Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Que dans chaque circonscription, le meilleur soit en tête
La tua famiglia (it.) = tes amis (fr.)

Juppé et le FN : oui, mais non

JuQuand les vieux de l'UMP - ici Alain Juppé - imposent leur idéologie aux jeunes du parti et disent préférer une défaite en aveugle à des concessions de clairvoyance :

"A l’approche des élections, la même tentation revient sur le terrain : pourquoi ne pas faire alliance avec le Front National pour battre la gauche? Et d’incriminer la “direction nationale” de l’UMP, accusée d’être coupée des réalités. Eh bien! la noblesse de la politique telle que je la conçois, c’est , quand l’essentiel est en cause, de faire passer les principes avant les considérations tactiques. Il m’est souvent arrivé d’en subir les conséquences mais je n’ai pas changé d’avis".

L'analyse qui suit démonte cette scission entre l'UMP d'en haut et les militants :

"Au moins évoque-t-il sans langue de bois le fossé grandissant entre la tête et les jambes de l’UMP, sans doute conscient que la position des Jean-François Copé et François Fillon devient de plus en plus intenable face à une base qui rêve d’en découdre avec la gauche sans s’embarrasser d’un antilepénisme éculé.

Pédagogue, Alain Juppé expose les trois raisons qui lui font rejeter toute idée d’entente avec le parti frontiste. Primo, « une raison morale : l’histoire, la culture, les références idéologiques de ce parti ne sont pas les nôtres; et, dans ce domaine, la nouvelle “direction” du FN n’a rien changé. » A cette assignation un brin de mauvaise foi, on rétorquera que les origines des mouvements politiques ne changent jamais (on ne refait pas l’histoire ! )… au contraire de leurs positions. Un esprit cruel rappellerait au « gaulliste » M. Juppé le hiatus entre sa politique étrangère interventionniste et la sacralisation des souverainetés étatiques qui vit De gaulle recevoir Khrouchtchev à l’Elysée en des temps où la Kolyma regorgeait de prisonniers politiques. Contre ce premier argument fallacieux, O tempora o mores, rétorquera-t-on poliment à Alain Juppé.

Secundo, l’ancien Premier ministre affine son argumentaire par « une raison programmatique : sur bien des points les propositions du FN sont en totale contradiction avec les nôtres. Deux exemples : le FN prône le retour à la retraite à 60 ans, et… la sortie de l’euro ! ». Là-dessus, le maire de Bordeaux a factuellement raison. Mais, lui opposera-t-on en citant Pasqua, les promesses n’engagent que ceux qui les croient. En politique, quelques sièges d’élus locaux, sinon quelques maroquins, ont vite raison des plus vives radicalités programmatiques…

Tertio, Juppé achève son raisonnement par l’exposé d’une « raison tactique : l’objectif du FN n’est pas de faire alliance avec nous, mais de casser l’UMP, quitte à assurer la victoire des candidats PS, pour asseoir sa prédominance sur la droite. On n’est pas obligé de tomber dans le piège. » C’est vrai, Marine Le Pen voudrait faire voler en éclats l’hégémonie de l’UMP sur la droite, et ne s’en cache pas. Mais le précédent du Programme Commun de la gauche nous démontre le contraire : tout le génie politique de Mitterrand fut d’embrasser le Parti Communiste pour mieux l’étouffer. Dans les années 1970, le parti de Marchais et Duclos entendait conserver sa domination sur la gauche, ne voyant pas dans le baiser du PS l’amorce d’un phagocytage politique. En 1981, avant le premier tour de la présidentielle, dans une campagne très nationale-communiste, Georges Marchais claironnait que son parti ne s’alignerait jamais sur un gouvernement bourgeois à vernis socialiste. On connaît la suite…"

Commentaires

Olivier M

Juppé, l'ex-ministre UMP qui n'ose même pas se présenter aux légilsatives par peur d'être battu!
Très juste analyse de Causeur.
Sur le terrain en effet, les militants (et même les candidats!) UMP nous font sourires et poignées de main comme si nous étions amis de 30 ans...on en rigole tous les jours d'ailleurs, mais il est clair que la base UMP se rapproche TRES nettement du Front.
Il serait temps...

Bernard Mitjavile

Très bonne analyse. Il y a deux arguments de Juppé qui ne tiennent pas la route : l'histoire, sinon il faudrait reprocher au PS la collaboration, à de Gaulle le massacre des harkis ou ses compromissions avec le communisme et on n'en sortirait pas et l'objectif du FN de casser l'UMP qui n'est que la réponse du berger à la bergère qui en l'occurence a cherché à marginaliser ou éliminer le FN par tous les moyens depuis des décennies.
Sinon, la raison programmatique est recevable mais elle résulte largement de la mise au ban du FN et du manque d'échanges entre FN et UMP.

HV

Les opposants a l'addition des droites semblent conceder l'argument que seule l'addition des droites permet la victoire contre la gauche, et passent maintenant a deux dialectiques:

* La dialectique pragmatisme/principes (cf Michel Noir, "plutot perdre une election que perdre son ame"). C'est une escroquerie: il n'y a aucune "noblesse" a livrer les plus vulnerables dans notre societe au travail de destruction de la gauche.

* La semantique du tout-ou-rien entre cordon sanitaire et alliance UMP-FN: cette derniere est en effet difficilement envisable a ce stade, au niveau national du moins. Mais c'est oublier qu'un accord electoral n'est pas une alliance de gouvernement, et qu'il existe tout un champ de solutions intermediaires possibles pour enrayer la machine a perdre.

Bernard S

Il ne veut pas faire alliance avec le FN pour battre la gauche : il préfère lui donner tous les pouvoirs (en accusant le FN du résultat). Il est vrai que les éléphants UMP ressemblent, comme des frères...?, à ceux du PS.
Heureusement, il y a les électeurs qui, eux, sont confrontés aux mêmes réalités.

Nabulione

Juppé n'est que le clown ringard de la vieille chirakie maçonne et rad-soc...

piques-à-sots

Il y a,là, sous couvert de "vertu " un essai de ruse pour camoufler une mort politique inéluctable !

Jallas

Dans son livre "Entre Nous" (1996) évoquant sa mission de Premier Ministre, Monsieur Alain Juppé indique sa philosophie (p 74):
" La réalité c'est que les puissants...oublient toujours les faibles: ...l'immense besoin de considération et de participation qui anime tout homme et toute femme, aussi modestes, soient-ils, est ignoré ou bafoué parce qu'il complique la vie bien huilée de ceux qui sont habitués à décider pour les autres.C'est cela qu'il faut changer. ...Voilà l'immense tâche à laquelle nous devons nous atteler maintenant. Nous en sommes conscients. C'est une question de temps. De volonté.D'Amour"' avec un A)
Ecrit il y a 16 ans : Combien de temps, de volonté et d'Amour faudra-t-il à Monsieur Juppé pour faire bénéficier les six millions et demi d'électeurs du FN de "considération" en assurant la "participation" de leurs représentants au Parlement ?
Et p.45 " Si l'on me demandait ce qui me révolte le plus au monde,le mal absolu qui peut faire douter de toute rédemption, je répondrais sans hésiter: la violence exercée contre les enfants, quels qu'en soient la forme et le prétexte. Comment peut on faire violence à ce qui n'est que paix, amour, confiance"
Cela n'a pas empêcher, Monsieur Juppé étant Ministre des Affaires Etrangères, que la belle-fille et trois des petits-enfants de Kadhafi à l'abri dans la résidence privée d'un de ses compagnons soient tués dans le bombardement visant cette résidence privée et que venait de quitter le Nonce à Tripoli venu visiter ce compagnon. Cela a été raconté par le Nonce lui-même qui a précisé n'avoir vu aucune cible militaire dans cette résidence.
"Quels qu'en soient la forme et le prétexte" !

Vassort

votez parti de la France, le programme du FN c'est encore de l'immigration!!

alineO6

Juppé encore lui ! "la noblesse de la politique telle que je la conçois.....passait sans doute par les emplois, de bonne mémoire de la mairie de Paris, n'est ce pas ? donneur de leçons au FN al venu ! Marine espère rendre la monnaie de leur pièce à ces sépulcres blanchis

l'anarcho

Moi je ne pense pas que le FN doit faire alliance avec l'UMP, de toute façon la droite ne veut pas. Mais le FN est le seul parti à résister un minimum aux ennemis de la nation de la droite jusqu'à la gauche qui sont tous mondialiste... Pro émigré, pro avortement, pro homo, etc...

Robert

L'Homme le Plus Intelligent de France...


Ce Grand Homme m’éclaire... Mon Dieu, jamais je n'avais sondé la profondeur de mon ignorance et de ma bêtise !!

Je vais retourner a l’école, comme M. Juppé!

Avec l’École Normalisatrice des Ânes (ENA), je vais sûrement pouvoir devenir aussi intelligent que Lui!

xenophon

et c'est un délinquant, arborant la légion d'honneur, qui joue les pères la morale!

dissident

totale mauvaise foi de Juppe comme d habitude surtout en ce domaine, comme il est ecrit si une allaince est encore impensable d autres possibilites existent pour eviter que la gauche flanquee de l extreme gauche ait tous les pouvoirs dans notre pays, comme en 1977 PAR EXEMPLE mais surement que Juppe est amnesique en plus

dissident

je corrige je voulais parler des legislatives de 1988, pas 1977! ou il y avait eu retrait reciproque de nombreux candidats fn et urc dans le sud evitant les triangulaires

Secotine

L'UMP doit faire alliance avec le FN afin que ce parti ait des députés au parlement mais non pour avoir la majorité conduisant à uen cohabitation.
Il faut laisser tous les pouvoirs au PS (un pays unipartite devient rapidement unedicature) ce qui l'obligera à assumer ses échecs -et ils seront nombreux- sans possibilité d'en accuser autrui.
Imaginez une cohabitation : nous aurions tous les jours droit à "oui, mais je ne peux pas tenir mes promesses de campagne à cause du gouvernement qui s'y oppose" à des "oui, mais nous ne pouvons pas gouverner comme nous le souhaitons, ce n'est pas de notre faute mais celle des autres.
donc, laissons la majorité à la gauche et nous verrons combien de mois durera la "paix sociale". Peut être qu'alors les Français se réveilleront et réaliseront que le rêve rose promis est en fait un noir cauchemar.

tonio

0n dit phagocytose. Phagocytase est une barbarisme ! Quand à Juppé il va se retrouver en culotte courte ou essuyer une veste. A lui de décider la vêture qui lui sied le mieux ! Les bottes ils sera toujours droit dedans ! Pas besoin de les lui cirer ....

aristide_l_ancien

Juppé ?
Un politicien banal, pas un homme d'Etat !!!
La gravité du ton ne masque pas l'absence de courage !
Qu'il reste droit dans ses bottes et oublions le enfin !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.