce journal, il n'y a que comme cela qu'on les tient !

Olivier Saumur

l'article est là : http://religions.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/06/06/malaise-vendee-ordination-traditionaliste.html

On peut laisser des commentaires (courtois et argumentés, of course).

Abbé  Jean-Pierre Herman

Cet article est absolument nul et vraiment ignoble. On a envie de renvoyer dos à dos prêtres et journaliste qui n'y connaissent rien. Les deux notes en fin d'article sont, en effet, totalement ridicules. La FSSP rejetterait "violemment" VII parce qu'elle célèbre selon le Missel de 1962.... Comment peut-on parler de la sorte à l'heure du Motu proprio. Bien sûr, ce journaliste et même peut-être ces prêtres l'ignorent.

Par ailleurs, Mgr Williamson "appartenait" à la FSSPX. J'ai raté une étape, il n'y est plus?

Honte à ces prêtres contestataires, honte à ce journaliste ignorant.

cad

l'article a disparu des archives internet du journal ,il était typique d'une manoeuvre destinée à mettre la pression progressiste sur cet évèque courageux.

Marek

Ouest-France, alias Ouest-Torchon, ex Ouest-Eclair, est un des journaux les plus diffusés de France. Il est connu que ce canard depuis la Libération a eu une énorme influence sur la déchristianisation des contrées ouest de la France. Pourtant, le journaliste devrait savoir qu'un membre de sa famille dirigeante a fait partie du clergé de la FSSP, même s'il en est sorti pour cause de "conjuration des seize".

David Werling

These people in the Vendee are idiots. Their time has come and gone. It is now time for Tradition to once again triumph over the heresy of Neo-Modernism.

VIVA CRISTO REY!

Francis

May God bless the Bishop and the Fraternity
Up with tradition

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.