Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'Etat rembourse 3 milliards d'euros pour le vol des églises
Disparition sur le chemin de Saint-Jacques dans l'Hérault : faisons notre possible (Addendum)

Le Sénat profite de la loi sur le harcèlement sexuel pour punir la "transphobie"

De Caroline Parmentier dans Présent :

"Le Sénat a inscrit à l’unanimité la discrimination envers les transsexuels dans la liste des discriminations punies par le code pénal, dans le projet de loi contre le harcèlement sexuel. C’est nouveau et ça peut vous coûter gros.

Un amendement consensuel, rédigé sur la base d’un sous-amendement du gouvernement et de plusieurs amendements des écologistes, de l’UMP, du PS et du groupe CRC (communistes), a été adopté en ce sens. Il ajoute le critère de « l’identité sexuelle » à l’article du code pénal qui réprime les discriminations, afin de reconnaître la transphobie parmi ces discriminations interdites.

L’homophobie est déjà, depuis 2001, inscrite dans le code pénal par le biais du critère de « l’orientation sexuelle », parmi les discriminations prohibées.

Tous les intervenants ont longuement insisté, notamment Esther Benbassa (groupe écologiste), Chantal Jouanno (UMP), Isabelle Pasquet (CRC) ou Michelle Meunier (PS), sur le sort des transsexuels ou transgenres, qui sont « victimes de harcèlement durant leur transition » : « Nous allons briser l’omerta législative sur le sujet. »"

Commentaires

Robert Marchenoir

La quasi-totalité des êtres humains n'ont jamais vu et ne verront jamais de transsexuel de leur vie.

C'est dire à quel point l'importance donnée à ce genre de débat relève de l'incantation pure et simple, pour ne pas dire de la magie.

De l'art de s'occuper de non-problèmes absolus tout en ignorant superbement les vrais problèmes.

Elzéar

Durant les siècles de foi, les incroyants - cérébraux décérébrés - voulaient nous faire discriminer le sexe des anges. Dans notre époque d'incroyance officielle, il est interdit de discriminer le sexe des humains. Ils ont décidément besoin de hochets législatifs ces refoulés du naturel. Dans leur jardin, ils font pousser les plantes en tirant dessus ? Mais peut-être même qu'avoir un jardin, ce n'est pas cérébralement écologiste ? Le jardin, le vrai, il est dans la tête vous dis-je. Je m'y perds !
Heureusement, c'est en perdant sa vie.....

Denis Merlin

Le ridicule ne tue pas. Heureusement sinon ce serait une véritable hécatombe et il faudrait réorganiser des élections générales.

Cela dit, ces lois véritablement discriminantes, car tous les êtres humains sont égalitairement protégés dans leurs droits fondamentaux. Ce sont donc bien ces lois qui violent l'égalité des êtres humains.

Jean Theis

Moi non plus je n'en n'ai jamais vu.
Les seuls: à la télévision !

Nabulione

C'est dire si la maçonnerie est bel et bien une entreprise satanique !

Olivier M

On ne remerciera jamais les kollabos de l'UMP de s'y être, une fois de plus, prêté...

ID

Et bientôt j'espère qu'on pourra, sans risque d'être discriminé, se "chimériser" avec, au choix, un singe (pour grimper aux cabanes écolos en haut des arbres), en lombric (pour fertiliser la terre), en abeille (pour butiner les espèces comestibles)... mais sûrement pas en vache, ça polue, les vaches.
Super, on n'arrête pas le progrès, merci nos zélus zélés qui pensent à tout...

aaa

Le sexe devient un instrument de pouvoir pour l'Etat

marie-rose

a quand le mariage avec les animaux monsieur hollande!
c'est à vomir! ne pas leur vouloir du mal est une chose,mais là vous allez trop loin!

Franck Boizard

Je ne suis pas d'accord pour prendre cela à la plaisanterie : c'est un pas de plus dans la stratégie de grignotage de la liberté d'expression. Nous sommes en plein 1984 : on réduit ce qu'on peut dire pour aboutir à réduire ce qu'on peut penser.

Bien évidemment, l'UMP a collaboré, comme d'habitude.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.