Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L’apologétique : un enjeu primordial
Agressions sauvages à Paris

Création des premiers bébés génétiquement modifiés

Communiqué de l’Association Catholique des Infirmières et Médecins :

"Le Daily Mail du 3 juillet 2012 annonce la création des premiers bébés génétiquement modifies. Une femme était stérile. Des biologistes ont injecté directement dans ses ovules des gènes d’une autre femme. Puis la fécondation par les spermatozoïdes du conjoint, et la naissance sont intervenues. L’enfant aura ainsi trois parents. Quinze enfants sont nés dans ces conditions au Reproductive Medicine and Science de St Barnabas dans New Jersey. Trente enfants seraient nés aux Etats-Unis de cette manière. Ceux-ci seraient tous en bonne santé. Le programme génétique de ces enfants a bien sûr été vérifié : effectivement on retrouve des gènes des deux mamans et du père. Ce qui se présente comme une prouesse technique au service de l’infertilité pose de très graves problèmes moraux. Car surtout les généticiens craignent que cette méthode ne soit utilisée pour créer de nouvelles races humaines avec des caractéristiques programmées comme par exemple la force physique et une intelligence supérieure. Attali dans son ouvrage Petite histoire de l’avenir avait déjà évoqué la possibilité pour les savants d’arriver à préprogrammer des êtres humains. Nous y sommes."

Commentaires

c

Et ces êtres supérieurs s'entretueront pour les mêmes choses que les êtres inférieurs. Il y a toujours des conséquences terribles aux folies des hommes. Pauvres enfants et pauvres hommes parfaits...

Robert Marchenoir

Le communiqué suggère que rechercher une plus grande force physique et une intelligence supérieure serait une mauvaise chose.

Soyons donc faibles et abrutis, ainsi, nous ne trouverons refuge que dans la religion !

De l'art de créer le besoin pour sa marchandise...

jejomau

"Puis viendra le surhomme"..... ou l'Antéchrist..

clovis

N'appelez quand même pas cela une création!

yvan

Pour les déjà conçus, n'est il pas possible d'intervenir aussi? histoire de faire évoluer les cerveaux avec plus d'efficacité qu'en utilisant les médias.
Quand aux "limites" posées: le développement d'une race supérieure, nous savons qu'une fois les bornes dépassées... il n'y a plus de limites.
Pour une nouvelle race (hou le vilain mot), c'est mal uniquement si on veut qu'elle soit blonde aux yeux bleu.

Croicel

Cest fou même les scénarios les plus fous des films ou séries de science fiction s'il y a environ 15 ans se réalisent... Visionnaires les bienvenu à gattaca. The Island etc...???

Barbara

C'est quand même curieux : ça leur pose un problème moral de contribuer à faire venir au monde des enfants plus intelligents ou plus forts physiquement, mais cela ne les gène pas du tout que 40 millions d'enfants soient éliminés chaque année de par le monde dans le sein de leur mère.

senex

"Le meilleur des mondes."...Le héros du livre poète désespéré de vivre dans un univers programé se suicide...culture de mort....Tout va comme prévu...

Neil

donc vous êtes en train de dire que cet enfant aura génétiquement un père et 2 mères? Intéressant.

candide

et pendant ce temps là, nos écolos bobo fauchent des champs de maîs résistants à la sècheresse ou aux insectes...

C.B.

J'espère que devenus adultes ces étranges créatures revendiqueront haut et fort
-le droit de connaître tous leurs géniteurs
-le droit d'hériter (s'il n'y a pas de dettes, sinon, c'est le droit de refuser la succession qui prévaut)
mais récuseront l'obligation d'aliments pour lesdits géniteurs (s'occuper de son père et de sa mère, c'est une œuvre normale de piété filiale, mais si on se trouve devoir s'occuper d'une kyrielle de géniteurs-par-techniciens-interposé, ça devient l'usine!).

Bernard DUJARDIN

Ajoutons qu'à l'inverse, ils peuvent programmer des enfants peu intelligents et aptes à devenir de parfaits esclaves comme les gammas et les épsilons du "meilleur des mondes" d'Adous Huxley.
Et en fait, l'homosexualité n'est qu'un point mineur, même si c'en est une étape, dans une totale destruction de la nature humaine... !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.