Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



PSA : le gouvernement-indigné savait
PSA face au patriotisme économique socialiste

Le Dr Dor poursuivi par le Planning pour avoir distribué des chaussons

De Jeanne Smits dans Présent :

"A la suite de deux interventions pacifiques au siège du Planning familial, rue Vivienne à Paris, fin juin, le Dr Xavier Dor fait l’objet d’une plainte de la part de sa présidente, Marie-Claude Zalamansky [...]. Dénoncer, chercher à convertir, quitte à être poursuivi : c’est ce qu’a voulu faire le fondateur de SOS-Tout-petits en se rendant les 25 et 26 juin au siège du Planning à Paris. [...]

Reparti aussi pacifiquement qu’il était venu, le Dr Dor a croisé au bas de l’escalier menant au Planning une personne venant y consulter – pour une « IVG » ? C’est en tout cas ce que soutient le Planning dans sa plainte, soutenue par ladite « femme témoin et victime, agressée physiquement et psychologiquement », pour reprendre les termes du communiqué du Planning. Car le Dr Dor a commis selon lui un délit caractérisé en offrant à cette jeune femme une médaille miraculeuse – et aussi des chaussons, pour la faire réfléchir à la valeur des toutes petites vies qu’on assassine.

Ce sont en tout cas la médaille et les chaussons qui ont été invoqués dans la plainte du Planning pour caractériser la commission du délit d’entrave, ce qui entre bien dans la logique de la loi Neiertz qui depuis son aggravation par Martine Aubry en 2001 réprime toute pression morale ou psychologique ayant pour objet de dissuader la femme d’avorter. C’est – sauf erreur – la première fois qu’une « pression morale » ou « pyschologique » de la part d’un pro-vie fait l’objet d’une plainte pour délit. A suivre, donc. [...]

Il semble que la police n’ait pas été convaincue puisque, signale un communiqué du Planning, sa plainte a été « refusée et transformée en main courante » ; elle n’a sans doute pas cru à la violence attribuée au Dr Dor – physiquement impossible, et psychologiquement improbable, d’une improbabilité que Sherlock Holmes aurait sans doute qualifiée de bien plus convaincante que la simple impossibilité !"

Commentaires

Jean Theis

A son tour, il semble que le Dr Dor attaque lui aussi en justice ?

Sébastien

Je suis tellement admiratif du combat de Sos Tout Petits...

Que Dieu les bénisse et les protège !

Courage, un jour l'avortement n'existera plus !

N'oubliez pas de prier le Rosaire de l'Enfant à Naitre !

Jeannette

Penser que le très vieux Monsieur qu'est le Dr DOR puisse agresser physiquement une jeune femme à coup de chaussons de bébé est une plaisanterie. A moins qu'il ne soit un champion du lancer de médailles miraculeuses, transformées en arme fatale pour le démon de la mort planning-fiée.

RL

Cette fébrilité devant un acte aussi pacifique est étonnante. Comme si la Bête était touchée au cœur...

Pitch

C'est l'occasion de vous proposer d'écouter le Docteur Dor raconter lui-même sa mésaventure à la radio.

Ecoutable en ligne ici (en fin de première partie) :
http://www.radiocourtoisie.fr/4345/libre-journal-de-la-resistance-francaise-du-11-juillet-2012-nouvelles-de-la-replique-situation-geopolitique-du-monde-arabo-islamique/

JLA

Y aura-t-il un seul Cardinal,un seul Archevêque,un seul Evêque,pour défendre le professeur Dor dans son combat pour la vie?
Pourtant,ils existent, on les voit au crif,à l'inauguration des mosquées.........

pmc

Admirable Dr Dor !
J'aimerais avoir son courage et sa ténacité.

jano

Le Dr DOR est un héros. Prions

pour lui.

siloe08

Comme quoi Notre Dame protège les SAINTS de notre temps contre la "con...ie" des amants de l'ange prévaricateur !!!

Que Dieu Bénisse le Docteur DOR, et HONTE à moi de ne pas avoir été à ces côtés ce jour là.

Nathalie

Une médaille miraculeuse comme "délit d'entrave" , non, mais ils déconnent ou bien quoi ?
Alors ça veut dire qu'ils y croient ??? Si oui, ils arrêtent leurs activités criminelles.

Sinon, alors c'est tout à fait inoffensif.

Qu'ils soient logiques avec eux-mêmes.

Sancenay

Ce que vise au fond la loi Néiertz aggravée en effet par Martine Aubry c'est l'exercice de la liberté de conscience et en particulier ici, dans le cas exemplaire du Docteur Dor, d'une conscience authentiquement catholique.

Cela porte un nom, voire deux : c'est de la persécution et du fanatisme, le fanatisme né de la religion du "progrès" contre l'humanité.

Je connais assez bien cette musique-là pour en avoir été aussi victime de la part de Martine Aubry dans un autre combat pour préserver la dignité humaine.

Je suis d'autant plus heureux pour notre vieil ami le docteur Dor parce que je vois qu'il mourra libre et heureux.


L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.