Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



UMP : la droite populaire va dresser une liste de "points non négociables"
Le Monde se fait payer pour faire l'éloge de l'Algérie de Bouteflika

Politique de la Ville : la critique sans concession de Xavier Lemoine

Destinataire du pré-rapport conformiste de la Cour de comptes, comme tous les maires des communes étudiées, Xavier Lemoine, maire de Montfermeil et membre du PCD de Christine Boutin, a adressé à la Cour une réponse d’une dizaine de pages. Extraits trouvés dans Minute :

«Passer sous silence les 200 000 nouvelles personnes qui, chaque année, viennent durablement s’installer en France ; passer sous silence que seules 5 % de ces personnes viennent au titre du travail ; passer sous silence que ces populations sont de moins en moins francophones ; passer sous silence que les aires culturelles et civilisationnelles, dont sont issues ces personnes, sont de plus en plus éloignées de la culture et de la civilisation d’accueil, toutes ces omissions empêchent de mettre en évidence les réels enjeux et défis auxquels l’ensemble des pouvoirs publics a à faire face. N’ayant pu déterminer l’exacte nature et mesure de ces enjeux et défis, les politiques publiques se sont acharnées à traiter des conséquences sans qu’il soit à aucun moment possible de s’attacher à remonter aux causes […].

Pour ne prendre que quelques exemples : le “droit à la différence”, qui a été systématiquement prôné ces trente dernières années, a été le concept intellectuel le plus ravageur pour ces quartiers. Nos politiques publiques en ont perdu toute efficacité. […]

De surcroît, certaines communautés vivent en totale autarcie linguistique, associative, culturelle et économique, minimisant au maximum les contacts avec la société française, fragilisant d’autant le parcours scolaire et l’insertion sociale et professionnelle de ses jeunes. […] Le maire de Montfermeil regrette qu’au regard d’une pratique de vingt-cinq ans de la politique de ville […], il ne puisse apporter, sur ces points précis et importants, l’éclairage tiré de son expérience. »

Commentaires

Bernard

cela s'appelle le Syndrome Immuno-Déficitaire Acquis (SIDA) Mental, expression utilisée la première fois par Pauwels.

Bernard Mitjavile

C'est bien triste de voir qu'une position si bien argumentée et si pleine de bon sens soit si minoritaire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.