Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



7 musulmans tabassent une femme : c'est ramadan
Benoît XVI salue le rassemblement international des Equipes Notre-Dame

Pour expier la rupture du jeûne : libérer un esclave

C'est très sérieux selon ce site sur le Coran :

"La rupture du jeûne sans aucune raison se doit aussi d’être expiée. Ainsi, pour chaque jour non jeûné, la personne doit soit :

  • Jeûner soixante jours consécutifs (deux mois), si elle le peut.
  • Nourrir soixante pauvres musulmans, si elle en a les moyens.
  • Rendre sa liberté à un esclave musulman, si elle en possède un/une.

Qui possède des esclaves ?

Commentaires

MAZIROT

attention!
il s'agit d'esclave musulman. Il n'est pas question de la libération d'esclave chrétien ou autre.
Restons sérieux....

jejomau

Est-ce qu'en pratiquant un ramadan strict avec le jeûne "fraternel" souhaité et pratiqué par les équipes du SRI dirigé par le Père Roucou... On renforce l'esclavage ? Il serait possible d'obtenir un petit esclave chez soi avec un bon Ramadan ?

Jean-Paul Viaud

Oui, c'est bien gentil, mais comment se fait-il qu'ils aient des esclaves musulmans pour commencer si ils sont tous dans la Umma?

Jean

@ Jejomau, qu'est-ce cette histoire de jeûne fraternel du SRI ? Vous ironisez, j'espère...

Denis Merlin


L'esclavage est contraire aux droits de l'homme et la discrimination selon la religion aussi.

Il n'y a pas de droits de l'homme contre les droits de l'homme. Il n'y a pas de liberté religieuse contre l'égalité des êtres humains et contre l'interdiction absolue de l'esclavage.

Est-ce à cela qu'encouragent des évêques ? C'est une honte.

RC

En parlant d'esclavage en terre d'islam :
http://www.atlantico.fr/atlantico-light/deputee-koweitienne-pour-legalisation-esclavage-sexuel-428706.html

JCM

Réponse à Jean. C'est cela, Jejomeau n'ironise pas :
www.riposte-catholique.fr/perepiscopus/islam/cest-lislamofolie-dans-les-dioceses

Maye

@Jean : allez faire un tour sur le site "Notre Dame de Kabylie"

Philippe

Denis, les droits de l'homme ne sont pas une valeur absolue. Les sortir à tous bout de champ comme éternelle référence, c'est adhérer au culte de l'homme et le rendre esclave de lui même et de son propre ego. La valeur essentielle de l'homme se situe essentiellement dans la reconnaissance qu'il a de sa position envers son Créateur en tant que créature précisément. Remplacer la valeur absolue du dogme par le relativisme humain érigé en dogme, c'est adhérer inconsciemment au remplacement de Dieu par l'homme. Je suis d'accord que pour l'Islam c'est exactement le contraire!!

Denis Merlin

@ Philippe,

Je n'ai pas de doctrine personnelle. Je ne fais que lire et relire le Compendium. Comme dit Pascal, je n'ai pas de balle personnelle, mais je place la balle différemment.

Voici un extrait de ce Compendium sur les droits de l'homme :

152 Le mouvement vers l'identification et la proclamation des droits de l'homme est un des efforts les plus importants pour répondre efficacement aux exigences irréductibles de la dignité humaine.302 L'Église saisit en ces droits une occasion extraordinaire qu'offre notre époque afin que, par leur affirmation, la dignité humaine soit plus efficacement reconnue et promue universellement comme caractéristique imprimée par le Dieu Créateur sur sa créature.303 Le Magistère de l'Église n'a pas manqué d'évaluer positivement la Déclaration universelle des droits de l'homme, proclamée par les Nations Unies le 10 décembre 1948, que Jean-Paul II a qualifiée de véritable « pierre milliaire placée sur la route longue et difficile du genre humain ».304

En voici un autre :

155 Les enseignements de Jean XXIII,314 du Concile Vatican II 315 et de Paul VI 316 ont fourni d'amples indications sur la conception des droits de l'homme définie par le Magistère. Jean-Paul II en a dressé une liste dans l'encyclique « Centesimus annus » : « Le droit à la vie dont fait partie intégrante le droit de grandir dans le sein de sa mère après la conception ; puis le droit de vivre dans une famille unie et dans un climat moral favorable au développement de sa personnalité ; le droit d'épanouir son intelligence et sa liberté par la recherche et la connaissance de la vérité ; le droit de participer au travail de mise en valeur des biens de la terre et d'en tirer sa subsistance et celle de ses proches ; le droit de fonder librement une famille, d'accueillir et d'élever des enfants, en exerçant de manière responsable sa sexualité. En un sens, la source et la synthèse de ces droits, c'est la liberté religieuse, entendue comme le droit de vivre dans la vérité de sa foi et conformément à la dignité transcendante de sa personne ».317

http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/justpeace/documents/rc_pc_justpeace_doc_20060526_compendio-dott-soc_fr.html

Je continuerai donc, attentif aux enseignements des papes, d'invoquer les droits de l'homme qui sont un des fondements de la société humaine. L'homme avant même sa naissance, dès le ventre de sa mère, est doté par Dieu de droits fondamentaux et inamissibles. Ce fait est rationnel. Il est d'ailleurs conforme à l'ordre public national et international.

Soazig NEDELEC

Les musulmans possèdent toujours des esclaves...
J'en ai vu...de même qu'un marché en plein désert...
Notre guide nous a vite fait partir...

Cassianus

L'union communautaire est fortifiée par une plus grande égalité. Réserver les positions les moins désirables à des étrangers, c'est consolider le patriotisme des plus faibles et s'assurer de leur loyauté.

Il n'y a rien de choquant à ce que le citoyen soit préféré à l'étranger. Si ce n'était pas le cas, la citoyenneté serait sans intérêt, et il serait impossible d'avoir une cohésion sociale. La "xénophobie" n'est que la formulation négative de l'amour de la patrie. Plus on veut forte la nation, plus on doit avoir d'égards pour les nationaux - et donc moins d'égards pour les étrangers.

Ce n'est pas le communautarisme et la xénophobie de l'Islam que l'on doit dénoncer, car en aimant les leurs et donnant moins de droits à ceux qui ne sont pas dans leur camp, les Musulmans ne font rien d'autre que prouver leur conviction de servir le vrai Dieu. Ainsi devraient agir les Chrétiens s'ils étaient sûrs d'avoir pris pour seigneur le Sauveur des hommes. Et ainsi devraient agir les Français s'ils croyaient que la France mérite de redevenir une grande nation et qu'elle devrait aspirer à dominer le reste du monde. Il n'y a rien de si ruineux pour l'enthousiasme communautaire que de ne plus se croire les meilleurs et les plus dignes de commander. De même que l'Eglise s'écroule par son esprit oecuménique, la France s'écroule par son esprit anti-colonialiste, pacifiste et internationaliste. En dépit de toutes ses absurdités et de toutes ses tares morales, l'Islam a, de nos jours, la meilleure position pour récupérer le besoin d'engagement qui est dans tous les hommes, car c'est son idéologie qui est, de loin, la plus ouvertement et outrageusement conquérante, impérialiste et xénophobe. On est avec ou l'on est en ce monde un vaincu et dans l'autre un damné. Il est grand temps de lui reprendre ce flambeau et de le rendre au Catholicisme et à la France.

Denis Merlin

« Ce n'est pas le communautarisme et la xénophobie de l'Islam que l'on doit dénoncer, car en aimant les leurs et donnant moins de droits à ceux qui ne sont pas dans leur camp, les Musulmans ne font rien d'autre que prouver leur conviction de servir le vrai Dieu. Ainsi devraient agir les Chrétiens s'ils étaient sûrs d'avoir pris pour seigneur le Sauveur des hommes. »

Mon pauvre ami, vous ne vous en apercevez pas, mais vous êtes déjà musulman et, dans la mesure où la France est le pays des droits universels de l'homme, vous n'êtes même pas de culture française.

Jésus a dit "Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pour eux. C'est là la loi et les prophètes." Mathieu 7,12

qi

"Nourrir 60 pauvres musulmans" : et pourquoi pas en France 60 pauvres chrétiens, ou athées, ou bouddhistes, etc ? ça rappelle la zakat (aumône qui doit être donnée en priorité aux musulmans ou pour convertir une personne à l'islam)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.