Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les malpolis, des stades de foot à l'assemblée nationale
Comment accueillir un million de personnes ?

Sommet européen : les banques encore gagnantes

La zone euro veut mettre en place d'ici à fin 2012 un mécanisme qui permettra de recapitaliser les banques directement via son fonds de secours, sous certaines conditions, a indiqué le président de l'Union européenne Herman Van Rompuy. Il a également indiqué que la zone euro veut se donner les moyens de rassurer les marchés en permettant au fonds de secours d'acheter directement des titres de dette des pays membres qui en feraient la demande.

Et après on s'étonne de trouver des traders fous au sein des banques. Mais s'ils sont certains que leurs pertes seront recapitalisées, ils pourront continuer à prendre tous les risques.

Commentaires

C.B.

Comment est alimenté le "fonds de secours"? Grâce à des emprunts? Autrement dit on embellit encore la dette (de tous, de chacun, de l'Allemagne, des fourmis, ...) pour que ceux qui ont emprunté comme des cigales puissent continuer à chanter, grâce aussi au réchauffement climatique qui leur laisse à penser que la bise ne viendra que pour les fourmis grincheuses.
Autrefois "qui paie ses dettes s'enrichit". Le changement, c'est maintenant: "qui emprunte s'enrichit"?

SD-vintage

D'un autre coté, la crise de 29 a commencé avec la faillite des banques.

LB

"mécanisme qui permettra de recapitaliser les banques directement via son fonds de secours" C'est vraiment le paradis de Mammon et les esclaves n'ont même pas le droit à la parole. Merci qui ?

maire

Le succès de ce sommet est une désinformation totale des médias aux ordres, comme ils le font avec la Syrie :
http://liesidotorg.wordpress.com/2012/06/29/lechec-total-du-sommet-de-la-derniere-chance/

Sancenay

Ah, je connais une banque bien en vue qui "sait évoluer" , comme on dit dans le doux sabir du milieu , qui va pouvoir vendre trois systèmes d'alarme pour le prix de deux aux malades souffrant d'Alzheimer.

Ce n'est hélas pas une blague, j'en ai vécu le premier épisode , aux dépends de mon pauvre père.

Rassurez-vous le premier épisode a été le dernier et la banque a du rembourser son forfait avec les félicitations circonstanciées de votre serviteur.

Mais qu'est-ce qu'on ne ferait pas quand on aime ses clients dans ce monde si "humanisé" ( à la sauce Léonetti), "tolérant" (avec lui-même)! open sur le vide et la c... à l'infini.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.